Indymedia Grenoble

Le No-sarkosy-Day se passera aussi à Grenoble le 27 mars

Tuesday 9 March 2010 par anonyme

[Infos locales] [Révoltes / Luttes sociales]

Le 27 Mars 2010 aura lieu à GRENOBLE et dans toute la France le

NO SARKOZY DAY Pour un éveil collectif des consciences citoyennes

L’appel au peuple est lancé le 24 Janvier 2010 sur le net. La nouvelle se répend comme une trainée de poudre. Le No Sarkozy Day est un mouvement indépendant de contestation de la politique gouvernée par Nicolas Sarkozy.

Sur Grenoble, vous pouvez rejoindre le mouvement du NSD38 à tout moment lors des réunions d’organisation. Prochaine réunion ouverte à tous et toutes, le 15 Mars à 19h, le lieu reste à définir.

Infos/contact: nosarkozyday38@forcinfo.com

Unissons nos forces pour que cette mobilisation soit le début d’un changement par et pour le peuple.

La journée du 27 Mars 2010 sera une journée d’expressions et d’échanges entre citoyens.

Articulée en deux moments forts à caractères artistique, pacifique, ouvert et indépendant:

- un cortège de contestation déambulera dans les rues de la gare à l’anneau de vitesse en passant par la préfecture, mené par un plateau sono, escorté par des artistes de rues interpellant les passants.

- une assemblée populaire pour laquelle nous mettons en place plusieurs animations permettant aux citoyens de s’exprimer.

Vous pouvez consulter l’ampleur du mouvement au niveau national sur le site (+ de 5000 visites/jour):

http://www.no-sarkozy-day.fr

Si vous vous sentez concernés, signez l’appel ici:

http://www.no-sarkozy-day.fr/signat...

Actuellement,
- 375 602 personnes dans le groupe facebook http://www.facebook.com/group.php?g...
- 6000 signataires de l’appel
- Mouvement soutenu par SINE HEBDO et bien d’autres ( la liste est consultable sur le site)

Le NSD se veut comme le début d’un éveil des consciences. Les messages récoltés serviront à l’élaboration de propositions de solutions pour un meilleur avenir.

L’équipe du NSD38



Compléments d'informations :
No sarkozy day for royal day
par Libertaire,
le 12 March 2010

Haha. "No sarkozy day" tout est résumé dans ce titre :
- 1 jour -> Mouvement inutile
- No sarkozy -> Parce que si c’était quelqu’un d’autre se serait mieux ?

Aucune remise en cause du système capitaliste juste une manif type centrale syndicale tout les deux mois.

NSD
par Gérard,
le 15 March 2010

C’est le jour ou nous le peuple, pourra décider de ce qui doit changer. Nous ne sommes ni syndiqué ni politisé, mais nous prenons l’initiative de lancer cette manifestation afin que toute les personnes qui se sentent concerné, puissent participer à la réflexion d’un lendemain. C’est le systeme qui est en place et son fonctionnement, qui en plus dirigée par de sacrés marionnettiste, que nous voulons changer. La manifestation se finira avec un débat populaire (nous continuons à mettre ceci en place pour un réelle résultat), et après cela nous nous retrouverons avec toute l’équipe du NSD national pour continuer le mouvement...

ca ne sera pas que 1 jour, c’est le premier jour....

Gérard

réunion de préparation
par Anne o Nimes,
le 15 March 2010

La réunion de préparation a lieu à la Bifurk le lundi 15 mars à 18h30

No sarko day, pourquoi pas??
par Annita ,
le 20 March 2010

Bonjour.. je ne suis pas tout a fait d’accord quant au fait que le no sarko day est une journée pour grosse manif centrale syndicale blabla... tout d’abord, elle n’est pas du tout le fait de syndiqués mais de personnes qui estiment que la situation est grave et qu’il faut réagir. Or pour des personnes deja engagées, il peut aller de soi qu’une manif plan plan une fois l’an ne change rien ou si peu. Pour ma part j’estime qu’avant d’etre radical (dans le sens de racine, c’est a dire prendre les problemes à leur base)il faut construire sa pensée. on peut se sentir en colere et savoir que les choses tournent mal mais etre incapable de le dire et d’agir, de rencontrer des gens qui pensnet comme nous etc.. Et pour pouvoir acceder a une critique plus radicale, je pense qu’on est obligé de passer par des choses plus institutionnelles. De meme si l’on veut rencontrer des gens avec qui construire des alternatives. On pourra dire qu’il y a d’autre façon que la manif mergez, mais celle-ci peut etr un début. ce n’est pas la peine d’etre condescendant envers les gens qui ont envie d’aller faire cette manif aussi plan plan soit-elle. [Notament parce que la quasi totalité des libertaires et autres indépendants est bien passée par là. Qui des anars n’a pas enfilé un brassard SO ou pris sa carte à l’unef( syndicat étudiant, minoritaire (tud) ou pas.) ou a sud etc...] J’estime qu’une telle manif, suivie d’une "rencontre" peut permettre a des gens qui n’en peuvent plus mais qui sont isolés de sortir et de se rencontrer. de plus les mouvements populaires (parfois insurectionels) naissent souvent à la suite de cortege plus traditionnels et pacifiques. chaque chose en son temps. une manif plan plan n’empeche pas d’agir plus radicalemnt! ensuite je ne crois pas que cette manif vise à dénoncer seulement sarkozy. IL est vrai que le titre est mal choisi. Il est vrai que le terme de citoyen est un peu repoussant... seulement faut-il encore et toujours batailler pour sa chapelle? "Je suis un libertaire blabla donc les mouvements qui ne sont pas par essence anticapitaliste et qui en appellent aux citoyens sont de la merde blabla". Il faut savoir faire des concessions si on a envie de faire avancer des choses et de crer des esapces de lutte avec des gens nouveaux qui souvent peuvent beaucoup apporter. Si cette manif est un succes, si les personnes qui viennent sont nombreuses(et je le souhaite) ^peut etre pourra-t-on aller plus loin. peut etre aussi que celle-ci sera un echec, peutetre qu’il n’y aura rien a en tirer. mais il ne me parait pas constructif de refuser d’y aller pour les seuls motifs que ça n’est pas une journée de lutte globale. c’est peut etre a nous d’en faire une journée plus radicale et de soulever les problemes que sous-tend la gouvernance de Sarko et le capitalisme... je ne sais pas, peut etre que je me trompe??

Mais a titre d’exemple, le fameux CPE qui a commencé par des manifs plan plan a l’initiaticve principalement de syndicats n’a t-il pas permis réelement d’aller plus loin?? en témoigne la tres nombreuses littérature indépendante qui en a découlée! et tout ça pour UN contrat premiere embauche. Alors pour UN Sarko, on fait quoi???

sur ce bien a vous et au 27!

Ajouter un complément d'information


copyLeft Indymedia (Independent Media Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.