Indymedia Grenoble

La Patate Chaude !!

Monday 31 January 2011 par collectif La Patate Chaude <collectifsoutienroms38 (a) gmail.com>

[Infos locales] [Migrations / Sans-paps] [Logement / Squats]

Un nouveau collectif vient de voir le jour dans l’agglomération grenobloise. Il s’agit de la Patate Chaude en référence à la manière dont l’état, ses institutions, les collectivités territoriales et locales se renvoient la balle quand il s’agit d’assumer (ce qui fait partie de leur rôle) les dégâts provoqués par la société marchande, par ses lois et ses frontières arbitraires qui produisent pauvreté, exclusion et xénophobie...

Pourquoi (encore) un nouveau collectif ? Depuis des années, des personnes, des collectifs, des associations luttent et dénoncent les discriminations faites aux Roms, en France comme ailleurs. En septembre, alors qu’une mobilisation plus large se créait autour de ces questions, des personnes se sont regroupées pour s’organiser politiquement contre la ségrégation subie par les Roms.
S’est alors constitué le « collectif solidarité Roms ». Ce groupe, très large, a mené de nombreuses actions sur différentes questions : la scolarisation, le logement, la précarité, la santé. L’une des plus médiatisée fut sûrement celle de l’occupation de Saint-Martinle- Vinoux. Il s’agissait de réquisitionner une maison vide pour dénoncer la spéculation immobilière dans le public comme dans le privé, permettre à des Roms de s’y installer, et visibiliser le fait que de nombreuses personnes n’ont pas de logement, alors que des bâtiments sont laissés à l’abandon (et ce par des pouvoirs publics locaux qui se targuent de faire tout leur possible !). Cependant, en décembre, un grand nombre de personnes du collectif ont voulu se dissocier des pratiques de certains car leurs manières de s’organiser ensemble étaient incompatibles. Alors, un nouveau collectif s’est créé : le collectif la Patate Chaude, il fédère la grande majorité des personnes anciennement actives dans le collectif solidarité Roms.
Il se rassemble autour de bases claires et avec des objectifs politiques précis, inscrits dans une charte.

L’objet du collectif est l’accès pour tous aux droits fondamentaux qui permettent de vivre dignement, avec une attention particulière envers les Roms.
Il estime, en effet, que la lutte pour cet accès des droits de tous, pour tous, passe aujourd’hui par la prise en compte de la situation faite aux Roms, particulièrement stigmatisés par le Président de la République, et qui lui ont valu la désapprobation de l’UE et de l’ONU.

La Patate Chaude se veut un groupe multiculturel de pressions, de revendications et d’actions politiques. Ses buts sont de rappeler les pouvoirs publics, l’État et les collectivités territoriales, à leurs obligations de respect de l’accès aux droits communs pour toutes et tous. Ces droits sont entre autres la scolarisation, l’hébergement et le logement (sans séparer les familles et dans le respect des envies de communauté de vie), la santé, le travail, l’accompagnement social, l’accès à l’allocation mensuelle de subsistance... Des Roms comme de toutes et tous. Le collectif revendique également l’abolition de lois illégitimes au regard des conventions internationales des droits de l’enfant, du travail, ainsi que de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme. Il réclame donc également l’ouverture de nouveaux droits sociaux. Il se donne entre autres comme mode d’action l’occupation de locaux vacants ou vides, afin d’accélérer le relogement des personnes qui en ont besoin et de dénoncer la spéculation immobilière, étant donné le nombre élevé de ces logements vacants dans l’agglomération et l’absence de réquisitions préfectorales.

La Patate Chaude , dans la mesure de ses forces, est prête à proposer ou à participer à des actions inter-associatives collectives visant les mêmes objectifs.

L’organisation du collectif compte tout autant que son objet: dans la décision comme dans l’action, nous privilégions le consensus et l’écoute de la parole singulière de chacune et chacun, le respect des décisions collectives, sans hiérarchie entre ses membres. Nous souhaitons aussi, sans mascarade, laisser émerger la parole des exclu-es et des personnes discriminées notamment les Roms et agir autant que possible avec eux plutôt qu’à leur place. La Patate Chaude s’organise donc autour de la parole des Roms, et fonctionne en lien fort avec ce qui se passe sur les campements, dans les squats, dans les lieux d’hébergement, dans les écoles, les administrations, etc.

Pour nous joindre, nous rejoindre, une adresse: collectifsoutienroms38@gmail.com



Compléments d'informations :
Le site du collectif
par anonyme,
le 31 January 2011

se trouve ici.

Ajouter un complément d'information


copyLeft Indymedia (Independent Media Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.