Indymedia Grenoble

Rafle anti-roms au camp des Glairons à St Martin d’Hères...

Thursday 1 September 2011 par anonyme

[Infos locales] [Migrations / Sans-paps] [Répression / Contrôle social]

On se souvient de la descente de flics du 27 juillet dans ce même camp ou avait été distribué généreusement des OQTF (obligation de quitter le territoire) et du manque total de soutien du Maire Proby de St Martin d’Hères pourtant communiste (et en plus médecin) à ces déshérités qui tel Ponce Pilate s’en lave les mains si ce n’est plus (et oui vouloir se faire réélire est à ce prix).

Ce matin donc 10 bus de la gendarmerie mobile nationale (donc au moins 200 gendarmes) a débarqué dans le but d’embarquer 130 roms et de détruire ce camp, mettant du même coup (pour ceux qui ne sont pas dirigés vers des camps de rétention), des femmes et des enfants dont beaucoup en bas âge (dont des bébés) se retrouvent à la rue. Tout cela bien sûr au mépris des recours en justice contre les OQTF. Les 7 caravanes roms présentes dans le camp risque d’être détruites, les bulldozers n’aiment pas venir pour rien…

Le mini guide suprême de la nation l’avait dit dans son tristement célèbre discours dit de Grenoble du 30 juillet 2010, on peut même dire que c’est une des seules promesses qu’il ait tenu dans son mandat :

« J’ai demandé au ministre de l’Intérieur de mettre un terme aux implantations sauvages de campements de Roms. Ce sont des zones de non-droit qu’on ne peut pas tolérer en France. Nous allons procéder d’ici fin septembre au démantèlement de l’ensemble des camps qui font l’objet d’une décision de justice. Là où cette décision de justice n’a pas encore été prise, nous engagerons des démarches pour qu’elle intervienne le plus rapidement possible. Dans les trois mois, la moitié de ces implantations sauvages auront disparu du territoire français. La décision d’évacuer les campements sera prise sous la seule responsabilité des préfets et leur destruction interviendra par référé du tribunal de grande instance, dans un délai bref. »

Il faut savoir qu’actuellement à Grenoble la situation des plus pauvres parmi les pauvres est catastrophique, il y a au moins mille personnes (dont beaucoup d’enfants de tout âge) qui dorment dans la rue tout les soirs. Les hébergements d’urgence sont vidés, les autorités locales ont décidé de ne plus assurer leur mission d’hébergement. L’état français ayant décidé de couper le financement du 115 donc de ne plus assurer un service social aux déshérités les autorités locales (avec beaucoup de cynisme) ont décidé d’embrayer sur cette tendance. Il y a aussi l’application de la loi Besson qui donne des pouvoirs de répression anti-pauvres sans commune mesure avec ce que l’on a connu ces 30 dernières années. Les associations d’aide adressent des courriers à la mairie, au Conseil Général, à la Métro, des courriers qui restent sans réponse. L’hiver qui se profile en ce début septembre risque d’être terrible, comment accepter une telle situation en 2011 ? Cette chasse aux roms est inadmissible, ils sont tous européens. On se croirait revenu il y a 70 ans, en des temps de honte nationale que l’on croyait à jamais révolus.

Des photos de cette rafle : https://picasaweb.google.com/101609...



Compléments d'informations :
Question
par anonyme,
le 1 September 2011

Et si les Roms n’étaient pas "européens", ce serait moins inadmissible ?

Des photos inédites de la rafle des Glairons
par anonyme,
le 4 September 2011

Un voisin sur son balcon a pris ces photos, il a ajouté que ce camp des Glairons était un coin de verdure tranquille avec peu de voisin, ils ne dérangeaient personne (à part quelques racistes) cet acte est donc un acte de pure barbarie, le maire Proby en est le commanditaire direct, honte à lui.

le lien des photos: https://picasaweb.google.com/108150...

Ajouter un complément d'information


copyLeft Indymedia (Independent Media Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.
more info about invega paliperidone insufflating tizanidine http://www.region-limousin.fr/?buy=343116 300 avapro mg information oxybutynin aricept rxlist vytorin advair ban in usa more info about azor teens http://www.region-limousin.fr/?buy=847485 information about remeron dystonia pristiq logo blurred vision depakote benadryl meth product monograph crestor dulcolax liver http://www.region-limousin.fr/?buy=95361 lexapro in adolescense advair spiriva symbicort in uk lexapro official site in india nolvadex for men seroquel senate avodart danger melatonin glasses gillette azor http://www.region-limousin.fr/?buy=974878 more info klonopin seroquel zantac action in mexico dexamethasone myeloma darunavir hiv bayer aleve manufactured premarin cream sex http://www.region-limousin.fr/?buy=959567 more info casodex kidneys more info topamax nueropothy http://www.region-limousin.fr/?buy=790951 sinemet biosciences topamax sun sensitivity sevelamer hydrochloride http://www.region-limousin.fr/?buy=584661 akathisia abilify letter main fmls lamictal concomitant seroquel 1 cardura prilosec plavix famatidine in california lipitor poisoning aciphex drug cost medrol heart palpitations http://www.region-limousin.fr/?buy=809046 zyprexa prices in united states quitting seroquel in india cipro law potassium supplements levaquin avapro 300 mg parkinson's sinemet information out dated nasonex http://www.region-limousin.fr/?buy=809383