Indymedia Grenoble

Solidarité de combat avec les travailleur-euse-s et le peuple grec !

Wednesday 7 March 2012 par anonyme

[Infos locales] [Impérialismes / Solidarités internationales]

Écrasés, humiliés, martyrisés par la « Troïka », (UE, FMI, BCE) qui ne sert que les intérêts financiers des banques et du grand capital d’Europe, les peuples résistent et contre-attaquent.

Le peuple grec en première ligne, qui de grèves générales en manifestations de masse dit « OXI », NON au diktat de l’UE qui détruit les acquis des luttes et fait plonger les travailleurs et le peuple grec dans un terrible bond en arrière de 50 ans : baisse des minimas sociaux, baisses des salaires dans le Public comme dans le Privé, baisses des retraites et hausse de l’âge de la retraite, baisses de 20, 25... 50% ! Et ordre est donné de privatiser, tout ! Et des coupes sombres sont exécutées dans tous les secteurs vitaux des Grecs : santé, éducation, infrastructures... Les seules choses qui augmentent : la misère, les soupes populaires, les suicides et l’émigration. Ce qui est imposé au peuple grec commence à l’être aux peuples espagnols, irlandais, portugais, italiens et, bien entendu, en France notre tour vient : chômage de masse, salaires en berne, destruction des Services Publics, accords "compétitivité-emploi"... Le MES (Mécanisme Européen de Stabilité) qui vient d’être voté à l’Assemblée Nationale et au Sénat les 21 et 28 février par l’UMP et le Centre. Et l’abstention de la quasi-totalité du PS ! C’est un engrenage qui vise à constitutionnaliser une austérité barbare pour le monde du travail et des profits géants pour le capital.

PNG - 79.7 kb

Notre intérêt, l’intérêt des travailleurs et de tous les peuples sont les mêmes : combattre la dictature capitaliste, combattre les armes de cette dictature : la « Troïka » dont chacun voit aujourd’hui la vraie nature de classe.

La « dette » n’est pas la nôtre ! La dette des capitalistes, en fait la crise du système capitaliste, ne sera pas payée par les peuples : exigeons l’annulation de la dette ! Combattons contre la ratification des nouveaux traités européens MES et TSCG (traité sur la stabilité, la coordination et la gouvernance) !

Prendre l’argent dans les poches des peuples pour le donner aux banques en détruisant la vie des citoyens et l’indépendance des nations mises sous tutelle : voilà les plans de « sauvetage » de l’UE.

Vive la lutte du peuple grec et de tous les peuples d’Europe qui refusent ces diktats du capital et des gouvernements à sa solde !

RASSEMBLEMENT ET MANIFESTATION A GRENOBLE LE SAMEDI 10 MARS - 15H - PLACE FÉLIX POULAT

Premiers signataires :

ASEG-FSE, PRCF, POI, PG, M’PEP 38, CIIP, CAC (Collectif Audit Citoyen de la dette publique) 38, NPA, PCF, Les Alternatifs, ATTAC, CADTM, Alternative Libertaire, Iran Solidarité...



Ajouter un complément d'information


copyLeft Indymedia (Independent Media Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.