Indymedia Grenoble

MOUVEMENTS ETUDIANTS DANS LE MONDE : entre lutte contre la hausse des frais d’inscription, la corruption, ou le terrorisme d’Etat !

Thursday 26 April 2012 par ASEG-FSE <fsegrenoble (a) gmail.com>

[Répression / Contrôle social] [Impérialismes / Solidarités internationales] [Révoltes / Luttes sociales] [Mouvements lycéens / Etudiants] [Autres infos]

communiqué de la Fédération Syndicale Etudiante

JPEG - 102 kb

Lutte exemplaire des étudiant-e-s québecois-es : Depuis deux mois et demi déjà, les étudiant-e-s québecois-es ont lancé une mobilisation massive et illimitée contre la hausse sans précédent des frais d’inscription universitaire, imposée par le gouvernement libéral, déjà responsable en 10 ans de coupures dans les programmes sociaux, de baisses d’impôts aux entreprises, de dépenses militaires records, de recul des droits des femmes, de mises à pieds massives, de la hausse du seuil de la retraite à 67 ans, de l’imposition de la taxe-santé etc. Sans parler de la corruption massive et connu de tous-tes de ce gouvernement. Et actuellement, il veut augmenter les frais d’inscription de 75 % d’ici à 2017 !! Le 22 mars dernier, ce sont près de 200 000 personnes qui se sont retrouvées à Montréal pour protester contre cette hausse et revendiquer une éducation gratuite et publique, ouverte aux enfants issus des classes populaires. Jamais le Québec n’avait connu une telle mobilisation. Jamais autant d’établissements n’ont été touché par la grève. Cette lutte exemplaire est en train de s’étendre à d’autres secteurs. Mais dernièrement, comme partout, le pouvoir en place a décidé d’accélérer la répression : présence policière sur les campus pour faire reprendre les cours, arrestations d’étudiant-e-s et d’enseignant-e-s, violence policière etc. Soutien inconditionnel aux étudiant-e-s québecois-es en lutte et solidarité face à la répression!!

A Taïwan également, les étudiant-e-s se rebiffent contre la hausse annoncée des frais d’inscriptions et la marchandisation de l’éducation ! Une mobilisation a eu lieu à Taipei, capitale de Taïwan, le 26 mars, regroupant plusieurs centaines d’étudiant-e-s et d’enseignant-e-s. Cette mobilisation ne fait que commencer !!

En Turquie, le terrorisme d’Etat contre les étudiant-e-s, les syndicalistes et les indépendantistes kurdes bat son plein !! En mars, le régime turc a arrêté plus de 1300 personnes pour des motifs politiques ! 140 000 personnes sont actuellement détenues dans les prisons turques, soit plus du double qu’en 2002 ! Plus de 600 étudiant-e-s sont actuellement enfermé-e-s dans des prisons de haute sécurité, que ce soit pour des activités liées à l’autodétermination du peuple kurde et/ou pour la justice sociale, contre la corruption et l’autoritarisme d’Etat, actuellement aux mains de l’AKP (Parti de la Justice et du Développement –sic-). En 2 ans, 7000 étudiant-e-s ont fait l’objet d’enquêtes, dont 4600 d’entre eux/elles ont été éloigné-e-s de l’université, et 55 expulsé-e-s purement et simplement. Toutes ces arrestations sont arbitraires et se basent sur des appartenances (réelles ou supposées) politiques ou syndicales, sous couvert d’une loi anti-terroriste. La Fédération syndicale étudiante exprime son soutien total aux étudiant-e-s et à toutes celles et ceux emprisonné-e-s, ou qui luttent actuellement pour la liberté du peuple kurde, la démocratisation de la Turquie, et contre les politiques néolibérales antisociales.

Libération immédiate de tous les prisonniers politiques et l’abrogation des lois anti-terroristes !!!

Contre la répression des mouvements sociaux de par le monde !!!

Pour une université publique, laïque, gratuite, critique et populaire !!!



Ajouter un complément d'information


copyLeft Indymedia (Independent Media Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.