Indymedia Grenoble

De Roybon à Notre Dame des Landes

Wednesday 31 October 2012 par anonyme

[Infos locales] [Ville / Environnement] [Soupe politicienne]

Bonjour,

Nous relayons et soutenons sans réserve l’appel à la réoccupation des terrains du projet d’aéroport de Notre Dame des Landes à partir du 17 novembre 2012 (http://lutteaeroportnddl.wordpress.com/2012/10/29/toustoutes-a-la-zad-pour-reprendre-nos-vies-affiches-et-tracts-a-diffuser-pour-la-manif-de-reoccupation-du-17-novembre-sur-la-zad-nddl/).

Cet appel a été lancé par ceux qui occupent depuis des mois le terrain, afin de le préserver de l’appétit insatiable des bétonneurs et des industriels, et qui se sont vus violemment expulsés la semaine dernière et de nouveau cette semaine par les forces de l’ordre.

Nous vous invitons à rassembler toutes les énergies et à vous mobiliser pour soutenir massivement et de toutes les façons, cette lutte, nourrie de réflexions sur les ravages du monde industriel, afin de défendre les territoires, combattre leur aliénation à la société industrielle, leur confiscation autoritaire et en définitive leur destruction irréversible.

La presse si prompte à nous montrer les répressions de manifestations dans le monde entier a oublié d’envoyer ici ses journalistes témoigner de cette violence étatique. Mais les nombreux soutiens du mouvement ont su en faire passer l’information.

Nous avons pu voir à l’œuvre le nouveau gouvernement socialiste et écologiste, qui, comme ses prédécesseurs, a envoyé ses forces de répression mater la résistance avec une violence qui a très largement et fermement été condamnée et qui nous rappelle celle qui s’était abattue au Larzac, à Plogoff ou à Malville.

Le pouvoir entre les mains des socialistes et des écologistes marque ainsi son soutien actif, sa complicité et ses affinités naturelles avec le monde des bétonneurs et des industriels. Ce monde accélère sa mainmise sur les territoires et tente désespérément de perdurer. Il multiplie les grands projets idiots inutiles et ravageurs défendant ainsi ses intérêts contre ceux des populations. Les ravages passés gravissimes que l’État admet froidement, ne sont rien comparés aux ravages futurs ; croissance et emplois sans conscience obligent !

Soyons toujours, partout, de Notre Dame des Landes à Roybon, du Chefresne au Val de Suse, plus nombreux et plus solidaires pour défendre avec opiniâtreté nos territoires, en empêcher les spoliations et les destructions et reprendre morceau par morceau, les hectares aux industriels, à leur économie et à leur monde.

Merci de faire suivre,

Quelques opposants à Center Parcs, le 30 octobre 2012



Ajouter un complément d'information


copyLeft Indymedia (Independent Media Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.