Indymedia Grenoble

[L’après-capitalisme, c’est maintenant !]

jeudi 29 novembre 2012 par anonyme

[Non classé] [Autres infos]

Il n’y a pas de "nature" humaine

(c’est une idée dominante qui ne vient que de nos sociétés occidentales, la "nature humaine foncièrement égoïste", et qui se veut justification-en-soi de l’horreur permanente du présent capitaliste),

mais une condition humaine ; celle-ci est simple : les conditions d’existence de l’individu sont originairement des conditions communes.

Autrement dit le communisme réel.

Ce que l’on appelle "notre ère" (quand on dit par exemple "700ans avant notre ère" ) n’est que l’ère du pouvoir séparé (Etat, Capital, Propriété) qui n’a fait que se mondialiser pour écraser et confisquer nos conditions d’existence commune.

Confisquées en conditions d’isolement forcé : le salariat, la location, la consommation par pouvoir d’achat, la propriété, la concurrence, la compétition, la sélection, et toute exploitation et domination de l’homme sur l’homme, etc. Il est temps aujourd’hui de sortir de l’ère capitaliste avant qu’elle nous extermine, vers l’autonomie locale des conditions d’existence commune.

De Notre-Dame-des-Landes aux communautés autonomes du Chiapas avec l’EZLN, des Comités de Quartier d’Argentine ou de Grèce, entre mille autres exemples, cette perspective locale de renversement total a commencé.

(Nébuleuse des Insurgés Anonymes de Combat- la NIAC)

Apres-Kisme2.jpg


Documents joints


Ajouter un complément d'information


copyLeft Indymedia (Independent Media Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.