Indymedia Grenoble

Malgré le CRIF et les soutiens du lobby sioniste succès du meeting "Palestine vaincra!"

Thursday 13 December 2012 par anonyme

[Non classé] [Autres infos]

Cet article est refusé :

copié-collé d’articles provenant de journaux alternatifs qui disposent déjà de moyens de diffusion sur internet.

Aujourd’hui a finalement eu lieu le meeting "Palestine vaincra!" au local du NPA (merci à eux pour l’accueil). 120 personnes étaient présentes pour écouter et débattre avec notamment Abu Sami, représentant du Front Populaire pour la Libération de la Palestine (en photo ci-dessous). Voir ci-dessous l’intervention de notre collectif, Coup Pour Coup 31 :

Bonjour à toutes et tous, Merci à tous d’être venus malgré l’interdiction du meeting à l’Université, sous la pression du CRIF. Pour présenter rapidement le collectif organisateur, nous sommes un collectif anti-impérialiste. Nous luttons contre la domination économique et politique des puissances occidentales à travers la planète. Et nous soutenons partout, le droit des peuples à l’autodétermination, contre le colonialisme, contre les interventions militaires et contre les despotes au service des impérialistes.

Si nous avons voulu organiser ce meeting aujourd’hui c’était tout d’abord à l’occasion du 25ème anniversaire de la Première Intifada, soulèvement populaire qui a commencé le 9 décembre 1987. Car nous pensons que cet épisode de l’histoire de la résistance palestinienne est porteur de grandes leçons et d’espoirs. Cette Intifada a montré aux yeux du monde entier qu’il était possible de résister à la colonisation.

Mais ce meeting a aujourd’hui une teneur particulière. Il a lieu au lendemain d’une nouvelle attaque meurtrière israélienne sur la bande de Gaza ce qui démontre encore une fois toute l’actualité et l’importance du soutien à la Palestine et à sa résistance. Et il a finalement lieu après les nombreuses pressions du CRIF, des Jeunes de l’UMP, de l’UEJF et nous en oublions sûrement...

Nous voudrions remercier l’AGET-FSE, Alternative Libertaire, CAPJPO-Europalestine, Cinémas Utopia, Collectif Palestine Libre, Collectif Solidarité Palestine 31 (dont sont membres : AP31, AFPS, CCFD-Terre Solidaire 31, CCIPPP, Le Cri, Génération Palestine, GUPS, LDH, Maison de Quartier de Bagatelle, Mouvement de la Paix (comité 31), MRAP, Parténia, Stop Apartheid Toulouse, Solidaires, UD-CGT, Les Alternatifs, C&A, EELV, FASE, GA, GU, MJCF, Motivé-e-s, NPA, PCF, PG, Partit Occitan), Comité Chiapas Aude, Dechoukaj, ISM-France, OCML-VP, Secours Rouge Arabe, UAT, UJFP pour leur soutien. Nous remercions particulièrement le NPA qui nous accueille dans ses locaux. Et voudrions rappeler notre attachement aux libertés démocratiques, et que cette interdiction dépasse largement notre collectif mais vise à criminaliser toute forme de soutien à la Palestine. Parce qu’une attaque contre un seul d’entre nous est une attaque contre tous, encore merci à vous tous.

Ce n’est pas un hasard si les défenseurs de la politique israélienne veulent faire taire toute forme de soutien au peuple palestinien et à sa résistance.

Car soyons bien clair, ce qui se passe en Palestine n’est ni une guerre de religions ou un conflit entre juifs et arabes. Ce qui se passe en Palestine, c’est la dépossession et le nettoyage ethnique d’un peuple depuis plus de 60 ans. Ce projet est porté par une idéologie raciste et coloniale : le sionisme. Nous condamnons toute forme d’amalgames entre antisionisme et antisémitisme. Et affirmons que le racisme, et en particulier l’antisémitisme, est l’ennemi mortel de la cause palestinienne.

C’est parce que nous sommes des anti-colonialistes et des antiracistes que nous soutenons le droit légitime du peuple palestinien à l’autodétermination ! Et nous affirmons haut et fort qu’Israël en tant qu’état colonial et raciste est illégitime.

C’est à partir de ces faits historiques que nous soutenons la position inscrite dans la charte de l’Organisation pour la Libération de la Palestine de 1964. Qui est un seul État sur toute la Palestine : libre, laïque, démocratique.

Libre, c’est-à-dire débarrassée de l’impérialisme et du sionisme. Laïque, c’est-à-dire où la religion relève d’un choix personnel et où athées, juifs, musulmans, chrétiens et cie vivront dans l’égalité la plus totale. Démocratique, c’est-à-dire un pays dirigé par et pour le peuple.

Mais au-delà de porter ces revendications, on peut agir ici et maintenant. D’abord et avant tout, nous devons dénoncer le soutien inconditionnel de la France à Israël. En effet, évoquer cette collaboration c’est parler aujourd’hui d’une évidence qui saute aux yeux. D’autant plus, quand nous voyons que ce meeting a été interdit à l’Université du Mirail sous la pression directe du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche.

La France connaît de nombreux défenseurs de la colonisation de la Palestine, évidement la droite et maintenant le FN, mais aussi le Parti Socialiste, sans oublier les pseudos intellectuels tels que Bernard-Henri Lévy et Finkielkraut (on peut en oublier) ; défenseurs acharnés d’un « choc des civilisations » et ayant une indignation très sélective. En tant que tel, l’impérialisme français soutient depuis plus de 60 ans la colonisation de la Palestine.

En 1948, la France membre du Conseil de Sécurité de l’ONU vote le plan de partage et la création d’Israël. A partir de 1957, dans le désert du Néguev, les firmes françaises Saint Gobain et Dassault ont développé le programme nucléaire israélien. En 2006, comme dans les années 80 ; les impérialistes, dont la France, prépare puis donne leur « feu fert » à l’invasion et à la destruction du Liban. Plus récemment, on a pu voir la mairie de Toulouse accueillir des officier de l’armée israélienne en 2010. Ou encore en novembre, voir François Hollande recevoir à bras ouverts Netanyahou, premier ministre d’Israel, venu faire campagne et justifier les futures agressions contre le peuple palestinien.

La pire illusion pour la solidarité avec le Peuple de Palestine consiste donc à demander à des puissances impérialistes comme la France d’intervenir au Proche-Orient. Toutes les puissances qui dominent le monde au nom de la démocratie et de la civilisation sont les terroristes en chef de la planète.

Très concrètement, on voit cette collaboration s’illustrer aussi à travers la justice française. D’un côté les fascistes de la Ligue de défense juive (LDJ), organisation interdite en Israël et aux Etats-Unis, n’ont jamais été inquiété suite à des agressions violentes envers des militants pro-palestiniens ; de l’autre des militants de la campagne Boycott Désinvestissement Sanction sont traînés en justice pour « incitation à la haine raciale » ! Dernier exemple en date, le groupe Zebda victime d’une tentative de censure de la part du CRIF parce qu’ils ont osé chanter le quotidien des palestiniens. Nous voudrions aujourd’hui apporter notre soutien entier et total à tous les militants pro-palestiniens victimes de la justice.

Mais nous voudrions aussi souligner le sort Georges Ibrahim Abdallah qui est un otage de cette collaboration. Il est enfermé depuis plus de 28 ans en France et libérable depuis 1999 pour des actes de résistances anti-impérialistes. Il a déposé il y a plusieurs mois sa 8ème demande de libération conditionnelle. Le 24 novembre, le tribunal a accepté cette libération mais le parquet, et donc Christiane Taubira, a fait appel. L’audience aura lieu le 20 décembre et nous appelons d’ici là à développer les initiatives de soutien. Et c’est affaire, montre encore une fois le rôle de la France : garder enfermé quoi qu’il en coûte un militant révolutionnaire, symbole de la résistance des peuples en Palestine et ailleurs.

Mais soutenir la Palestine, c’est aussi soutenir sa résistance. Car nous refusons de mettre dos à dos colons et colonisés, et nous reconnaissons le droit au peuple palestinien à se défendre. C’est le cas du Front Populaire pour la Libération de la Palestine, organisation de gauche marxiste, qui se bat pour la libération nationale et sociale de son peuple. Et c’est pour cela que nous avons invité Abu Sami, un de leur représentant. Sans oublier, d’exiger la libération et d’amplifier le soutien envers les prisonniers palestiniens. En particulier, exiger la libération d’Ahmad Sa’adat, secrétaire général du FPLP, ou encore Marwann Barghouti, membre du Fatah, qui sont tous les deux emprisonnés en Israël.

Soutenir la Palestine, c’est aussi soutenir et mener la campagne de Boycott-Désinvestissements-Sanctions afin de porter directement des coups à l’économie coloniale.

Certains nous répondrons au mieux que ce sont de belles idées mais que tout ça est irréaliste. Mais nous affirmons haut et fort qu’il a fallu 130 ans à l’Algérie pour se libérer du joug colonial, qu’il a fallu des années aux peuples tunisiens et égyptiens pour se débarrasser de Ben Ali et Moubarak, autant de temps pour abolir le régime d’apartheid d’Afrique du Sud.

Et parce que l’avenir appartient à ceux qui résistent : Palestine vaincra !

http://couppourcoup31.over-blog.com...



Compléments d'informations :

copyLeft Indymedia (Independent Media Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.
more bimatoprost generic normabrain canada enalapril with no prescription ciprofloxacin hcl 500 mg omeprazole price buy bortenat without a prescription in canada http://affaires-strategiques.info/?buy=625935 http://affaires-strategiques.info/?buy=596544 fluconazole 50mg simvastatin purchase uk in mexico bactrim for bladder infection http://affaires-strategiques.info/?buy=697985 natural acamprosate calcium information about pharmacy bactrim more info about buy generic topirol buy vibramycin online 300 mg dilantin medicine ciprofloxacin hcl buy modalert usa buy nexium online revlimid pricing http://affaires-strategiques.info/?buy=141638 aldactone 100mg ranitidine omeprazole cheap lipitor canada cheap more modafinil buy buy tadalafil information about purchase nexium buy bimatoprost online cheap information about a generic for lipitor buy acamprosate suhagra 50 http://affaires-strategiques.info/?buy=351107 over-the-counter orlistat generic norvasc about azithromycin 250 bronchitis diclofenac buy cheapest bortenat cheapest lipitor prices in france norvasc 20 mg cheapest bupropion malegra fxt uk canadian simvastatin gleevec coumadin memantine hplc fluticasone propionate nasal spray usp esomeprazole tablet modalert sale buy ciproxifan norvasc 10 mg tablet over the counter diflucan levetiracetam in france bupropion hci sr information bupropion er azithromycin cheap in new york buy cheap mirtaz more doxycycline 10mg norvasc 10 mg in united states