Indymedia Grenoble

Villeneuve : lutte autour de la réhabilitation des logements de la galerie de l’Arlequin

Sunday 23 December 2012 par anonyme

[Infos locales] [Ville / Environnement]

Réhabilitation des logements de la galerie de l’Arlequin

Lors des ateliers populaires d’urbanisme (APU), un groupe s’est constitué sur la réhabilitation des logements. Les habitants ont découvert avec stupeur le projet de la SDH qui cherche à vendre le 10-20 galerie de l’Arlequin. Le produit de la vente servirait à éviter un investissement lourd de la restructuration de ces logements et le financement de la réhabilitation du 40 galerie de l’Arlequin (source : Délibération de la métro, Novembre 2012). L’opérateur SCIC Habitat serait intéressé mais à un prix très bas, bien inférieur au prix du marché (offre de 250 au lieu de 1000 à 1500 euros/m²). Cette vente pourrait avoir lieu début 2013. Elle aura un impact très négatif sur la valeur des logements de la Villeneuve.

A ce jour, les locataires n’ont reçu aucune information. Comment est-il possible que les locataires qui vivent dans ces logements, certains depuis plusieurs dizaines d’années, n’aient pas été informés de leur avenir ? Pourquoi tant de discrétion sur un projet publique qui doit apporter des solutions à la situation sociale de la Villeneuve

Cette vente est une conséquence de la démolition du 50. En effet, cette démolition oblige la SDH à commencer la réhabilitation de son parc de l’Arlequin par le 40 galerie de l’Arlequin. Une partie du produit de la vente du 10-20 galerie de l’Arlequin sera affecté à cette opération.

Cette vente n’apporte aucune garantie sur la réhabilitation du 10-20 galerie de l’Arlequin. Qu’en est-il de la question d’une rénovation thermique des logements, l’isolation des façades, le remplacement des menuiseries et fenêtres, les travaux de chauffage dans les logements ? Est-ce que les locataires doivent attendre 2019 pour voir leur logement réhabilité ? Cette vente est une étape dans le projet de privatisation de 100 logements sociaux. Sous couvert de mixité sociale qui fait croire que le problème ce sont les plus pauvres, cette opération s’effectue en deux étapes : d’abord une vente à SCIC Habitat, puis une revente à des propriétaires privés. On peut se demander qui va profiter de cette opération. S’il n’y a aucune garantie sur l’accession sociale à la propriété, sûrement pas aux locataires !

PROCHAIN RDV groupe de travail Réhabilitation JEUDI 10 JANVIER 2013 DE 18H A 20H, à la Cordée, 40 Gal. Arlequin

Prochain Atelier Populaire Urbanisme : jeudi 17 janvier, 17h-19h, Patio

L’un des critères de la rénovation d’un quartier populaire doit être l’amélioration des conditions de vie de ses habitants. Or ni la démolition du 50, ni la vente sans concertation du 10-20 galerie de l’Arlequin ne répondent à ce critère !

Des Ateliers populaires d’urbanisme (APU) ont débuté début décembre 2012 pour promouvoir la participation des habitants au projet de rénovation urbaine. L’objectif principal est de trouver des solutions qui correspondent aux besoins des habitants, en s’inspirant par exemple du projet de rénovation thermique du 170 Arlequin (cout estimé à 30 000 euros/logements, soit moitié moins que le projet de rénovation actuelle du 40 Arlequin). A ce prix, la réhabilitation thermique du 10-20 galerie de l’Arlequin s’élèverait à 5,7 millions d’euros, à peu près le coût brut de la démolition du 50…

Venez nous rejoindre !

Dans le cadre des APU, un groupe de travail Réhabilitation s’est créé avec pour objectif de s’impliquer dans les projets ANRU de réhabilitation de l’Arlequin, notamment des logements dépendant de la SDH (montées Arlequin du 10-20, du 40, et de la Crique Sud du 130 au 170 Arlequin) : en collectant les informations, les projets d’habitants enterrés, et en construisant un processus réel de concertation…



Compléments d'informations :
site du collectif Vivre à la Villeneuve
par anonyme,
le 27 December 2012

C’est ici...

Ajouter un complément d'information


copyLeft Indymedia (Independent Media Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.