Indymedia Grenoble

Dernière nouvelle : le Lyon-Turin passera finalement par Grenoble

Tuesday 8 January 2013 par Pierrette Rigaux

[Infos locales] [Ville / Environnement] [Soupe politicienne]

Dernière nouvelle : le Lyon-Turin passera finalement par Grenoble

Mardi 8 janvier 2013. Aujourd’hui (1), le Daubé interviewait le Daubé, et un peu aussi Geneviève Fioraso, ministre à la place des autres. Toute la rédaction du torchon s’est prise en photo en plein "face-à-face" avec elle. On se doute que ça a dû être une joute verbale sans pitié... Les journalistes aiment se mettre en scène, c’est précisément ce qui fait d’eux autre chose que des journalistes.

Au programme : un "balayage de l’actualité nationale et locale". Et locale. Et aussi locale. La nomination de Fioraso au ministère des cerveaux, l’ambiance à l’Élysée, Soitec, STmicro, le plan Nano2017... et le Lyon-Turin. Tient ? Fiofio serait-elle devenue ministre de l’industrie, ou des transports ? Non : après Bernard Soulage (2), Jacques Chiron (3) et Michel Destot (4), voilà encore une huile Grenobloise qui apporte son soutien à ce projet de LGV, qui ne passe pourtant pas du tout à Grenoble. Attention, les élus Grenoblois vont finir par en parler plus que ceux de Lyon, Chambéry et Turin réunis. Et on pourrait finir par trouver ça louche.

Voyons donc ce que nous en dit Fiofio, représentante de commerce pour le CEA au gouvernement :

1. D’abord, elle commence soft, en précisant que "l’opposition au Lyon-Turin est une forme de conservatisme". Ha oui, jusque là tout est vrai : l’opposition aux grands projets industriels vise bien à conserver des terres agricoles, des espaces naturels, des modes de vie décents basés sur le développement local. Un point pour Fiofio.

2. Ensuite, ça se gâte quand elle joue la carte du développement durable, à propos du "frêt, qui est bon pour notre planète". On suppose qu’elle veut parler du transfert modal (cad transporter des marchandises sur des trains plutôt que sur des camions). Mais elle a dû être mal renseignée, y a un sous-fifre qui a oublié de lui passer la fiche qui dit que ça existe déjà, et que ça marche pas du tout. Faut pas causer des dossiers qu’on connaît pas, sinon on glisse.

4. Suit l’habituel chantage à l’emploi : le projet va "faire travailler un certain nombre de personnes". Le nombre est plutôt incertain, justement : LTF annonce 10 000 emplois sur dix ans pour l’ensemble du projet, dont 3500 pour le tunnel international au maximum du chantier. On est sympa : même avec ce chiffre très optimiste (les travaux du tunnel suisse du St-Gothard en 2009 n’ont employé que 1000 personnes en pointe), c’est un investissement de 2,4 millions d’euros par emploi créé. Un peu cher non ? Et combien d’emploi dans l’agriculture ou le tourisme ne seront pas créés dans les territoires détruits par les travaux ?

3. Et puis elle lance un slogan, qui tonne comme un coup de canon : "Il faut désenclaver Grenoble". Ha bon. Pourquoi, on a bouché la vallée du Grésivaudan ? Le Vercors et la Chartreuse ont fusionné la nuit dernière ? Désenclaver Grenoble ... pourquoi pas désenclaver Lyon, ou Paris tant qu’on y est. Ils ont d’ailleurs l’air tout coincés, les Lyonnais, dans leurs collines, faut vite faire quelque chose pour eux. En fait, dans ce cas précis, désenclaver signifie raccourcir le trajet Grenoble-Paris d’1/4 d’heure. C’est vrai que c’est fondamental, surtout pour elle qui passe ses semaines "dans des trajets TGV entre Grenoble et Paris"... À l’heure ou le pays entre en récession, il faut de bonnes infrastructures de transport à nos polichinelles d’état pour qu’ils puissent répondre à des journaleux béats.

Fioraso va même jusqu’à dire que "si on fait cet investissement et qu’on n’en profite pas pour désenclaver Grenoble, on est les rois des c..." (sic). Ha, non, pour l’instant vous n’êtes que ministre, mais vous avez de l’ambition.

(1) Toutes les citations sont tirées du Daubé du 8/01/13.

(2) http://www.no-tav-savoie.org/2012/1...

(3) http://grenoble.indymedia.org/2012-...

(4) http://grenoble.indymedia.org/2012-...

Les infos sur l’opposition conservatrice en Italie : www.notav.info et en France : www.no-tav-savoie.org

Pierrette Rigaux



Compléments d'informations :
Les amis de nos élus ne sont pas nos amis
par anonyme,
le 9 January 2013

Lyon-Turin Ferroviaire (LTF) est la société franco-italienne qui porte le projet de LGV. Son Directeur Général de 2003 à 2010, Paolo Comastri, et son responsable de la direction des constructions, Walter Benedetto, ont été respectivement condamnés pour trucage d’appel d’offre à 8 mois et 1 an de prison en première instance . François Lépine, alors Président de LTF avait donné pouvoir à Paolo Comastri de signer les marchés jusqu’à 10 millions d’€uro. Ce même François Lépine est aujourd’hui vice président de la Transalpine, association de lobbying en faveur du Lyon Turin à laquelle appartient aussi la ville de Grenoble, représentée par Jacques Chiron...

En un an et demi, LTF a signé des marchés avec Italcoge S.p.A. – depuis MISE EN FAILLITE (2/8/2011), – avec Geo.Mont S.r.l. – depuis MISE EN FAILLITE (9/11/2011), – avec Martina Service S.r.l. appartenant à la famille de Martina Claudio, titulaire avec son frère Roberto de la société "Martina officine meccaniche S.n.c.", MISE EN FAILLITE le 6/5/2010, de Martina Italia S.r.l. MISE EN FAILLITE le 5/5/2010. Les deux frères, pour ces faillites, ont été condamnés pour banqueroutes frauduleuses.

Autres sociétés choisies par LTF et condamnées pour des fraudes :

- "Escavazioni Valsusa S.r.l." et "Ing. Vito Rotunno S.r.l.", dont les associés ont été condamnés pour des fraudes aux appels d’offre publics.

- Le "Consorzio Valsusa Piemonte Imprese per lo sviluppo" dans lequel nous retrouvons la STI S.r.l. de Procopio Vincenzo, condamné avecl’ex Directeur Général de LTF, Ing. Paolo Comastri, ainsi qu’avec l’ex responsable de la Direction Construction de LTF, Walter Benedetto.

- Mention spéciale pour le “Groupement S.A. Belgorail N.V. / Rina Services SpA”, qui a remporté l’appel d’offre pour l’évaluation du dossier de sécurité, et qui appartient au groupe RINA S.p.A., condamné en cassation en France pour le naufrage de l’Erika en 1999, pour un second naufrage en Mère Rouge en 2006 (plus de 1000 morts), et mis en cause dans l’incendie d’un établissement industriel à Karachi en 2012 (289 morts) qui venait d’être certifié par la société RINA.

Sources : http://www.notav.info/post/ma-come-...

complements d’info
par anonyme,
le 3 February 2013

d’accord globalement avec ce que vous dites, alors que je suis pour le fret ferroviaire, je ne suis plus pour investir des milliards pour un projet vraiment inutile, vu le poids du lobbyng du transport routier en Italie.(alors qu’en suisse, les tunnels ferroviaires sont des super réussites , et permettent de desaffecter des autoroutes..) quelques précisions
- quand même si le transport modal du fret ferroviaire s’est effondré par Modane, il faut quand même savoir pourquoi: les lobbies du transport routier italiens ont obtenu du gouvernement italien à l’ouverture du pole de Modane qu’il promulgue des arretés interdisant pour des raisons de "sécurité" le transport de quasiment toutes les marchandises existantes par le tunnel ferroviaire (alors que curieusement, les mêmes marchandises prenant le tunnel en camion pouvaient passer tranquillement..). il a fallu attendre février 2012 et des interventions incessantes de l’UE pour que l’italie supprime ces arretés d’interdiction. donc utiliser l’argument de l’effondrement du trafic du fret ferroviaire me parait pas très juste, même si je le repete, je suis aussi contre le tunnel Lyon-Turin
- il ne faudrait pas jeter la nouvelle ligne de ter lyon-chambery -qui semble très menacée vu la conjoncture financiere, alors qu’on va faire un tunnel inutile-et la réouverture de pleins de dessertes de trains.
- il faut savoir que la plupart des hauts cadres du ministere de l’Equipement sont vraiment contre ce tunnel, qui leur parait totalement inutile . donc, plus on freine les travaux, plus ça permettra d’attendre que la raison s’impose..

Ajouter un complément d'information


copyLeft Indymedia (Independent Media Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.
more info bactrim ds 800 olanzapine 7.5mg omeprazole 20 mg capsules exemestane sulpitac enalapril drug order lasuna bupropion generic premarin purchase in usa more info buy tadalafil 20mg generic ampicillin 1300 mg quetiapine generic medicine enalapril generic imatinib prices caverta walmart prednisolone for sale buy bimatoprost online cheap bupropion cost in california medicine ciprofloxacin information about bimatoprost without prescriptions information best price simvastatin info about caverta 100mg mexico norvasc http://zest.shizuka.fr/?gf=680360 amitriptyline 25 buying metronidazole sildenafil citrate 100mg jelly ciprofloxacin tab 500 mg info about atorvastatin 40 information amitriptyline 25mg buy orlistat alli in new york http://moteurline.apf.asso.fr/?hag=511803 more info about generic discount bactrim generic dapoxetine buy generic lipitor x-vir usa buy discount amitriptyline accutane prices cost of femara generic bactrim buy azithromycin nova scotia health stores flagyl 250 mg more info diclofenac online olanzapine cost norvasc 2.5mg in canada lioresal 10mg more info purchase norvasc online super kamagra india buy naltrexone information olanzapine generic amlodipine generic accutane for metronidazole over the counter