Indymedia Grenoble

Grève de la faim de Sans-papiers à Lille

Thursday 10 January 2013 par anonyme

[Migrations / Sans-paps] [Autres infos]

1 – Communiqué du CSP59 suite à la rencontre en préfecture et au communiqué du Préfet
2 - Communiqué de la Préfecture du Nord du 9 janvier
3 - Une centaine de sans-papiers et leurs soutiens occupent depuis ce matin l’église de l’Estrée dite Église neuve, en haut de la rue de la République à Saint-Denis.
4 – Lille : vidéos reportages, interview
5 - Dépêche AFP: Des sans-papiers occupent une église
6 - Soutien de Dieppe
7 - RASSEMBLEMENT A BORDEAUX
8 - Marseille: vidéo de l’action du 8/01, article presse
9 - Appel à la mobilisation générale - FAUT-IL MOURIR POUR AVOIR DES PAPIERS ?
10 – Rennes le 9/01/13, fin d’après midi : occupation du siège du PS
11 – Saint-Denis : des sans-papiers occupent une église ce mercredi 9 de 9h à 18h30
12 – Poil à gratter: France info: Aubry demandant une régularisation massive... il y a 3 ans…
13 - Pétition nationale


A Lille, besoin de couvertures, lingettes, thé, sucre, eau minérale, à déposer au local du CSP59 rue Bernos à Fives ou directement sur le parvis Saint Maurice...


LILLE: Rassemblement tous les jours 18H, Parvis de l’église Saint Maurice
LILLE: Manifestation samedi 12/01 à 15H, place de la République
PARIS: Rassemblement tous les jours jusqu’à la régularisation des sans-papiers de Lille devant le siège du Parti Socialiste à 18H00 – 10 rue de Solferino – Metro Solferino (Ligne 12)
TOULOUSE: vendredi 11/01, 18H30, rassemblement devant le siège du PS, 3 rue Lancefoc (métro Compans Cafarelli)
PARIS: APPEL A MANIFESTER à L’ASSEMBLEE NATIONALE Départ à 14h30 - RENDEZ-VOUS : Vendredi 11 janvier 2013 à 13H Devant la Bourse du Travail 29, bd du Temple / 85, rue Charlot - Paris IIIe (Métro République)

BORDEAUX: Rassemblements:

jeudi 10 janvier 2013 de 18h à 19 h Place de la Victoire vendredi 11 janvier 2013 de 18h à 19 h Place de la Victoire samedi 12 janvier 2013 de 16 h à 17 h 30 Place de la Victoire

Comité des Sans Papiers 59 (CSP59), 42 rue Bernos, 59800, Lille Fives – tél : 0680575061 – e-mail : csp59@wanadoo.fr


1 – Communiqué du CSP59 suite à la rencontre en préfecture et au communiqué du Préfet :

Au 69éme jour
LES BAMBOULAS, LES BOUGNOULES ET LES FOURMIS
REFUSENT DE SE LAISSER ROULER DANS LA FARINE !
UN PEU DE RESPECT MONSIEUR LE PREFET !

Au 69éme jour, alors que les sans papiers grévistes de la faim voient leur santé se dégrader, cette dernière reçoit la délégation du CSP59 et de ses partenaires pour tenter de les rouler dans la farine. En effet tout au long de la réunion de plus de 2 heures la préfecture a fait semblant de faire croire que les conditions d’un accord semblaient réunies. Les représentants du CSP59 et des partenaires sont sortis sereins dans l’attente du communiqué préfectoral dans lequel devait figurer les expressions : « calendrier, bienveillance et humanité ». A la lecture du communiqué du préfet, c’est la colère et le dégoût.
Ce communiqué est en contradiction TOTALE avec le contenu de la réunion qui se centrait uniquement sur la recherche d’une sortie honorable de la grève de la faim pour les deux parties : la quarantaine de sans papiers grévistes de la faim et le préfet. Voilà que le communiqué nous parle de « 536 personnes sont venues en préfecture pour recueillir des informations. 100 ont déposé un dossier et, à ce stade, 18 personnes sont régularisables au regard des critères de la circulaire du 28 novembre », avant d’ajouter que « sur la liste des 147 noms transmise par le CSP 59, 51 personnes sont en situation régulière ou le seront dans les tout prochains jours, sous réserve des décisions de l’OFPRA ».
Tout est scandaleux dans ce communiqué. Premièrement cette audience ne devait parler que des sans grévistes de la faim qui poursuivent leur action malgré les perfusions acceptées comme signe d’ouverture vis-à-vis de la préfecture. Deuxièmement le communiqué cherche à discréditer le CSP59 en le présentant comme responsable des « lenteurs dans le dépôt des dossiers ». Troisièmement dans l’optique « d’accélérer le dépôt et le traitement des dossiers », le préfet organise une réunion de la Codrese pour « demander aux neuf associations membres (Emmaüs, Ligue des droits de l’Homme, Secours catholique, CIMADE, MRAP, AIDA, Voix de Nanas, Parce que des hommes y vivent, SAFFIA) de prêter assistance, pour les démarches en préfecture, aux personnes qui n’ont pas encore déposé de dossier ». Il s’agit ici de tenter d’éliminer le CSP59 tout comme Sarkozy a tenté en vain de le faire en 2007 lors de la création de la Codrese. En fait les « bamboulas, les bougnoules et les fourmies » sont considérés comme incapable d’organiser un simple dépôt de dossiers en préfecture.
En fait ce que le préfet cache à l’opinion publique, c’est que les sans papiers de la liste des 147 portée par la grève de la faim ont été accompagnés en préfecture pour obtenir des services les éléments précis permettant de déposer les dossiers ; ils ont reçu une enveloppe à renvoyer avec accusé de réception à la préfecture et par la même occasion s’est révélée la duplicité de la préfecture avec l’exigence de critères qui deviennent cumulatif. Par exemple demander à la fois un contrat de travail et des fiches des salaires, ou demander des fiches de salaires ou un contrat de travail pour une demande au titre de vie privée et familiale.
Comment comprendre cette contradiction entre le contenu de la réunion et le communiqué du préfet ? La seule explication possible est une stratégie pour casser la grève de la faim en utilisant trois malhonnêtetés : - à destination de tous ceux qui se mobilisent dans toute la France en solidarité avec les grévistes, il s’agit de faire passer le message d’un manque de sérieux du CSP59 – à destination des grévistes de la faim, il s’agit de faire passer les porte parole du CSP59 pour des menteurs ou des manipulateurs prêts à sacrifier les grévistes pour des intérêts occultes – à destination toujours des grévistes, il s’agit de briser leur moral et leur détermination.
La réponse des sans papiers grévistes de la faim après lecture du communiqué du préfet est la poursuite de leur grève de la faim. Après 69 jours de grève de la faim le préfet cherche encore à gagner du temps et obtenir une capitulation. Cette position est irresponsable et peut devenir criminelle. A cette étape, seule trois sorties de crise sont possibles : - la première, c’est le drame dont le préfet et son ministre porteront toute la responsabilité, ce que nous refusons de croire – la seconde est un arrêt de la grève de la faim par épuisement des grévistes, ce type de « victoire » est à la Pyrrhus, l’humiliation des grévistes et des soutiens est dangereuse et inacceptable, nul ne sait à quoi cela peut amener – la troisième est la solution de la sagesse qui consiste à donner une solution humanitaire à un problème exceptionnel conformément à l’engagement du candidat Hollande de « réparer les dégâts du Sarkozysme ».
Le préfet et le ministre de l’intérieur doivent absolument arrêter de jouer avec la vie des sans papiers grévistes de la faim.
Le CSP59 demande une décision rapide et sage allant dans le sens de l’attente des sans papiers grévistes de la faim.
Le CSP59 réitère son appel au parrainage des sans papiers grévistes de la faim par les élus, les personnalités et les citoyens.
Le CSP59 appelle à la poursuite des mobilisations à travers tout le pays pour dire NON au Sarkozysme de gauche.
Le CSP59 appelle dans le maximum de villes de France à des grandes manifestations de solidarité avec les sans papiers grévistes de la faim de Lille au 72éme jour. COMME LE DIT STEPHAN HESSEL : INDIGNONS NOUS!


2 - Communiqué de la Préfecture du Nord du 9 janvier
PREFET DU NORD
Lille, le 9 janvier 2013
Communiqué de presse
MOUVEMENT DU COMITE DES SANS-PAPIERS : CONSTATANT LA LENTEUR DU DEPOT DES DOSSIERS, LE PREFET PROPOSE AUX ASSOCIATIONS DES MESURES POUR ACCELERER LE PROCESSUS

Comme proposé par le préfet du Nord, le comité des sans-papiers (CSP) 59 et la Ligue des droits de l’Homme (LDH) ont été reçus, pour la quatrième fois, après les rencontres des 6, 19 et 24 décembre 2012, dans un esprit d’écoute et d’échanges, en vue de trouver une issue à la situation actuelle. Le préfet se félicite des récentes déclarations du CSP 59 selon lesquelles ce dernier souhaite maintenir l’esprit de dialogue. Deux revendications du CSP ont été abordées au cours de cette réunion :
- l’examen d’une liste de 147 noms (correspondant à la situation de 161 personnes) déposée le 10 décembre 2012 par le CSP. Le CSP et la LDH ont accepté lors de la première rencontre du 6 décembre 2012 que cette liste soit examinée selon la méthode du cas par cas.
- la participation du CSP 59 à une instance formelle du dialogue. Sur le premier point, le CSP et la LDH ont été informés des résultats de l’examen des dossiers à ce jour :
- depuis la circulaire du 28 novembre 2012 du ministre de l’Intérieur sur l’admission exceptionnelle au séjour, 536 personnes sont venues en préfecture pour recueillir des informations. 100 ont déposé un dossier et, à ce stade, 18 personnes sont régularisables au regard des critères de la circulaire du 28 novembre.
- sur la liste des 147 noms transmise par le CSP 59, 51 personnes sont en situation régulière ou le seront dans les tout prochains jours, sous réserve des décisions de l’OFPRA. Le préfet a par ailleurs insisté auprès de ses interlocuteurs sur les lenteurs dans le dépôt des dossiers. En effet, si 79 personnes se réclamant du CSP ont bien été reçues en préfecture, seules 5 personnes ont à ce jour déposé un dossier, sans compter les 9 personnes déjà régularisables. Or, aucune décision d’admission au séjour ne peut intervenir, conformément à la règle du cas par cas acceptée par tous, sans un minimum de dossier, ce que chacun peut comprendre. Dans ces conditions, le préfet a décidé, pour accélérer le dépôt et le traitement de ces dossiers, de réunir demain jeudi 10 janvier la commission consultative départementale de réexamen des situations administratives des étrangers (CODRESE). Cette réunion a pour objet de demander aux neuf associations membres (Emmaüs, Ligue des droits de l’Homme, Secours catholique, CIMADE, MRAP, AIDA, Voix de Nanas, Parce que des hommes y vivent, SAFFIA) de prêter assistance, pour les démarches en préfecture, aux personnes qui n’ont pas encore déposé de dossier. Pour cela, un accueil spécifique leur sera dédié, ainsi que des créneaux horaires spécialement réservés au service des étrangers (12-14 rue Jean Sans Peur à Lille, de 9h à 12h). Le préfet confirme son engagement de faire examiner tous les dossiers déposés, dans les meilleurs délais et dans le respect des propositions qu’il a faites lors des précédentes réunions et reprises dans ses différents communiqués. Il prendra en compte toutes les dimensions de la situation personnelle de chaque dossier et toutes les possibilités d’examen offertes par les textes. S’agissant de la participation du CSP 59 à une instance formelle de discussion, le préfet rappelle son souhait de voir le comité se transformer en association, condition nécessaire pour une discussion apaisée et transparente. Enfin, le préfet est vigilant sur la situation sanitaire des personnes actuellement sous les tentes situées sur le parvis de l’église Saint Maurice. Il est régulièrement informé des maraudes de la Croix-Rouge qu’il a organisées avec l’Agence régionale de santé et rappelle sa préoccupation sur les risques qu’encourent les personnes concernées. A cet égard, il prend acte de l’annonce le 7 janvier 2013 par le CSP 59 d’une évolution des modalités d’action, les personnes concernées acceptant de bénéficier d’apports en nutriment. Service régional de la communication interministérielle 03 20 30 52 50 pref-communication@nord.gouv.fr Préfecture du Nord 12-14, rue Jean sans Peur - 59039 LILLE CEDEX Tél : 03 20 30 59 59 - Fax : 03 20 30 56 82 - www.nord.gouv.fr


3 - Une centaine de sans-papiers et leurs soutiens occupent depuis ce matin l’église de l’Estrée dite Église neuve, en haut de la rue de la République à Saint-Denis.

Bien visibles, actifs avec slogans, chants, discussions, ils répondent aussi aux questions des journalistes de divers organes de presse et médias qui se sont déplacés. La municipalité de Saint-Denis représentée par Florence Haye a fait part de son soutien sous forme d’un communiqué. Celles et ceux qui sont disponibles peuvent leur rendre visite et exprimer leur solidarité.

Communiqué de la Coordination 93 de lutte pour les sans papiers
9 -11 rue Génin 93200 SAINT-DENIS (Bourse du travail)
Tél : 01.55.84.41.08 (permanences lundi à vendredi 16H.30)
Nous comptons sur votre soutien à tous et toutes.

N° de tél à contacter : 0663689563 ou 0640438379 ou 0695456441

CIRCULAIRE VALLS : UNE CIRCULAIRE POUR PRESQUE RIEN !

Parce que la circulaire ministérielle ne touchera qu’un nombre limité des personnes en situation irrégulière,

SOLIDARITE AVEC LES SANS PAPIERS EN LUTTE

POUR DEMANDER :

1. l’ABROGATION de toutes les INTERDICTIONS DE TERRITOIRE notifiées pour défaut de titre de séjour,
2. l’ANNULATION de tous les refus de titre de séjour,
3. le DROIT à LA « VIE PRIVÉE ET FAMILIALE » POUR LES CÉLIBATAIRES, avec ou sans charge de famille,
4. la RÉGULARISATION de tous les membres de famille ayant un enfant né et/ou scolarisé en France,
5. la RÉGULARISATION pour TOUS les travailleurs/travailleuses sans papiers ALGÉRIENS ET TUNISIENS compris , car avec ou sans contrat ils/elles travaillent dans des conditions inacceptables toujours dans des secteurs où ils, elles ne prennent pas la place des français ou étrangers en situation régulière,
6. la RÉGULARISATION DE PLEIN DROIT pour tous ceux qui justifient de dix ans de présence en France ET par TOUT MOYEN sans ordre de valeur des documents,
7. RÉGULARISATION de tous les étrangers malades

SOLIDARITÉ AVEC LES SANS PAPIERS GREVISTES DE LA FAIM DE LILLE

LE MINISTRE VALLS ET LE PRÉFET DOIVENT LES RÉGULARISER

Photo ici http://instagram.com/p/UQm-JEChls/


4 - Vidéos reportages, interview Lille

Samedi 5 Janvier 2013,les associations de soutien aux sans papiers, MRAP, LDH, Droits devant,Théâtre de l’Opprimé,association Marocaine des droits humains,les syndicats,cgt, cnt,Sud,le Front de Gauche,Jeunesse Communiste,PCF,coordination communiste....ont successivement pris la parole sur le parvis de l’Eglise St Maurice devant les tentes des sans papiers grévistes de la faim.

http://www.dailymotion.com/video/xw...

- Interview de Kamel un sans papier grèviste de la faim à Lille http://www.dailymotion.com/video/xw... Interview sans papier Lille http://www.dailymotion.com/video/xw...


5 - Dépêche AFP : Des sans-papiers occupent une église AFP Publié le 09/01/2013 à 13:48 Plusieurs dizaines de sans-papiers occupaient mercredi l’église de l’Estrée à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), exigeant leur régularisation et exprimant leur solidarité avec les grévistes de la faim de Lille.

Les manifestants étaient pour certains munis d’effets personnels mais n’ont pas précisé combien de temps ils entendaient rester dans l’église, située au centre de la commune. Le vicaire de la paroisse de l’Estrée, Thierry Geisler, qui "trouve leur démarche normale sur le fond", a dit cependant espérer "que ça ne va pas se transformer en une occupation de longue durée" car "d’un point de vue sanitaire on n’est pas armés pour les accueillir".

Arrivés peu après 09H00, les manifestants ont accroché une banderole "Non aux expulsions des sans-papiers", sur le parvis de l’édifice. "On dénonce le mauvais traitement des dossiers des sans-papiers: les durées d’attente des dossiers excessivement longues, la qualité d’accueil, les refus de dossiers", a dénoncé Hicham Hassanine, délégué de la Coordination 93 de lutte pour les sans-papiers.

Certains distribuaient des tracts dénonçant la circulaire Valls sur les nouveaux critères de régularisation. http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2... http://www.liberation.fr/societe/20...


6 - Soutien de Dieppe Bonjour à vous (de Dieppe)
ci joint un journal local anar (rédigé à trois) qui évoque (dans ce numéro) la grève des Sanspaps à Lille (texte de l’article ci-dessous) je fais aussi partie du comité Attac de Dieppe qui devrait vous envoyer un petit chèque de soutien... bon courage à vous et que cette année 2013 soit belle et rebelle
philippe clochepin
36 : c’est le nombre de grévistes de la faim à Lille. Ils étaient encore plus nombreuses et nombreux au début (83 puis 66). Devant l’église Saint-Maurice (près de la gare Lille-Flandres) une grande tente a été montée. Sous la tente, les grévistes, allongés sur des matelas, se protègent du froid avec des couvertures. Ils sont en majorité algériens/algériennes, il y a quelques guinéens et des thaïlandais. « Nous sommes en train de mourir pour un bout de papier, mais personne ne nous entend ». 2 : les expulsés (le 30 décembre) vers l’Algérie, bouche scotchée et mains attachés (à leur 59ème jour de grève de la faim), le billet d’avion a été acheté avant la décision de la Cour d’appel ! rance terre de justice et libertés… 69 : c’est le nombre de journées (au moment où ce numéro paraît, depuis le 2 novembre début de la grève de la faim). 20 : c’est le poids (en moyenne et en kilos) que perd chaque personne depuis le début de cette grève. 0 : soutien du PS local (dont l’ex-boss du national M. Aubry) parti qui, pourtant, en 2009 (le 27 janvier) condamnait (en soutenant Resf) « fermement les dérives paranoïaques d’un gouvernement qui voit en chaque étranger, y compris les enfants, un danger pour notre pays, alors que les menaces sérieuses proviennent en réalité de sa politique délibérée de tension sociale. » Ajoutant : « Au moment même où le gouvernement se targue d’expulser du territoire 30 000 personnes comme on brandit des scalps, les socialistes inscrivent aussi leur action dans les mobilisations citoyennes courageuses et déterminées qui entendent préserver le droit à l’éducation, au savoir et à la dignité de tous. » Trop (lutte) de classe !


7 - RASSEMBLEMENT A BORDEAUX Ce soir mercredi 9 janvier, lors du rassemblement d’une soixantaine de personnes devant la préfecture, nous avons remis votre communiqué du jour au préfet. Les participants au rassemblement ont décidé d’appeler dans un premier temps à un rassemblement
- Le jeudi 10 janvier 2013 de 18h à 19 h Place de la Victoire à Bordeaux
- Le vendredi 11 janvier 2013 de 18h à 19 h Place de la Victoire à Bordeaux
- Le samedi 12 janvier 2013 de 16 h à 17 h 30 Place de la Victoire à Bordeaux Et nous vous joignons la prise de parole qui a été faite lors de ce rassemblement : Prise de parole lors du rassemblement en solidarité avec les TravailleurEs sans-papiers de Lille dont 41 en grève de la faim depuis le 2 novembre : Aujourd’hui à Lille, 41 travailleurs et travailleuses sans les papiers leur permettant de vivre en France poursuivent pour le 69ème jour et la 69ème nuit la grève de la faim. Ceux et celles-là risquent leur vie et leur santé parce qu’une politique de classe les empêche d’avoir accès aux papiers, comme elle empêche d’autres travailleurs et travailleuses d’avoir accès à la nourriture, au logement, aux soins, au travail. C’est par solidarité de classe que nous sommes avec elles et eux comme avec les travailleurs qui occupent un local à St Denis, réduits à la clandestinité et à l’exploitation patronale sauvage parce qu’ils ne sont pas en règle administrativement. Alors que le capital traverse sans encombre les frontières semant chômage, misère, désastres écologiques, divisions et concurrence généralisée entre travailleurEs, nous combattons pour que les humains et non pas l’argent circulent et s’installent là où ils et elles le souhaitent. Nous ne venons rien demander au préfet de Gironde qui, régulièrement, expulse et refuse de laisser vivre ici d’autres travailleurs et travailleuses en faisant fonctionner très administrativement les guichets de l’immigration. Nous venons lui remettre le communiqué du Comité des Sans Papiers de Lille de ce matin pour qu’il fasse savoir qu’il lui a été remis de Bordeaux pendant ce rassemblement.
Nous revendiquons :
1- la libre circulation et libre installation de tous les travailleurs.ses immigré.es (avec ou sans emploi).
2- l’abolition des frontières
3- l’abrogation de toutes les lois anti immigré.es
Et découlant des revendications suivantes
4- la régularisation de tous les sans-papier.es
5- la fermeture des centres de rétention
6- l’arrêt de la stigmatisation de tous les étranger.es.
7- les mêmes droits pour tous et toutes.
Sud Education Aquitaine Pour SUD Education Aquitaine Philippe Calzetta, Eric Galera, Jean-Luc Togni, Maryse Berthonneau


8 - Marseille : vidéo de l’action du 8/01, article presse la vidéo de l’action d’hier : https://vimeo.com/57083765

Dans le compte rendu de notre camarade Kevin il y a juste deux petits oublis : la présence des camarades de Rouge Vif 13 et du soutien exprimé de la CGT Air France présente…

l’article dans le journal la Marseillaise : http://millebabords.org/IMG/pdf/doc...


9 - Appel à la mobilisation générale - FAUT-IL MOURIR POUR AVOIR DES PAPIERS ?

Faut-il mourir pour avoir des papiers ? Lundi 7 janvier sera le 67ème jour de grève de la faim des sans-papiers de Lille. Les choses sont désormais dramatiquement simples : des vies sont en jeu. Or le gouvernement continue de jouer l’épreuve de force contre ces femmes et ces hommes dont le seul crime est d’exiger d’être traitéEs dignement. Il joue le pourrissement de la grève en refusant toute ouverture au risque d’un drame qui peut arriver à n’importe quel moment. Cette situation est indigne et humiliante. Elle doit cesser.
Le Parti Socialiste de François Hollande, Emmanuel Valls et Martine Aubry doit agir maintenant pour la régularisation immédiate et sans condition des sans-papiers de Lille.
Signataires: Droits Devant!, Coordination contre le Racisme et l’Islamophobie (CRI), Parti des Indigènes de la République (PIR), Union des Travailleurs Immigres Tunisiens (UTIT), Femmes plurielles, Sortir du Colonialisme (SDC), CSP59, Fédération des Travailleurs Africains en France (FETAF), Fédération SUD Éducation, Mouvement contre le Racisme et pour l’Amitié entre les Peuples (MRAP), l’Union syndicale Solidaires, comité de soutien marseillais aux grévistes sans papiers Lillois, Collectif de soutien au sans-papiers de Figeac, La Marmite aux Idées (Calais), les Amoureux au ban public, FSU 59/62, Fédération du Nord du Mouvement des Jeunes Communistes, Coordination Rhône-Alpes de soutien aux sans papiers, Centre d’Information Inter-Peuples ( Grenoble), 9ème Collectif, Ministère de la Régularisation de Tous les Sans-Papiers, Assemblée Citoyenne des Originaires de Turquie (ACORT), CSP75, CSP92, CSP93, CSP 95, Association des Marocains en France (AMF), Association des Travailleurs Maghrébins de France (ATMF), Fédération Tunisienne pour une Citoyenneté des deux Rives (FTCR), UNI*T (Union pour la Tunisie), Front Uni des Immigrations et Quartiers Populaires (FUIQP), Fédération des Associations de Solidarité avec les Travailleurs Immigrés (FASTI), Union Juive Française pour la Paix (UJFP), Collectif de Musulmans de France (CMF), Fédération pour une Alternative Sociale et Écologique (FASE), Gauche Anticapitaliste (GA), Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA), Ras l’Front Isère, Force Citoyenne Populaire (FCP), Les Alternatifs, Forum Gardois des Migrants, Alternative Libertaire, DANSDI 37, l’association ALTER EGAUX (Laval), L’organisation OCML Voie-Prolétarienne/ Journal Partisan, Fédération des Syndicats SUD Etudiant, Fédération Syndicale Etudiante (FSE), Les indivisibles, RESF


10 – Rennes le 9/01/13, fin d’après midi : occupation du siège du PS From: Sent: Wednesday, January 09, 2013 8:01 PM Subject: Occupation Sans Papiers siège PS à rennes

A Rennes également, nous avons occupé le siège du PS de 16h à 19h pour réclamer la régularisation des personnes sans-papiers en grève de la faim à Lille.
Sanspap-rennes@rezo.net - http://listes.rezo.net/mailman/list...


11 – Saint-Denis : des sans-papiers occupent une église ce mercredi 9 de 9h à 18h30

http://tempsreel.nouvelobs.com/soci...

Plusieurs dizaines de sans-papiers ont occupé mercredi 9 janvier l’église de l’Estrée à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), demandant leur régularisation et exprimant leur solidarité avec les grévistes de la faim de Lille. Arrivés vers 9h, ils ont quitté les lieux vers 18h30, a indiqué le curé Jean Jannin, responsable de cinq paroisses de Saint-Denis et de l’Ile-Saint-Denis. Les manifestants avaient accroché une banderole "Non aux expulsions des sans-papiers", sur le parvis de l’édifice situé en centre ville. "On dénonce le mauvais traitement des dossiers des sans-papiers : les durées d’attente des dossiers excessivement longues, la qualité d’accueil, les refus de dossiers", a expliqué Hicham Hassanine, délégué de la Coordination 93 de lutte pour les sans-papiers.
Certains ont distribué des tracts dénonçant la circulaire Valls sur les nouveaux critères de régularisation. "Toutes les personnes qui ont moins de cinq ans de présence en France n’ont aucun droit. Pour les travailleurs sans papiers, cette circulaire demande huit fiches de paye sur les 24 derniers mois et un contrat de travail. Autrement dit elle reconnaît le travail clandestin", s’est indigné Marguerite Rollinde, vice-présidente de l’association de soutien de la Coordination.
"Une démarche normale"
Dans un communiqué, le maire de Saint-Denis, Didier Paillard (PCF), juge que la "régularisation des travailleurs et habitants sans papiers" serait "une mesure concrète et d’intérêt général pour les quartiers populaires". Le mouvement, soutenu également par de nombreuses associations et quelques partis politiques ainsi que l’église, s’est transformé en une opération coup de poing. Les responsables écclésiastiques avaient déjà écarté tout recours à la police ou à la préfecture pour évacuer les occupants.
"On les connaît bien, ils nous connaissent. Ca se fait dans le dialogue, avec la Coordination, d’autant plus que nous soutenons leur mouvement depuis longtemps", avait expliqué le curé Jannin, alors que le vicaire de la paroisse de l’Estrée, Thierry Geisler, "trouve leur démarche normale sur le fond".


12 – Poil à gratter : france info : Aubry demandant une régularisation massive... il y a 3 ans … chronique intéressante ce matin avec son d’Aubry demandant une régularisation massive il y a 3 ans. Les poils à gratter du pouvoir - L’info politique - le fait du jour - Politique - France Info http://www.franceinfo.fr/politique/...


13 - Pétition nationale
Faut-il mourir pour avoir des papiers ?

Nous soussignés, personnel médical et para médical, interpellons solennellement la préfecture du Nord, afin qu’une réponse positive soit donnée aux revendications des grévistes de la faim, toujours installés dans des conditions indignes, sur le parvis de l’église Saint Maurice à Lille. Nous avons pris connaissance avec inquiétude du rapport du professeur Michel Roland et de deux de ses collègues.
Il met en évidence une perte de poids conséquente, une chute de la tension artérielle, et divers autres symptômes spécifiques aux personnes examinées. La grève de la faim a de manière évidente commencé à avoir des répercussions physiologiques graves et qui peuvent s’accélérer encore, surtout au vu des conditions de suivi.
Nous ne pouvons évidemment pas faire référence à leur état psychologique, mais notre expérience nous permet de dire que seule une réponse positive des autorités administratives et particulièrement du préfet du Nord, arrivera à mettre fin à cette grève de la faim.
Car, ces sans papiers ont sans doute le sentiment de n’avoir plus rien à perdre et ce d’autant plus, qu’ils vivent des situations traumatisantes (expulsions..) et extrêmes (ils sont exposés au froid et à la pluie..). Premiers signataires : Dr Karim Bedar, médecin - Dr Pascal Boissel psychiatre - Khira BOUGHAZI, infirmière - Dr M. Briffod, Médecin hospitalier retraité - Thérèse-Marie Cardon, ex infirmière au CHR de Lille - Magali Chelali aide soignante au CH de Valenciennes - Agnès Cluzel infirmière CMS (MRAP) - Dr Jean Cooren, psychiatre, Lille - Dr Paule Cooren-Delmas, Pédiatre Lille - Pierre Couchard - Céline Dallery, infirmière -Thierry Daviaud, infirmier. pétition à signer en ligne: http://secure.mrap.fr/Faut-il-mouri...



Ajouter un complément d'information


copyLeft Indymedia (Independent Media Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.
http://www.lalettrem.fr/?hkm=117644 kamagra oral jelly over the counter amitriptyline online pharmaceuticals in india femara in canada ciprofloxacin hgl in california buy cheap flagyl in usa generic for vasotec bupropion england femara tab 2.5mg in france ciprofloxacin cipro drug enalapril medication bactrim in france buy tretinoin without prescription order admenta doxycycline over the counter in new york buy ciprofloxacin 500mg http://lisaa.com/actualites/?hag=202182 bactrim ds 800-160 in new york bimatoprost online bimatoprost generic latisse price of orlistat generic flagyl purchase filagra online sulphate of quinine vega online http://instantschavires.com/?juy=42313 no prescription pharmacy online bupropion http://ies-salariat.org/?las=333188 http://www.lejmed.fr/?med=712751 purchase doxycycline metronidazole without a prescription information imatinib generic http://lien-social.com/?xvz=463960 zocor 20 mg more info about ciprofloxacin amoxicillin omeprazole best price http://www.lejmed.fr/?med=181300 over the counter doxycycline in india more info about lipitor generic version buy letrozole enalapril melate in mexico simvastatin tab buy septra ds prednisolone impurities buy lithosun sr sorafenib agent in uk buy piracetam online info about flagyl generic discount omeprazole about 3 mg of rapamune kidney ciprofloxacin amoxicillin generic voltaren online accutane cost of dilantin in mayami http://ies-salariat.org/?las=195197 modalert no prescription http://www.lejmed.fr/?med=305787 http://justice-paix.cef.fr/?nim=891519 atorvastatin in usa prexaton tablets info about generic accutane 10mg orlistat walmart more info about lipitor generic brand