Indymedia Grenoble

Le CROUS expulse des demandeurs d’asile!

Friday 18 January 2013 par anonyme

[Infos locales] [Migrations / Sans-paps]

Le CROUS expulse des demandeurs d’asile !

Depuis le 30 septembre 2012 une cinquantaine de demandeurs d’asile logent dans un résidence inoccupé du CROUS, le Canadien (au Village Olympique).

Le CROUS de Grenoble a exigé l’expulsion immédiate (à l’approche de l’hiver) de ces personnes en grande difficulté. Pour être certain que les mouvements de solidarités ne s’amplifient, la direction du CROUS à maintenu une ambiance sous tension au Village Olympique :

• moins d’une semaine après le début de l’occupation, le CROUS à fait murer les bâtiments vides à coté, mais également un bâtiment habité par des personnels du CROUS en leur bloquant des entrées et sorties ;

• la direction à demandé aux personnels travaillant sur les lieux de dénoncer et surveiller les occupants ;

• des étudiants et étudiantes résidant au Village Olympique, solidaires avec l’occupation, ont eu le droit à des avertissements écrits ou oraux.

A l’audience du 20 décembre dernier, la justice a finalement tranché en faveur d’une expulsion dés le 1er mars 2013. Arrivés en France pour certains il y a plusieurs années et pour d’autres il y a quelques mois, pour fuir l’injustice et la tyrannie de leurs pays d’origine (Soudan, Erythrée, Tchad, Nigéria, Guinée...), ils sont venus demander l’asile politique, pour vivre dignement comme doit pouvoir le faire tout être humain.

Après des mois à vivre dans la rue dans des conditions inacceptables, alors que l’Etat a l’obligation réglementaire de loger les demandeurs d’asile, ils ont occupé un bâtiment à Fontaine en février, le 22 rue des Alpes, expulsé au 24 septembre.

Plusieurs jours avant cette échéance, ils ont occupé un nouveau bâtiment au 24 rue Ampère, à Grenoble. Mais le 25 septembre, la mairie de Grenoble a demandé illégalement l’expulsion immédiate de ce nouveau squat.

N’ayant toujours aucune solution de logement, ni proposition alternative de la préfecture ou des communes de Grenoble et Fontaine, ils n’ont pas eu d’autres choix que de trouver eux-mêmes une solution, même temporaire. C’est pour cela qu’ils sont venus habiter le Canadien qui est un bâtiment inoccupé depuis quelques années à la résidence universitaire au Village Olympique, à Grenoble.

Ces pratiques sont inacceptables, qui plus est de la part d’un organisme censé assurer une « mission de service public » et accomplir des « oeuvre sociales ». Ainsi :
- Nous exigeons le relogement immédiat et dans des conditions décentes des demandeurs d’asiles.
- Nous demandons une explication publique de la part du CROUS sur ces pratiques indignes de la part d’un service public.

Le collectif Crous en lutte


Attached documents


Ajouter un complément d'information


copyLeft Indymedia (Independent Media Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.