Indymedia Grenoble

Alerte antifasciste : Etienne Chouard à Die les 2 et 3 février

Monday 28 January 2013 par anonyme

[Infos locales] [Soupe politicienne] [Antifascisme]

Les 2 et 3 février prochains le festival « Les utopies en marche » qui se déroule à Die dans la Drôme recevra Etienne Chouard. Mais, sous ses discours alléchants sur le système démocratique, se cache un idéologue qui n’hésite pas à faire régulièrement la promotion des thèses les plus nauséabondes, y compris négationnistes.

Ces dernières années, Etienne Chouard s’est tour à tour déclaré admirateur de Thierry Meyssan (« un homme charmant, calme et cultivé, rigoureux dans ses analyses, très convaincant sur une série de sujets qu’il connaît parfaitement » [1]), de Jacques Cheminade ( « un homme cultivé et passionnant », une « authentique sentinelle du peuple » [2]), d’Alain Soral. Concernant ces trois personnes, il déclare : « je trouve l’accusation "fasciste" à leur endroit tout à fait diffamatoire et infondée » [3].

D’autre part, il adule l’énarque François Asselineau, dont les conférences sont selon lui« remarquable[s], admirablement pédagogique[s] et complète[s] », quand elles ne sont pas tout simplement « exceptionnelle[s] » [4]). Ce dernier le lui a bien rendu en l’invitant il y a quelques mois à la première université d’automne de l’UPR, où Chouard a rencontré Robert Ménard, un homme « courageux » dont le « combat pour la liberté d’expression n’est pas facile » [5]). Rappelons que les deux derniers ouvrage de l’ex-porte-parole de Reporters sans frontières s’intitulent Vive Le Pen ! Et Vive l’Algérie française !. Toujours du côté des anti-européens de droite, il encense le député européen britannique Nigel Farage, coprésident du groupe Europe libertés et démocratie (constitué de l’UKIP britannique et de la Ligue du Nord italienne), qui serait donc un « remarquable résistant à la tyrannie mondialiste » [6].

Etienne Chouard a même accepté en octobre 2011 de débattre, à l’invitation du sulfureux Jean Robin, avec Yvan Blot, théoricien hsitorique du Grece, du Club de l’Horloge et du Front national. Sans rien dire du caractère fasciste du bonhomme, Chouard le présente au contraire sur son site comme « un "libéral" radical » avec il a « sans doute quelques désaccords très nets » mais chez qui il trouve néanmoins « de nombreuses observations pertinentes et utiles sur les objectifs et méthodes de l’oligarchie marchande qui se prépare à nous essorer » [7].

A deux reprises au cours de l’année 2012, c’est avec Marion Sigaut, l’« historienne » maison d’Egalité et Réconciliation (« qui est considéré par certains comme diabolique et par d’autres comme héroïque [...], mais qui, en tout cas, ne manque pas de courage »), qu’il a accepté de débattre. Il en garde un souvenir ému : « nos échanges sont toujours bienveillants et fraternels ; constructifs. J’aime bien cette femme ; elle est généreuse et courageuse, et elle a plein de choses importantes à nous dire » [8].

Mais le « père Chouard » (sic), comme il aime à se qualifier lui-même, va plus loin en conseillant carrément à son public de s’intéresser aux thèses du négationniste américain Eustace Mullins, et qui tendraient à prouver que « les sionistes » seraient en fait les vrais instigateurs de la Shoah. Non seulement l’idole des « citoyens » et des « indignés » n’y a « pas trouvé une seule pensée antisémite », mais il dit y avoir découvert au contraire « une information très intéressante, et des FAITS étonnants » [9].

Ailleurs sur le web, on peut l’entendre proférer, entre autres énormités : « Je suis nationaliste parce que si je perd la Nation, je perds ce que Robespierre m’a donné comme outil pour résister à Monsanto » [10].

Mis face à ses contradictions, il ne trouve rien à répondre, mais s’enferre au contraire dans ses croyances et ses certitudes, vilipendant au passage les antifascistes et rendant un hommage vibrant à ses amis rouges-bruns, lors d’une de ces grandes envolées lyriques dont il est coutumier : « Certains chiens de garde, a-t-il ainsi écrit sur Facebook et sur son blog il y a deux jours, sales policiers de la pensée, se disent "antifas" mais ce sont DES FAUX : si on regarde bien, ils ne s’en prennent qu’aux vrais antifas : Michel Collon Jean Bricmont Maxime Vivas, Viktor Dedaj, Thierry Meyssan, des gens bien, courageux eux aussi, que je suis fier de côtoyer, entre autres, à ma petite échelle : des OPPOSANTS À LA GUERRE QUI VIENT, des opposants À L’EMPIRE en formation (projet impérial reconnu par Barroso lui-même face caméra), de véritables humanistes je crois » [11]. Fermez le ban !

Il va sans dire qu’un tel individu est indésirable à Die et nous demandons aux organisateurs et aux partenaires des Utopies en marche, parmi lesquels la mairie et la région, ainsi que de nombreuses associations, syndicats et ONG ayant pignon sur rue (les Amanins de Pierre Rabhi, les Amis de la Terre, le CCFD, la Confédération paysanne, la Fédération des Oeuvres laïques, la Ligue de protection des oiseaux, etc.) d’annuler sa venue. Dans le cas contraire, ils devront assumer la responsabilité d’avoir, en connaissance de cause, contribué à promouvoir un idéologue fascisant et ses théories nauséabondes.

Des antifascistes drômois-e-s.


Nos camarades antifascistes parisiens, qui dénoncent eux aussi la venue d’Etienne Chouard dans leur ville quelques jours plus tôt, ont listé les articles publiés sur le web et dénonçant l’imposture :

- Sur Reflets.info :
- Bon, ben puisque Chouard ne répond pas, parlons de son blog
- Lettre ouverte à Etienne Chouard
- Les sectes politiques et leurs gourous : Soral, Asselineau, Chouard

- Sur Conspis hors de nos vi[ll]es :
- Etienne Chouard et ses inspirateurs d’extrême droite
- Faux ami : Etienne Chouard en tournée

- Sur Conspiracy Watch :
- Etienne Chouard chez les Amis du Monde diplo : la descente aux enfers
- 11-Septembre : Finalement, Etienne Chouard dit « oui » à la théorie du complot
- 11-Septembre : D’Etienne Chouard à Bellaciao, la gauche antilibérale se lâche
- Le blogueur Etienne Chouard adoube Thierry Meyssan

- Sur le site des cinémas Utopia :
- Communiqué sur l’annulation de la venue d’Etienne Chouard

- Sur le blog Chez Fab :
- Témoignage : Oui, je me suis fait avoir par Etienne Chouard

[1] Voir ici (mais ce n’est pas le seul endroit sur son site où Chouard vante Meyssan) : etienne.chouard.free.fr/Europe/forum/index.php?2007/10/19/84-recul-de-nos-libertes-sous-pretexte-de-securite-nous-n-avons-pas-de-constitution#c2303

[2] Voir ici : etienne.chouard.free.fr/Europe/forum/index.php?2007/08/09/80-nous-sommes-deja-dans-un-armageddon-financier et là : etienne.chouard.free.fr/Europe/forum/index.php?2011/05/25/126-jacques-cheminade-authentique-sentinelle-du-peuple-maltraite-depuis-longtemps-par-les-chiens-de-garde-de-l-oligarchie

[3] Voir ici : etienne.chouard.free.fr/Europe/forum/index.php?2011%2F09%2F15%2F142-le-fascisme-n-est-pas-assimilable-a-l-antisemitism

[4] Voir par exemple ici : etienne.chouard.free.fr/Europe/forum/index.php?2011/08/18/138-asselineau-il-ne-faut-pas-avoir-peur-de-quitter-l-euro et là : etienne.chouard.free.fr/Europe/forum/index.php?2011/05/20/125-les-raisons-majeures-de-sortir-de-l-union-europeenne-vite

[5] Dans une vidéo de l’UPR relevée par Reflets.info, voir ici : http://reflets.info/les-sectes-poli...

[6] Sur Facebook, cité par Reflets.info : http://reflets.info/bon-ben-puisque...

[7] Voir ici : etienne.chouard.free.fr/Europe/forum/index.php?2011/10/28/155-debat-entre-etienne-chouard-et-yvan-blot-sur-la-democratie-reelle

[8] Voir ici : etienne.chouard.free.fr/Europe/forum/index.php?2012/11/25/275-conference-a-deux-voix-a-roubaix-samedi-1er-decembre-avec-marion-sigaut

[9] Relevé par Reflets.info : http://reflets.info/bon-ben-puisque... Le lien vers la source de ces propos : etienne.chouard.free.fr/Europe/forum/index.php?2012/04/12/206-appel-du-dr-rath-depuis-berlin-aux-populations-d-allemagne-d-europe-et-du-monde-entier-attention-aux-racines-nazies-de-l-ue#c8443

[10] Voir ici : cercledesvolontaires.wordpress.com/2012/02/23/interview-detienne-chouard/

[11] A lire ici : http://etienne.chouard.free.fr/Euro...



Compléments d'informations :
Autre texte important
par anonyme,
le 28 January 2013

En décembre 2011 (déjà) un texte réglait son compte à Chouard et au confusionnisme ambiant

http://ebookbrowse.com/rumeur-de-19...

Une version courte avait été publiée dans le journal Le Monde mais ne mentionnait pas explicitement Chouard

http://www.lemonde.fr/idees/article...

Complément d’information et Contre-Difamation
par Jean-Baptiste M,
le 30 January 2013

Je souhaite apporter un complément informatif et ( il me semble ) nécessaire à cet article.

Cela fait plusieurs fois ces derniers temps qu’Étienne Chouard se trouve discrédité et attaqué par des personnes qui curieusement seraient plutôt sensées être en accord avec lui. Bon, passons, il y a sûrement des raisons complètement valables à cela, loin de moi l’idée de le nier et de dévaloriser ces raisons.

En revanche, je souhaite réellement apporter quelques points d’information et de réflexion.

Tout d’abord, une parenthèse pour ce qui est d’Eustace Mullins. Fasciste notoire, ami d’Ezra Pound, qui était un poête ayant apporté un soutien publique à Mussolini, il est un personnage comme vous le dite "sulfureux" de notre époque, et je méprise l’ensemble des propos et idées qu’il a tenus et développées dans ce sens. Il n’empêche, et je le dis pour l’avoir lu, son livre "Les Secrets de la Réserve Fédérale" ne comporte aucune ligne ni aucun propos raciste, fasciste ou antisémite, et est un ouvrage extrêmement minutieux et documenté sur la mise en place de la réserve fédérale aux Etats-Unis. Je comprends qu’Etienne Chouard le cite. Ce livre ne fait pas de supposition ni de conclusion à la va vite, il cite des faits, des articles de journaux d’époque et des témoignages de diverses personnes. On peut le lire et en parler sans forcément se revendiquer comme pleinement partisan d’Eustace Mullins, de l’ensemble de ses idées et de ses théories. Il en est de même pour toutes théorie et idéologie. Prenons le Marxisme, par exemple. Il a été tourné en diable par et pour toute une partie de la population du siècle dernier, et si cela a été possible, c’est pour des raisons certaines : - peu de personnes ont pris le temps d’approfondir et de se faire leur propre idée sur cette "philosophie", d’en trier le bon du mauvais par leur propres moyens, et ont basé leur pensées sur des "on dit" et une propagande médiatique et politique incroyablement vigoureuse. - De mauvais exemple d’application et de déformation de cette théorie ont surgit de partout et sont devenus les fléaus d’une partie de l’humanité (Dictatures autour du globe, et autres joyeusetés) que l’ont a brandi à tout va, pour répondre à toute protestation un tant soit peu sociale ou égalitaire... C’est encore vrai aujourd’hui ! Quand un humoriste du nom de George Carlin parle à la télévision américaine pour dire que les US n’appartiennent plus au peuple, mais aux multinationales, à leur PDG et aux banques d’affaires et à leur Traders, on le "traite" de Marxiste ! Si être marxiste aujourd’hui, c’est dénoncer l’hégémonie et la dictature de la finance et des conflits d’intérêts économico-politiques, alors ce n’est pas une insulte, mais une éloge à mes yeux !

Il faut faire attention, lorsque l’on discrédite ou tire à boulets rouge sur des gens, de prendre la précaution d’ÉCOUTER, de LIRE et de se RENSEIGNER sur ce que la personne a fait, dit et écrit. Si 99 % des choses peuvent être pourries et irrécupérables, il y a parfois un petit pourcentage d’analyses et de réflexions qui peuvent être éclairantes.

Chouard. Il faut arrêter de parler de Chouard à tour de bras. Il va devenir ce qu’il ne faudrait pas qu’il devienne : un gourou. Ce monsieur a des fréquentations douteuses, certes. Il tient des propos "nauséabonds" ou "fascisant".... Je l’ai vu en animation d’atelier sur la constitution à Grenoble, je n’ai absolument pas eu ce sentiment, et pourtant, j’abhorre le racisme, le fascisme et tous ce qui s’apparente à de l’irrespect ou de la haine injustifiée et incontrôlée.

Ce monsieur a en revanche pris le temps de décortiquer bon nombre de choses, de se renseigner et de se documenter, et est un orateur de talent (point qui peut jouer en sa faveur, ou non !). Il allume un petit point de lumière en plus sur quelques unes de ces nombreuses zones que l’on laisse, par manque de temps, d’énergie ou d’information, dépérir et pourrir sous les montagnes des problèmes de notre système politique, économique et social actuel. Son discours et ses informations comportent des points d’intérêts. Dire que l’ont a le droit au référendum d’initiative populaire, ainsi qu’à un droit de regard sur les actes de nos politiques, un droit de révocation populaire sur ces mêmes politiques, et un droit de regard sur notre constitution ne fait pas de vous un fasciste, bien au contraire. Ou alors je n’ai rien compris.... ( C’est d’ailleurs tout à fait possible...)

DONC je pense qu’avant de le descendre au 46ème dessous, il faut le gratter, l’approfondir, l’écouter, et surtout surtout ne pas tout jeter en bloc. Il y a des choses nauséabondes, comme vous le faite si judicieusement remarquer, mais il y a aussi des choses éclairées et intéressantes, qu’il faut simplement s’approprier, travailler pour ne plus qu’elles soient justement au mains de personnes sulfureuses qui peuvent les transformer en théories douteuses et leur faire perdre leur intérêt premier et réel.

Ne le jetez pas dehors, mais ne l’adulez pas non plus, écoutez-le, parlez avec lui, écouter ses idées et théories sur la SOCIÉTÉ et les GENS, et non pas ses amitiés, soutiens et autre connerie médiatico-politiquarde faites pour faire parler de lui ou flatter son égo (de manière volontaire et réfléchie ou bien par mégarde, je ne saurais ni le dire, ni avoir la prétention de pouvoir l’analyser).

Je suis partisan de dire que c’est en écoutant et en essayant de comprendre le raisonnement de la pire des crapules, du pire des meurtriers ou du pire des haineux fasciste que l’on pourra avancer soi-même, aider peut-être cette personne à avancer, et alerter les gens de manière rationnelle et raisonnable. Il me semble que Chouard n’est pas encore à ranger dans l’une de ces cases, il donc d’autant plus accessible à cette écoute et cette compréhension. Il m’a paru sympathique et ouvert à la discussion. Peut-être à-t’il évolué, s’est-il fait manger et mélanger les idées par des théories de plus en plus douteuses, je ne sais pas.

N’est pas Ghandi qui veut, personne n’est irréprochable, restons calme et ouverts à l’échange et la réflexion, et ne cousons pas la bouche de ceux que l’ont croit "méchants" trop vite. Laissons-les parler, écoutons et réfléchissons. Il apparaît que ces dernières années, être un dissident visible et médiatisé vous attire bien bien (trop ?) vite les sobriquets de "fasciste", "antisémite", "terroriste" ou autre nom d’oiseau. Ce sobriquets peuvent-être justifiés, mais ils me donnent aussi à croire que le système commence à trouver un mode de défense réellement efficient : il parvient à transformer presque automatiquement ces dissidents en complets ennemis menaçants du peuple et de la sacro-sainte, ultime, paradisiaque et sublime démocratie laïque et capitaliste-libertaire occidentale...

Ces gens soulèvent et attaquent des problèmes sous un angle différent ou nouveau, et parfois ils glissent et mettent le pied dans des flaques de merde. A nous de les regarder marcher avec précaution, pour ne pas mettre à notre tour les pieds dedans.....

Pas d’annulation sans explication
par anonyme,
le 31 January 2013

Extrait du blog des Cinémas Utopia à Toulouse avec l’explication pourquoi ils ont annulé la venue de Chouard en novembre 2012 : _

"Étienne Chouard n’est sans doute pas fasciste, et notre intention n’est pas de jeter l’opprobre sur lui, mais il manque visiblement de discernement et mesure mal ou n’assume pas la responsabilité qui est la sienne en tant que personnalité publique. Il nous apparaissait difficile de maintenir sa venue pour les raisons cités plus haut, et le débat aurait porté probablement au final sur bien autre chose que le sujet que nous souhaitions aborder, ce qui n’est pas l’objet de soirées comme celles-là."

_
Le débat intéressant dans les commentaires : _
http://www.cinemas-utopia.org/U-blog/toulouse/index.php?post/2012/11/07/Communiqu%C3%A9-sur-l-annulation-de-la-venue-d-%C3%89tienne-Chouard

à Jean-Baptiste M.
par anonyme,
le 31 January 2013

Je ne vais pas contre-argumenter point par point. Je n’ai qu’un contre-argument à apporter, mais il me semble peser son poids : le problème n’est pas qu’Etienne Chouard ait pris des idées dans tel ou tel bouquin de quelqu’un qui, par ailleurs, est "sulfureux". Le problème, c’est que justement, comme tu le dis d’ailleurs, ces idées, elles n’appartiennent pas à leurs auteurs. Chouard pourrait trouver des idées anti-impérialistes chez d’autres auteurs, moins douteux. Ou au pire, citer l’idée de telle ou telle personne, mais en précisant qui était cette personne et qu’il s’en désolidarise totalement par ailleurs. Il ne le fait pas. C’est ça, justement, le confusionnisme : c’est dire, la gueule enfarinée, "Eustace Mullins a écrit des choses intéressantes" en sachant très bien qu’en disant ça, on oriente des tas de gens vers la lecture de Mullins, qui, à côté de ce qu’on a cité d’intéressant, a déblatéré un tas de saloperies fascistes. Et donc, par assimilation, les esprits pas très avertis vont se dire "ah oui, si Mullins, qui comme l’a dit M. Chouard, a écrit des choses intéressantes, a écrit ça (sur les Juifs, par exemple), c’est qu’il doit y avoir du vrai là-dedans".
Que certaines idées de l’extrême droite soient assez proches de certaines idées de l’extrême gauche, c’est un fait. Que des gens que se disent de gauche, pour autant, se mettent à citer des théoriciens d’extrême-droite, ça pose quand même un peu problème, non ? Et je ne vois pas comment on peut le défendre au nom de l’intelligence et de l’analyse intellectuelle...
Sinon, au fait, Berlusconi a dit que Mussolini n’avait pas fait que de mauvaises choses. Tu ne veux pas prendre sa défense ?

Questions.
par Jean,
le 3 February 2013

Petites questions à l’auteur:

*Monsieur Chouard propose la démocratie (et c’est la majorité de son propos), puisqu’il est semble-t’il fasciste on abandonne définitivement la démocratie qui est devenue une idée fasciste?

*Doit-t’on s’empêcher de lire des gens de tout bords par ouverture d’esprit? Doit-t’on refuser d’écouter et de lire ceux qui semblent fascistes, et donc les accuser de fascisme sans savoir ce qu’il disent?

*Est-ce qu’en ostracisant toute les idées qu’abordent les fasciste on ne risque pas de leur donner le pouvoir? Ils n’aurait qu’à parler de ce qu’il ne veulent pas.

Danielle Bleitrach et Etienne Chouard
par anonyme,
le 3 February 2013

il semble intéressant de relever l’opinion de Danielle Bleitrach, de l’UJFP

http://histoireetsociete.wordpress....

[...] Mais je suis tout à fait convaincue désormais que la dérive de gens comme Chouard, Bricmont vers l’extrême-droite avec lesquelles ils jouent les passerelles est irreversible et ceux qui appuient cette opération ne peuvent plus être considérés comme des innocents. il suffit de consulter les dossiers en bas de page pour être convaincu que cela dépasse l’imagination en matière historique, je vous recommande en particulier son soutien à un américain incroyable qui prétend que Hitler a fait alliance en 1923 avec le sionisme, d’où le non de NA (national-socialiste) et ZI (zionisme)… Ce type est un malade et il n’est pas le seul de cette eau là, le vrai problème est celui de son audience dans la Front de Gauche et autres… et je dois dire quand j’ai vu la manière dont une pétition instrumentalisée permettait de faire le lien entre des gens qui se situaient aux antipodes comme Jean Guy Allard, la plume des Cubains et Robert Mesnard qu’il avait légitimement dénoncé quelques années auparavant comme un agent de la CIA, quand j’ai vu des négationnistes et des antisémites tenir le haut du pavé et tirer l’altermondialisme vers les amitiés troubles d’un Thierry Meyssan et d’un Soral, les gens qui jusque là s’étaient illustrés dans la dénonciation de l’impérialisme, j’ai mieux perçu le danger qui menaçait. [...]

à Anonyme (...)
par Jean-Baptiste M,
le 4 February 2013

Bon, bien, certes, je ne peux aller à l’encontre de votre analyse, bien évidemment qu’il y a un risque de ce type, c’est certain. Tout comme il y a un risque à vouloir jeter aux flammes toutes les productions de ces auteurs. J’en appelle à la responsabilité et la maturité personnelle de tous les lecteurs. Pour avoir vu le publique qui fréquente les réunions de Chouard, ce sont des gens profondément humanistes et démocrates, qui je l’espère, savent reconnaître des propos fascistes ou racistes quand ils y sont confrontés. Si l’on est pas capable de reconnaître les fascisme et le racisme face à une analyse rigoureuse et documentée du système bancaire américain (et par extension, mondial), c’est qu’on est un con, pardonnez-moi l’expression. Le processus de raisonnement que vous démontrez est bien réel, mais c’est tout de même donner beaucoup de crédit à un manque de discernement certain. Non pas qu’il faille faire confiance à tout le monde de ce point de vue là, mais tout de même, j’aime à considérer que si j’ai pu discerner le pendant facho de Mullins de ses écrits intéressants et documentés, d’autres pourront le faire.....

Point important : Chouard, citant le livre d’Eustace Mullins a -à Grenoble en tout cas- précisé qu’il était antisémite.

Et je vous l’accorde, il est très important de conserver une vigilance extrême face à ces dérives et glissement. Mais c’est valable dans les deux sens ! La vigilance ne doit pas devenir intolérance, refus d’idée ou de débat, et à fustiger des idées comme étant des idées "extrême droitiste et fasciste", on se prive de certains développements philosophiques et sociaux intéressants : Question de la souveraineté nationale, Hégémonie bancaire, et autres joyeusetés.

CES IDÉES N’APPARTIENNENT PAS AUX FACHOS ET AUX RACISTES !!!!! Et encore heureux ! Je me battrais corps et âme pour que cela ne devienne jamais une réalité !

Quand à la comparaison avec Berlusconi... Ayez l’honnêteté de reconnaître qu’elle est tout à fait déplacée et déraisonnable. Je ne vais pas développer ici les arguments à ce sujet, il y a pour moi une évidence à dire que Chouard n’a strictement RIEN À VOIR avec ce brigand maffieux et facho. Je compte sur vous pour lui reconnaître au moins cela.

Bref, je sais que de nos jours, il est des propos qu’il est dur d’assumer, et des idées qui sont de véritables charbons ardents, avec lesquelles on peut se brûler et brûler les autres. Et je sais que malheureusement, lorsque l’on plonge dans le bain trouble de l’anti-sionisme, on nage dans le monde de l’amalgame : Amalgame de l’anti-sionisme avec l’anti-sémitisme. Et attention, cet amalgame se fait des deux côtés : du côté de ceux qui veulent discréditer les anti-sionistes, tout comme du côté des anti-sémites, qui savent très bien se cacher derrière ce voile. Mais ceci est un autre débat....

Ce que je veux dire, c’est que pour avoir lu et écouté Mr Chouard, je lui fait confiance, et je ne pense pas le voir jamais arborer une croix gammée ni appeler à défendre des idéologies haineuses.

C’est mon côté optimiste. Peut-être que le temps me donnera tort. Je n’espère pas... En tout cas, je continuerai d’écouter et de m’approprier les idées qui me parlent et que je comprends chez ces gens. Et je pense que beaucoup sont capables d’en faire autant. Le risque de dérive est tout aussi grand à considérer les gens comme plus naifs qu’ils ne le sont, et à leur répéter qu’ils risquent en permanence de sombrer dans des idéologies catastrophique parce qu’ils n’ont pas été attentifs où sont trop cons. La peur des idées est, à mes yeux, la pire de toute, car elle conduit à l’asphyxie et la dictature, c’est certain...

Message à Etienne Chouard pour mettre fin à ce débat
par anonyme,
le 7 February 2013

Apparemment, le débat est sans fin. Alors pour que les gens d’extréme-gauche, anarchistes et antifascistes de tous poils arrêtent de s’entre-déchirer, Puisque Étienne Chouard, d’après certaines personnes ayant écrit des commentaires ici, est quelqu’un de respectable, Je propose à Étienne Chouard d’organiser une conférence de presse dans laquelle il dirait :
- qu’il avoue que ce n’est quand même pas très intelligent de citer des auteurs antisémites et fascistes, car ça peut en effet contribuer à respectabiliser ces idées nauséabondes, et qu’il ne recommencera pas,
- que le complotisme ou le conspirationnisme apportent des explications simplistes, apolitiques et dangereuses aux problèmes économiques, sociaux et politiques du monde, et que donc, il veillera à ne leur accorder aucune place, à l’avenir, dans ses livres et conférences,
- que Thierry Meyssan est un complotiste de premier ordre, que Dieudonné est un antisémite patenté, qu’Alain Soral est un fasciste de la première heure (par exemple et entre autres, libre à lui d’en rajouter), et qu’il tient à mettre les choses au clair quant au fait qu’il ne saurait, à l’avenir, leur accorder le moindre crédit intellectuel, ni les fréquenter.
Et je pense que tout le monde sera d’accord pour dire que c’est peut-être un intellectuel intéressant qui mérite peut-être qu’on se penche sur ses idées.
A bon entendeur...

Clôture de commentaires
par Le collectif Indymedia,
le 12 February 2013

Indymedia n’étant pas de base un forum, et pour éviter les débats sans fin, le collectif a décidé de ne plus accepter de commentaires sur ce sujet.

Ajouter un complément d'information


copyLeft Indymedia (Independent Media Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.