Indymedia Grenoble

Les poubelles sont-elles vides ?

mercredi 15 février 2012 par anonyme

[Infos locales] [Ville / Environnement] [Alternatives / Contre-culture]

Les poubelles sont-elles vides ?

Nous sommes quelques adeptes de la récupération dans les poubelles. Face à une société de consommation dont les poubelles débordent pour permettre un renouvellement permanent de produits toujours plus chers, récupérer dans les poubelles des produits en tout genre ou de la nourriture nous semble une bonne alternative, et une nécessité pour certainEs !

Cela fait plusieurs années qui nous nous rendons régulièrement au marché du samedi à Chambéry pour récupérer dans les poubelles ou chez les marchands des produits comestibles. Mais aujourd’hui, nous avons fait un bien triste constat. La ville de Chambéry, voulant se « moderniser » et se « développer », a décidé de rénover les vieilles halls, situées au cœur du centre ville. Le projet est presque achevé. Une grande place et des halls flambant neuves, où on trouve essentiellement des grosses enseignes de vêtements et de produits du monde. Sur le modèle d’Annecy, Chambéry s’embourgeoise. Pas un banc, pas un endroit où se poser, juste une grande place sans vie, construite dans le but que les gentEs soient continuellement en mouvement. Stagner c’est mal ! Cela renforce également la politique anti-mendicité de la ville.

Nous avons appris, en interrogeant les vendeurEUSEs du marchés, qu’avec les nouvelles halls les poubelles sont enfermées au sous-sol, inaccessible... même pour eLLeux ! Ils/elles doivent se débrouiller pour jeter leurs poubelles eLLeux même, mais pas sur la place du marché. Seuls les cartons vides restent sur place, et sont ensuite jetés pas un type en vélo. Tout concorde à dire que la ville ne voit pas d’un bon œil les personnes qui doivent ou choisissent de fouiller dans les poubelles (même si on le savait déjà...), et qu’elle renforce sa politique de « ville propre » avec les nouvelles halls, où tout acte autre que celui de consommer est mis à l’épreuve. En plus, cette politique semble atteindre les vendeurEUSEs eLLeux-même. NombreuSES ont refusé de nous donner quelques vieux légumes, par des excuses aberrantes telles que « mes légumes sont de bonnes qualités, donc je n’ai rien à jeter » ou encore plus intéressant « mes produits sont trop chers pour être donnés ». Comment est-il possible de passer d’un marché rempli de récup’, où il y avait toujours quelques gentEs attentionnéEs, à un véritable supermarché extérieur, impersonnel et inhumain ? Tout est fait pour que le marché ressemble plus à Carrefour en plein air qu’au petit marché du coin : il existe un système de ticket à la fromagerie, plusieurs étalages ressemblent à s’y méprendre à ceux des supermarchés, avec des légumes sans terre et calibré au centimètre près . Finalement le marché fait partie de la fameuse sortie du samedi : supermarché ouvert le matin et supermarché couvert l’après-midi ! Quels liens y a-t-il entre un producteur qui donne ses légumes pour qu’ils aient une seconde vie et un revendeur qui ne veux faire que du profit ?

Petite législation autour des poubelles, trouvée sur freegan.com

Il est autorisé, en fRance, de fouiller les poubelles afin d’aquérir des biens. TOUT DECHET, en matière juridique, est considéré RES NULLIUS : il n’appartient à personne, et le premier à s’en emparer en devient propriétaire. Aucune taxe ne peut être prélevée sur les déchets ainsi récupérés, fus-ce des lingots d’or.

La benne, à l’instar de son contenu, a un propriétaire. Sa fouille est possible lorsqu’elle est sur la voie publique, à condition bien sur que les déchets qu’elle contient ne soient pas dispersés sur la voie publique. Legipoubelles : Cas particulier Recel Un objet recélé qui a été déposé dans une poubelle n’est pas considéré Rest Nullius (mais vous ne pouvez pas être inculpé d’avoir ramassé un objet volé dans une poubelle SI VOUS POUVEZ PROUVEZ que vous ne saviez pas qu’il était volé.) Fouille des poubelles à fins d’obtenir des informations La fouille peut alors être considérée comme "traitement de données personnelles" et est soumise à réglementation dans certains pays, comme en suisse (ce n’est pas, je crois, le cas de la France.) Il est cependant interdit d’uiliser certaines informations telles des numéros de cartes bancaires. (ce qui ne relève plus de la fouille en elle-même, mais de son utilisation). Poubelles sur une propriété privée En théorie, il est interdit de fouler une propriété privée qui ne nous appartient pas. Il peut s’agir d’un parking, d’une route, d’une déchetterie,... En pratique, vous ne pouvez être blâmé de fouiller les détritus sur un terrain qui n’est ni cloturé, ni présenté comme "Propriété Privée" par un panneau, par exemple.

Escalader, défoncer, ou bien même emprunter une ’ouverture pirate’ réalisée au sein d’une cloture (grillage, portail, ...) pour pénétrer une propriété privée peut vous apporter de grave ennuis juridiques ou fliqueux (garde à vue, violation de domicile, tentative de vol, ...) Manger des déchets Légendairement préjudiciable pour les anciens propriétaires des déchets (dans la mesure ou vous pouvez essayer de porter plainte contre eux si vous vous empoisonnez avec les aliments qu’il ont mis à votre "disposition" sur la voie publique). Personne cependant n’a le droit de vous empêcher de faire ce que vous voulez avec votre corps (en France, le suicide est autorisé par la loi depuis 1810 sous le règne de Napoléon) et avec des res nuillus. C’est donc au "jeteur" de veiller à ne pas déposer de nourriture dans ses poubelles ; ce dernier en aucun cas ne peut vous empécher de fouiller une benne sur la voie publique. [Certain utilisent de l’eau de javel, poison fort odorant, afin de dissuader les glaneurs de manger dans leurs poubelles. Ces aliments empoisonnés vous feront gagner une fortune si votre frère est avocat.] Vous pouvez cependant calmer les ardeur des propriétaires des poubelles (ou des employés des propriétaires des poubelles) en leur signant une décharge stipulant que "vous ne porterez pas plainte contre les anciens propriétaires des déchets que vous ramassez, et que leur ingestion relève entièrement de votre responsabilité" (le tout cerficié sur l’honneur, signé, daté).

FOUILLER LES POUBELLES EST UN DROIT.



Compléments d'informations :
oui mais veolia ?
par anonyme,
le 11 mars 2012

quand monsieur Bidule ’donne’ (enfin quand on lui extorque) ses dechets (en plus d’une part substancielle de ses revenus) à Veolia ou un autre machin privé (donc plus à la commune ou une obscure communauté de commune publiques) est-ce que c’est encore RES NULLIUS ou est-ce qu’on considère que Bidule donne ses propriétés directement à Veolia ?

d’ailleurs il serait bon de rappeler qu’à Naples New York ou Chicago, c’est la Mafia qui a inventé la collecte d’ordure ménagère et le racket qui va avec... c’est marrant qu’après un court épisode public, d’énormes multinationales se retrouvent avec la gestion de la quasi totalité de ce qu’on est obligé de leur acheter quand ca marche pu :)

Ajouter un complément d'information


copyLeft Indymedia (Independent Media Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.