Indymedia Grenoble

Les bibliothécaires de Grenoble en lutte au Salon du livre de Paris

samedi 18 mars 2017 par anonyme

[Infos locales] [Travail / Précariat] [Révoltes / Luttes sociales]

Depuis 9 mois la municipalité grenobloise Ecologistes/Parti de gauche fait face à un mouvement de contestation sociale contre sa politique d’austérité. Plus particulièrement de la part des bibliothécaires opposé-e-s à la fermeture de bibliothèques en quartiers prioritaires et populaires et la suppression de postes entrainant la dégradation des conditions de travail et donc le service rendu aux usager-e-s.

Ainsi depuis neuf mois s’enchainent grèves, pétitions, interpellations d’élu-e-s lors d’inaugurations ou encore actions lors des conseils municipaux qui se tiennent désormais systématiquement sous protection policière. Si ce conflit opposant professionnel-le-s et habitant-e-s à la municipalité est couvert par les médias locaux, en revanche on assiste à un black-out médiatique de la part des médias nationaux qui ne souhaitent nullement écorner l’image du laboratoire grenoblois.

C’est pourquoi, les bibliothécaires de Grenoble en lutte ont décidé de porter leur combat au niveau national en envoyant, le 24 mars, une délégation au Salon du livre de Paris afin de mobiliser la profession qui est attaquée un peu partout en France. L’après-midi, une partie de cette délégation (composée également d’agents d’autres services de la Ville et du CCAS) se rendra au ministère de la Fonction publique pour dénoncer les baisses de dotations de l’Etat qui mettent à mal nos métiers. En parallèle, un préavis de grève a été déposé à la Ville de Grenoble pour le vendredi et le samedi afin de s’opposer aux mesures d’austérités municipales qui frappent l’ensemble des services de la Ville et du CCAS (restructurations de services, diminutions d’effectifs, fermetures d’équipements, etc.).

Dans le même temps, La fédération SUD Collectivités Territoriales a déposé un préavis de grève national pour tous les agents titulaires et non titulaires des collectivités territoriales pour le samedi 24 mars :

« Cette mobilisation s’inscrit dans le combat contre la baisse, voire la suppression, des moyens destinés aux collectivités territoriales et plus particulièrement à la culture et la lecture publique. »

A lire l’Appel des bibliothécaires de Grenoble en lutte, la déclaration faite à la presse le 13 mars 2017, ainsi que le communiqué du collectif "Notre petite bibliothèque ronde" qui défend la Petite bibliothèque ronde de Clamart.

Lutter, se battre, gagner ! Bibliothécaires de Grenoble en lutte

Pour suivre l’actualité sur la lutte des bibliothécaires de Grenoble, consultez notre page facebook (pas besoin de compte FB) : « bibliothécaires de Grenoble en lutte »



Ajouter un complément d'information


copyLeft Indymedia (Independent Media Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.