Indymedia Grenoble

Un groupe aux propos sexistes et racistes qui tourne dans nos lieux : Bonheurs Inutiles.

mardi 16 mai 2017 par alerte anti sexiste <alerteantisexiste riseup.net>

[Féminisme / Genres / Sexualités] [Autres infos]
JPEG - 29.8 ko

Salut,

Une découverte musicale gerbante aujourd’hui. Un groupe de chanson française pseudo punk qui tourne visiblement partout en France, en Suisse, en Belgique,... dans les bars, la rue, mais aussi et surtout dans nos endroits militants.

Ça s’appelle Bonheurs Inutiles. Outre le fait que ça n’a aucun intérêt musical, ces deux gars blancs cis hétéro ont des propos ultra misogynes et racistes et disent ainsi dénoncer la société...

« La première fois c’était pas du tout génial la 2eme fois ça faisait très mal la 3eme fois j’ai pleuré la 4ème j’ai gerbé Ca ne s’oublie pas, sa première tournante »

Ben ouais les gars, ça c’est du texte militant ! Dénonçons tous.tes le viol en nous foutant de la gueule des personnes qui le subissent, ça c’est subversif ! Des barres de rire quand on a découvert leur chanson Cocorinne qui raconte l’histoire d’une meuf qui se fait tabasser par son mec et qui finit par en crever. Là où on les a trouvé encore plus fort c’est quand ils gueulent « Elle était nue sous sa burka, la salope, la salope ! Mets ta burka et ferme ta gueule !! ». Ah ouais là on s’est dit que ces gars là ils ont compris un truc sur la société et c’était vraiment nécessaire de stigmatiser un peu plus des personnes qui, c’est vrai, ne le sont pas assez...

« J’aime les petites asiat’ avec leur visage plein d’allegresse J’aime aussi les grandes black avec leur gigantesque fesses Moi toutes les femmes je les respecte Et les seules qui verront pas ma kekettes c’est les fliquettes Ce que t’appelle une grosse salope Moi j’appelle ça une meuf de rêve »

L’humour des dominants ça vend du rêve. En tous cas c’est surement plus facile quand tu n’as jamais été confronté au viol, au sexisme, aux violences conjugales, au racisme ou à l’islamophobie, de déconner avec ça sans imaginer une seconde à quel point ça peut être violent pour certain.es.

Voilà comment ils se décrivent eux même : « Bonheurs Inutiles c’est comme un molotov avec des clous lancé à la gueule d’un putain de CRS, mais en mettant des gants en daim et en disant pardon avant. ». HAHAHAHA ! Mais vous avez le même humour que ces fachos de flics ! Vous pouvez simplement arrêter de chanter, fermer vos gueules sera aussi bien.

Parlons maintenant des salles et lieux qui les programment. En les laissant jouer vous permettez ainsi que cette parole circule librement, et colporte la même violence que celle de l’état et des flics soutenue par l’ensemble de la société patriarcacapitaliste contre laquelle nous sommes "sensé" lutter. Il est grand temps que chancun.e prenne ses responsabilités et se positionne. Laissons nous le racisme et le sexisme à nos portes où l’invitons nous à notre table ?

Voici la liste des endroits où ils ont et vont jouer, visiblement ça concerne beaucoup de monde, dont les ZAD et centres culturels ou sociaux anarchistes : http://www.darksite.ch/bonheursinut...

Note : La photo qui accompagne l’article est le visuel de leur album...



Compléments d'informations :

Ajouter un complément d'information


copyLeft Indymedia (Independent Media Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.