Indymedia Grenoble

Des milliers d’indigènes se rassemblent au Chiapas pour former le Conseil Indigène de Gouvernement

samedi 27 mai 2017 par anonyme

[Impérialismes / Solidarités internationales] [Autres infos]

Cette fin de semaine sera historique dans le processus des peuples originaires du Mexique et du monde. Pour la première fois dans le pays, une proposition depuis les peuples originaires est en train de voir le jour, pour proposer une candidature indépendant lors des élections présidentielles de 2018. Cette proposition ne naît de la part d’aucun parti institutionnel c’est une vraie initiative depuis le bas.

JPEG - 160.9 ko

A partir d’aujourd’hui se réuniront des Conseillers, autorités, délégués et représentants de près de 100 tribus, ethnies, peuple du pays, dans la ville de San Cristobal de Las Casas pour former le premier Conseil Indigène de Gouvernement.

Qu’est ce que le Conseil Indigène de Gouvernement ?  [1]->http://espoirchiapas.blogspot.mx/20...]

Ainsi sont venus depuis la Basse Californie des réprésentants du peuple Cucapa et Kumiai, depuis le Campeche, les Chol, maya, tzeltal y castillan depuis le Chiapas des castillans, chol, mam, tojolabal, tzeltal, Tzotzil, Lacandon, Zoque, depuis le Chihuahua : Raramuri, de la Ciudad de Mexico, Nahua, de Colima : Nahua, de Durango, Wixarika, de Guanajuato, Chichimeca, de Guerrero : Afromexicain, Mephaa, Nahua, Amuzgo, Ñu Savi,de Hidalgo, Nahua, depuis Jalisco, des representants du peuple Coca, Nahua, Tepehuano, Wixarika, de l’Estado de Mexico : Matlatzinca, Nahua, Otomí- Ñatho, Otomí- Ñañhú, de Michoacan : Mazahua, Nahua, Otomi y Purépecha, de Morelos : Nahua, de Nayarit des délégués du peuple Nayéri, Wixarika, Depuis Oaxaca les Chinantecos, Cuicateco, Ikoots, Mazateco, Mixe, Ñu Savi, Triqui, Binniza, Chontal, Zoque, depuis Puebla les Nahuas y Totonaco, depuis Querétaro les Otomí- Ñañhú, les Mayas de Quintana Roo, les castillans et Nahua de San Luis Potosi : des representants des peupleso Mayo, de Sinaloa, los Guarijio, Mayo, Seri, Tohono, Yaqui de Sonora, depuis l’état du Tabasco les Chol, Chontal, Zoque, depuis Veracruz les Nahuas, Otomí- Ñuhú, Popoluca, Sayulteco, Tepehua, Totonaco, les Mayas de Yucatan,et les peuples migrants résidants à Guadalajara et dans la vallée de Mexico.

C’est à dire qu’ont répondu présents différents peuples de différents horizons, montrant ainsi la pluralité et la diversités des peuples représentés au sein du futur Conseil Indigène de Gouvernement.

Quelques jours avant, dans la région du Chiapas, depuis la Zone Côtière jusqu’aux hauteurs du Chiapas, s’est senti un séisme de forte magnitude, comme si la Terre Mère voulait apporter son soutien aux seuls qui défendent et protègent les ressources naturelles, au lieu de les exploiter ou de les vendre.

A partir de demain, des tables de travail s’organiseront au sein desquelles seront discutés les objectifs et stratégies du CIG, son fonctionnement et son organisation, ainsi que les liens avec les autres secteurs de la Société Civile.

Il est important de bien comprendre, que cette initiative, et la future candidate (qui sera en réalité plus la porte parole du CIG), n’ont pas pour objectif de prendre le pouvoir, ni de gagner les élections, l’objectif de cette proposition est de donner de la résonance à un projet plus ample : l’organisation ! L’organisation du peuple des villes et des champs !

Aujourd’hui, ils étaient des milliers à être présent à l’université de la terre CIDECI. Des observateurs nationaux et internationaux sont venus parfois depuis très loin pour pouvoir participer à cet événement historique. Le travail sera intense ces prochains jours et les comp@s le savent.

Des représentants de l’EZLN étaient présents.

Plus d’info : http://espoirchiapas.blogspot.mx/20...

[1] [Qu’est ce que le Congrès National Indigène ?



Ajouter un complément d'information


copyLeft Indymedia (Independent Media Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.