Indymedia Grenoble

Les positions bourgeoises de l’UJFP

jeudi 29 juin 2017 par anonyme

[Non classé] [Autres infos]

Cet article est refusé :

Article copié/collé depuis Indymedia Bruxelles et Indymedia Nantes, par ailleurs classé dans aucune catégorie.

Indymedia Grenoble n’est pas un réceptacle à articles copiés-collés, ni mediaslibre.org, ni rezo.net. Merci d’avance de prendre ceci en compte !

Nous voulons vraiment re-privilégier fortement la production d’une information locale et d’articles originaux.

Nous tenons à rappeler que la masse de contenus non-appropriés à modérer est l’une des raisons pour laquelle l’équipe précédente a fini par abandonner le site l’année dernière, avant de passer la main.

Il serait courtois de la part des « contributeurs » d’en prendre compte.

Merci d’avance.

l’UJFP, c’est :

• l’égalité économique, mais sans toucher aux fondements du capitalisme, par nature même inégalitaires - il y a les possesseurs du capital, des machines, et ceux qui n’ont rien d’autre que leur force de travail à vendre -,

• des « projets démocratiques », comme si il pouvait y avoir une quelconque « démocratie » véritable lorsqu’il existe partout dans le monde une classe dominante qui possède les moyens de production, l’appareil répressif, les moyens de contrôle de l’information et de la propagande, et des classes dominées et/ou exploitées,

• la paix, dans un monde où tous les États sont impérialistes, tous aussi belliqueux les uns que les autres pour défendre leurs intérêts bien compris,

• des « Etats de droit », comme si l’Etat n’était pas autre chose qu’un appareil de répression des exploités, dont la fonction est d’empêcher la société d’exploser sous les contradictions fondamentales dont elle est porteuse, comme si le droit dans le monde capitaliste pouvait être autre chose que la défense de l’ordre existant et de l’expropriation du plus grand nombre au profit de quelques-uns,

• et pour finir, faire la guerre, oui, mais dans le respect du droit international - qui a toujours été celui du plus fort !

Ajoutons que les « peuples », ça n’existe que chez ceux qui n’ont toujours pas compris que la société est divisée en classes, et que le peuple, ça rassemble l’incompatible, à savoir les bourgeois et les prolétaires, sous la même bannière bourgeoise de la nation !

Donc, voilà les perspectives de l’UJFP, toutes plus mensongères, bellicistes et démocratiques bourgeoises les unes que les autres ; il faut vraiment être des bourgeois finis pour nous promettre une société égalitaire, pacifiée, où on tient compte de l’avis de chacun, où l’Etat n’est pas une machine de guerre et de répression, le tout sans toucher bien entendu à l’exploitation, à la propriété privée et aux rapports sociaux capitalistes, loi de la valeur et salariat en tête ! On est ici au même niveau que n’importe quelle campagne électorale de la bourgeoisie : des mensonges et les illusions à tout vent, et tout le temps après pour justifier qu’on a menti ! Que l’UJFP s’applique ses propres conseils et commence elle-même par rompre « avec les régimes corrompus et tyranniques » comme l’Etat français, l’Autorité palestinienne et le Hamas ! Et si elle veut réellement la paix comme le dit son nom, qu’elle commence par rompre elle-même avec le nationalisme sous toutes ses formes : c’est la justification de toutes les guerres !




copyLeft Indymedia (Independent Media Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.