Indymedia Grenoble

Comité de soutien à l’équipe éducative en lutte du Collège Vercors

lundi 18 septembre 2017 par anonyme

[Infos locales] [Travail / Précariat] [Révoltes / Luttes sociales]

Cette année encore au collège Vercors (établissement classé REP) à Grenoble, trois postes de surveillants ne sont pas reconduits alors qu’ils accueillent 15 élèves de plus que l’année dernière. Ils sont le seul collège de l’agglomération grenobloise à perdre autant de surveillants : 3 personnels à 24h de travail hebdomadaire ont été retirés de la vie scolaire à quelques jours de la rentrée, soit l’équivalent de deux surveillants par jour, conséquence directe de la suppression progressive des emplois aidés décidée cet été par le gouvernement.

Pour rappel : l’année dernière ils ont fait face au même problème et le Rectorat a rétabli les moyens de surveillance qui venaient de leur être retirés après 9 jours de grève, leur assurant alors que ces moyens seraient garantis cette année. Cette parole, pourtant redonnée au mois de juin, n’a pas été respectée.

Au terme de la 1ère journée de grève, ils ont obtenu 0,5 temps-plein de surveillance en plus. Aucune avancée n’a eu lieu depuis. Il manque pourtant toujours 1,5 temps-plein de surveillance !


Nous apportons notre soutien à l’équipe de vie scolaire et enseignante en grève reconductible depuis vendredi 8 septembre pour obtenir les moyens d’accueillir et de former les élèves dans des conditions convenables. Le collège Vercors fait partie d’une longue série d’établissements du primaire et du secondaire attaqués dans le cadre de la politique de suppression des Contrats Aidés. Nous dénonçons le fait que le Rectorat a fait des promesses orales jusqu’au début de l’été quant à la pérennité des moyens et ne les a pas tenues. Nous dénonçons les réponses hors sujet faites par le rectorat à savoir : des missions de Services Civiques qui ne répondent aucunement aux besoins d’encadrement et à la nécessité d’équipes stables. Tout comme les personnels de Vercors, nous affirmons que le recrutement de services civiques ne pourrait en aucun cas remplacer l’embauche de véritables personnels de surveillance, sur des contrats stables, et avec des conditions de travail et salariales correctes.

Le contexte social tendu dans lequel se trouve le Collège Vercors requiert des emplois pérennes, des équipes de vie scolaire stables. En effet les emplois de vie scolaire participent largement à l’apaisement du climat scolaire et par delà à l’épanouissement des élèves,

Nous appelons donc à un soutien le plus large possible,et nous participons à la caisse de grève.

Adresse de la caisse de grève :

https://www.pikari.fr/c/atq3p6

Vous pouvez aussi envoyer vos chèques à : Amicool du collège Vercors : 59 bis Rue Léon Jouhaux, 38100 Grenoble. Chèques à l’ordre d’Amicool du collège Vercors.

PDF - 64.3 ko



Ajouter un complément d'information


copyLeft Indymedia (Independent Media Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.