Indymedia Grenoble

La mairie continue son affichage sauvage

vendredi 3 novembre 2017 par Un passant du parc Flaubert

[Infos locales] [Ville / Environnement] [Soupe politicienne]

Indymedia Grenoble fonctionne selon le principe de la publication ouverte, c’est à dire que chacun·e peut y publier une contribution (textes photos, liens). Le collectif de modération n’est pas l’auteur des contributions. Celles-ci n’engagent que leurs auteur·e·s. L'équipe d'administration − comme indiqué dans la charte − n’a pas à porter de jugement collectif sur les contenus publiés.

L’affichage sauvage, c’est intolérable.

C’est pour ceci que, ce matin, en traversant le parc Flaubert j’ai une fois de plus arraché toutes les affiches dédiées à un événement organisé par la mairie autour de l’aménagement soi-disant "participatif" de l’agrandissement du parc Flaubert.

Comme la dernière fois, je suis simplement content d’avoir fait mon devoir de citoyen respectueux de la propreté de sa ville en arrachant toutes ces affiches collées sur le mobilier urbain public, comme sur des bâtiments privés. Cependant si la mairie veut bien me financer à hauteur des sanctions qu’elle impose aux afficheurs sauvages, j’en serais heureux.

J’ai du en arracher une quarantaine de scotchée, à 20€ l’une, ce qui fait une facture de 800€.

Un citoyen.



Ajouter un complément d'information


copyLeft Indymedia (Independent Media Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.