Indymedia Grenoble

La stupidité de l’incendie de la Casemate

samedi 25 novembre 2017 par anonyme

[Infos locales] [Sciences / Nécrotechnologies] [Actions directes]

Cet article est refusé :

Voir l’édito « Des textes de revendication et de leurs réponses (épisode 1) ».

Voilà, c’est fait. L’incendie à la Casemate a été revendiqué. Sur ce site même. Mais revendiqué au nom de quoi ? Les auteurs de ces dégradation entendent protester contre un monde numérique omniprésent qui nous emprisonne petit à petit. Dont acte. Je serais volontiers le premier à rejoindre leur rang dans cette protestation. Les différentes technostructures nous infantilisent, s’attaquent à notre vie privée comme à notre libre arbitre en nous fournissant quelques services en échange de notre docilité.

Mais les personnes qui s’en sont pris à la Casemate savent elles seulement à quoi elles se sont attaqué ? Car la casemate est tout sauf un lieu d’aliénation. Ce n’est pas un lieu où l’on pontifie béatement les technologies. C’est une structure issue de l’éducation populaire dans son esprit. L’objectif est de permettre à chacun de se réapproprier les technologies pour en faire un usage raisonné et réfléchi. Un lieu où l’on fait la preuve des possibilités mais aussi des dangers et des limites des nouvelles technologies.

Un lieu de connaissance au sens noble du terme.

En détruisant ce lieu, ces activistes ont finalement mis le feu à un endroit qui portait un combat similaire au leur.

Le combat de la Casemate n’a jamais été un combat contre. C’était un combat pour l’intelligence, pour la liberté, pour le partage du savoir, pour l’appropriation des outils afin de devenir des humains conscient et moins manipulable.Ils ont eu la malchance d’avoir en face d’eux des imbéciles de la dernière espèce capable de se battre uniquement contre. Contre ce qu’ils ne comprennent pas, contre ceux qu’ils n’ont même jamais rencontré.

Oui, à la Casemate, vous aviez des personnes qui pouvaient vous expliquer ce que c’est que le réseau Tor, pourquoi l’utiliser, comment l’utiliser. Le même Tor qui est ici recommandé. Vous aviez des gens qui vous expliquaient ce que c’est qu’un cookie et pourquoi le pistage est généralisé par ces outils. Et qui vous montraient comment vous en prémunir. Bien d’autres choses encore.

Mais tout cela ne valait pas grand choses face à quelques crétins imbibés qui ont tout brulé par ce que "la technologie c’est mal". Technologie dont ils se sont servis d’ailleurs ici même pour revendiquer leur forfait. Ils ont juste brulé les outils de gens qui servaient un idéal assez proche du leur. Alors oui, quelle tristesse. Quelle tristesse de voir tous ces efforts partis en fumée. De voir tout ce travail réduit à néant.

Si vous avez réellement envie de lutter contre une technologie qui se voudrait omnipotente, la seule arme est le savoir. Encore et toujours. Et il ne vous reste plus qu’à faire une chose : contribuer à l’immense élan collectif de la collecte de fond pour rebâtir la casemate.

Pour que l’on ne confonde pas la lutte contre les technostructure avec l’obscurantisme débile.



Compléments d'informations :

copyLeft Indymedia (Independent Media Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.