Indymedia Grenoble

[Ras l’front 38] 10° Rencontres Départementales « Luttes & résistance » à Voiron

par RLF VOIRON 38

samedi 13 janvier 2018, toute la journée

Salle des fêtes place Antoine Gau à Voiron

Dixième rencontres départementales "Luttes et Résistances" pour un avenir sans fascisme

Comme chaque année depuis 10 ans, RLF 38 (Ras l’Front/ réseau de lutte contre le fascisme) organise « les rencontres départementales des luttes et résistance pour un avenir sans fascisme » à Voiron (salle des fêtes place Jacques Antoine Gau).

Le samedi 13 janvier prochain sera la 10ème édition, c’est avec plaisir que nous vous invitons à participer à ces rencontres, apporter votre réflexion et prendre part au débat, en cette période troublée et de grande confusion politique, il y a besoin d’alimenter la réflexion pour comprendre et envisager les actions futures.

À ce jour 30 associations et collectifs de défense des droits humains ont répondu à l’appel et tiendront un stand pour présenter leurs actions.

Face au rapport de force auquel nous sommes confrontés et dans la phase que traverse la société française, face à la déferlante répressive et autoritaire (violences policières, contrôle au faciès, racisme institutionnalisé, politiques anti-migratoires, discriminations...) nous avons besoin plus que jamais de traiter certains sujets de fond. Nous vous y invitons.

Nous vous laissons découvrir le programme (ci-dessous) ou pour voir le visuel et le programme cliquer ici http://rlf38.org/

premier débat

La Réalité des Discriminations aujourd’hui 17 h – Olivier Le Cour Grandmaison Enseignant en sciences politiques à l’université d’Évry-Val-d’Ess., il anime des séminaires au Collège international de philosophie. Il a publié de nombreux ouvrages sur l’indigénat et siège à la Cour nationale du droit d’asile. Au-delà de la bataille autour des mots ou des concepts, il s’agit de pointer comment se pratiquent aujourd’hui les discriminations et qui touchent-elles. Il faut comprendre comment le racisme s’installe et opère y compris dans les institutions de l’État pour pouvoir le combattre autrement que sur le seul terrain de la morale individuelle.

La division recherchée de la population sur ces questions, ainsi que sur les solidarités sociales, s’accompagne du musellement de la contestation et de sa criminalisation (restriction du droit de manifester, délit de solidarité, …).

18h30 – 20 h Salades, plat chaud, gâteaux, boissons et rencontres

second débat Le Vivre Ensemble, ça veut dire quoi ? 20 h – Omar Slaouti Professeur physique-chimie dans un lycée d’Argenteuil. Issu des mouvements antiracistes, il est membre du collectif « Vérité et justice pour Ali Ziri » et l’un des porte-parole de la manifestation contre les violences policières et de la Marche pour la dignité et contre le racisme. S’interroger concrètement sur ce qui est derrière l’expression «  Vivre Ensemble  », sur ce que les individus ou les groupes (ou les institutions) y mettent et comment ils le ressentent, c’est un travail de sociologue que nous a fait partager Saïd Bouamama. Au delà de l’injonction qu’on voudrait consensuelle, quels rapports de pouvoir ou de domination sont à l’œuvre. Et quelles sont les perspectives pour les dépasser ?

Au plaisir
RLF Voiron 38 (Ras l’Front)
rlfvoiron38 no-log.org

JPEG - 139.5 ko
PDF - 1.5 Mo


Ajouter un complément d'information

Voir le calendrier
copyLeft Indymedia (Independent Media Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.