Indymedia Grenoble

Barrage policier à l’entrée du conseil d’administration de l’UGA (16/2/2018)

lundi 19 février 2018 par anonyme

[Infos locales] [Mouvements lycéens / Etudiants]

Indymedia Grenoble fonctionne selon le principe de la publication ouverte, c’est à dire que chacun·e peut y publier une contribution (textes photos, liens). Le collectif de modération n’est pas l’auteur des contributions. Celles-ci n’engagent que leurs auteur·e·s. L'équipe d'administration − comme indiqué dans la charte − n’a pas à porter de jugement collectif sur les contenus publiés.

Communiqué des élu·e·s FercSup CGT, FSU, Solidaires, Unef et Licorne au CA de l’UGA.

La présidence de l’UGA a cru bon, pour la deuxième fois cette année, de devoir faire appel aux forces de l’ordre pour « protéger » la tenue du CA du 16 février 2018 contre les étudiants venus l’interpeller sur la réforme ORE (Orientation et Réussite des Étudiants) et sa mise en œuvre locale.

Plus d’une quinzaine de gendarmes mobiles et de policiers nationaux étaient positionnés devant l’entrée et à l’arrière du bâtiment dans lequel le CA, délocalisé sur le site santé à la dernière minute, devait se tenir.

La décision de la présidence de l’Université de recourir systématiquement aux forces de l’ordre tranche singulièrement avec ses déclarations d’ouverture, de dialogue et de défense de la démocratie, démocratie mise à mal dans la mise en œuvre anticipée du projet ORE sans consultation des conseils de composantes et a fortiori sans prise en considération des motions de départements s’y opposant.

Nous n’avons rien à craindre d’étudiants qui demandent que le débat s’engage et que des clarifications soient apportées par la présidence de l’université sur ses orientations : c’est le sens de la demande portée par les représentants des étudiants en déclaration liminaire du CA de vendredi.

Nous, élus représentants des étudiants et des personnels, refusons − et refuserons − de siéger sous barrage policier. Nous attendons une autre réponse de la présidence face aux demandes légitimes des personnels et des étudiantes.



Ajouter un complément d'information


copyLeft Indymedia (Independent Media Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.