Indymedia Grenoble

Milice sur la Z.A.D

mercredi 21 mars 2018 par chicaneurs et chicaneuses

[Antifascisme] [Autres infos]

Indymedia Grenoble fonctionne selon le principe de la publication ouverte, c’est à dire que chacun·e peut y publier une contribution (textes photos, liens). Le collectif de modération n’est pas l’auteur des contributions. Celles-ci n’engagent que leurs auteur·e·s. L'équipe d'administration − comme indiqué dans la charte − n’a pas à porter de jugement collectif sur les contenus publiés.

Suite aux différentes agressions et "coup de pression"

La violence physique a été utilisé plusieurs fois par des milices sur la Z.A.D

Sur toute la Z.A.D ?

Ciblée sur une partie des occupant-e-s groupée à l’Est et au centre-Est, celle ci (cette violence physique) est elle le produit de fascistes ?

De notre point de vue, oui. L’autoritarisme moraliste des différents groupes impliqués conduit à la formation d’une police/justice parallèle inacceptable et qui doit crever.

Est ce que la réunion "tendue" à la "wardine" d’hier soir (ma 20 mars 2018) a prit la (juste) mesure des choses ? non

Nous n’acceptons pas et accepterons plus aucune agression ou expédition punitive à caractère classiste.

"Classiste" ? kesako ?

Comme les comportements sexistes ou racistes, les comportements classistes rendent les espaces "non-safe" (pour reprendre certains vocabulaires que des autoritaires peuvent comprendre).

Les insultes "shlags", "prolo", "lumpen", "sdf", "cassos", "peons", "toxs", "sdf", "pauvres" sont inacceptables et seront combattues.

Marre d’être la composante invisibilisée et méprisée d’un "mouvement" qui ne s’interroge pas sur ses fondements bourgeois.

Quelle zone sera décrétée en non-mixité de classe sociale alors que tou-te-s les bourgeois-e-s de la zone se pensent pauvres et surjouent une pauvreté qu’iels fantasment ?



Ajouter un complément d'information


copyLeft Indymedia (Independent Media Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.