Indymedia Grenoble

Découvrir Errekaleor : un quartier intégralement squatté au Pays basque

mardi 15 mai 2018 par Mauvaise Troupe <mauvaise-troupe riseup.net>

[Logement / Squats] [Autres infos]

Indymedia Grenoble fonctionne selon le principe de la publication ouverte, c’est à dire que chacun·e peut y publier une contribution (textes photos, liens). Le collectif de modération n’est pas l’auteur des contributions. Celles-ci n’engagent que leurs auteur·e·s. L'équipe d'administration − comme indiqué dans la charte − n’a pas à porter de jugement collectif sur les contenus publiés.

Le 20 avril dernier à Gasteiz, la zad se jumelait avec le quartier squatté d’Errekaleor. Les opérations policières en cours à Notre-Dame-des-Landes n’ont pas mis un coup d’arrêt, bien au contraire, aux liens et aux solidarités internationales qui se tissent depuis la zone. Nous avions rencontré les habitants de ce quartier à l’occasion de brigades qui régulièrement débarquent du Pays basque pour nous prêter main-forte dans le bocage. Ces brigades, dont le nom porte encore les traces d’un internationalisme du temps passé, ont, ces derniers mois, largement participé à l’édification des deux hangars de l’Ambazada près du carrefour de la Saulce. Elles souhaitaient qu’à cet endroit puisse s’enrichir et s’intensifier le dialogue entre les contrées insoumises du monde entier, que la zad se dote d’un lieu d’où puisse se reposer la question des solidarités à l’échelle mondiale. À la fin de l’été, du 27 août au 2 septembre 2018, s’y tiendront des rencontres internationales où différentes luttes tenteront de tracer des lignes communes depuis leurs espaces respectifs. C’est dans la perspective de ces retrouvailles que nous vous proposons cette nouvelle collection de brochures intitulée « Territoires en bataille ». Elles partiront à la recherche de l’art et de la manière d’interrompre le cours normal des choses, en quête des mille façons de faire entrer un bout de terre en sécession, de l’instant où les existences bifurquent et sortent des catégories établies ou encore des manières de s’organiser favorisant l’obtention de victoires. Chaque texte aura sa dynamique et son rythme propres, car c’est bien moins d’une « convergence des luttes » dont nous avons besoin - qui suppose que celles-ci prennent une même direction pour se rejoindre en un point mystérieux - que de liens profonds et spécifiques entre chaque territoire.

Il est possible de lire « Errekaleor, le plus grand squat du Pays basque » sur le nouveau site de la Mauvaise Troupe : https://mauvaisetroupe.org, et si vous désirez l’imprimer, vous trouverez le PDF à cette adresse : https://mauvaisetroupe.org/IMG/pdf/...


Documents joints


Ajouter un complément d'information


copyLeft Indymedia (Independent Media Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.