Indymedia Grenoble

Indymedia Grenoble c’est reparti !

dimanche 2 décembre 2018 par Le collectif indymedia grenoble

[Infos locales] [Non classé]

Indymedia Grenoble fonctionne selon le principe de la publication ouverte, c’est à dire que chacun·e peut y publier une contribution (textes photos, liens). Le collectif de modération n’est pas l’auteur des contributions. Celles-ci n’engagent que leurs auteur·e·s. L'équipe d'administration − comme indiqué dans la charte − n’a pas à porter de jugement collectif sur les contenus publiés.

Tout le monde pensait qu’indymedia grenoble était mort, il n’en est rien.

L’équipe se doit de faire la lumière sur ce qui s’est passé pour Indymedia durant ces derniers mois : un bug technique et l’indisponibilité de certaines personnes pendant plusieurs mois ont révélés que l’équipe n’avait vraiment pas assez mis du sien pour acquérir les compétences techniques nécessaires, nous empêchant de remettre le site en route rapidement.

Les péripéties de cette été nous rappellent que l’outil informatique n’est pas un outil anodin ; que se soit pour sa mise en œuvre ou son usage. Pour des raisons de confidentialité nous n’en dirons pas d’avantage sur les souçis techniques que nous avons rencontré. Rassurez vous, ce n’est ni une attaque de la police, mais juste un manque de volonté de notre part de relancer Indy Gre.

Mais nous sommes toujours défenseur-e-s de la publication ouverte. Indy grenoble n’est pas un site en plus ; nous pensons qu’il a sa place aux côtés d’Ici-grenoble et du CRIC, comme les nombreuses visites du sites avant la coupure le laissent penser. La publication ouverte que pratique Indymedia grenoble, c’est permettre à tout un chacun de publier en toute facilité sans être soumis au filtre d’exigences rédactionnelles précises. Nous n’imposons ni restictions de sujet ni attentes stylistiques particulière (au delà d’une lisibilité minimale). Au delà d’assurer la maintenance technique du site et de mettre à jour les éditos, le rôle du collectif d’Indymedia Grenoble n’est que de modérer en fonction des principes de la charte (ici), en toute transparence puisque même les articles refusés restent consultables. Indymedia Grenoble, c’est donc avant tout ce que vous en faites, et c’est ce qui nous semblait important de préserver.

Concernant les perspectives d’avenir d’Indymedia Grenoble, avec les aléas de notre équipe, nous serons peut être contraint-e-s de revoir à la baisse notre ambition pour pouvoir assurer une stabilité de la maintenance, mais nous gardons en tête l’objectif de renforcer notre collectif et d’ouvrir la voie à de futurs développements de notre activité. Dans l’immédiat, notre volonté est déjà de voir le retour d’un agenda des luttes et des initiatives critiques, outil primodial pour la vie du milieu anti-autoritaire local. Nous comptons sur vous à ce sujet ! Nous désirons aussi tenter de mettre à jour des éditos, permettant ainsi une meilleure visibilisation d’informations importantes, méconnues ou urgentes. Là aussi, encore une fois, n’hésitez pas à vous approprier cet outil en demandant la mise en édito d’un article que vous avez écrit. Vous pouvez pour cela nous contacter ici.

Nous ferons de notre mieux pour continuer à offrir cette plateforme indépendante et autoritaire de la région grenobloise. Nous espérons que vous aussi !


Et pour rappel à nos aimables contributeur-euse-s, concernant l’usage d’indymedia (et d’internet en général), nous vous conseillons de rester le plus possible anonyme. Dans cette optique nous vous recommandons l’utilisation de TOR (lien du service caché : https://grenwtbfmktcindy.onion/) lors de vos navigation. Et afin d’aller plus loin dans votre sécurité sur le net nous vous recommandons les ouvrage disponible sur le site guide.boum.org

Après l’affaires indymedia Linksuntehttps (voir ici ), et des revendications d’actions directes à Grenoble et ailleurs, nous pensons qu’il existe une réelle surveillance de la police sur les médias libres. Se connecter sans Tor c’est rajouter des informations personnelles facilement trouvable par les Renseignements. Et n’hésitez pas à vous faire des clés usb Tails (ici) Et bien entendu l’anonymat sur internet ne doit pas faire négliger l’anonymat dans la vie réelle.



Ajouter un complément d'information


copyLeft Indymedia (Independent Media Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.