Indymedia Grenoble

Les lycéen.ne.s attaquent !

mardi 4 décembre 2018 par anonyme

[Infos locales] [Révoltes / Luttes sociales] [Mouvements lycéens / Etudiants]

Indymedia Grenoble fonctionne selon le principe de la publication ouverte, c’est à dire que chacun·e peut y publier une contribution (textes photos, liens). Le collectif de modération n’est pas l’auteur des contributions. Celles-ci n’engagent que leurs auteur·e·s. L'équipe d'administration − comme indiqué dans la charte − n’a pas à porter de jugement collectif sur les contenus publiés.

La mayonnaise à l’air de prendre chez les lycéen.nes en colère. Ce matin (4 décembre) pas mal de blocage et de manif sauvage :
- à Toulouse nombreux blocages de lycéens
- à Bourgoin-Jailleu ça été chaud !
- à Paris pour protester contre les expulsions de Leonarda Dibrani, 15 ans, et de Khatchik Kachatryan, 19 ans, deux jeunes sans papiers respectivement renvoyés au Kosovo le 9 octobre et en Arménie le 12 octobre.
( 2500 à 3000 personnes en région parisienne)
- àTarbes (200 à 300 Lycéen.ne.s)

Hier c’était à Grenoble, Clermont-Ferrand, Lyon, Marseille...

JPEG - 37.7 ko

Mais au fond pourquoi ?
Est-ce réellement contre la sélection à l’université, la réforme du bac et l’augmentation des frais d’inscription dans l’enseignement supérieur que tous ces lycéen.ne.s foutent le zbeul ?
Un certain nombre font juste grève et ne vont pas en cours et c’est déjà bien d’arrêter cette temporalité capitaliste pour soit même, ça désapprend la discipline du travail !

Avec l’exemple des gilets jaunes, les lycéen.ne.s comprennent qu’il y a vraiment des choses à changer dans ce monde pourri. Bien sûr les revendications servent à être crédible face aux « grands » (syndicats, parents, polices, administration scolaire...) mais les caillassages de keufs, les barricades de poubelles sont des exemples d’une envie d’en découdre avec l’autorité, les normes, l’austérité. le mal être ambiant.
C’est pas qu’une histoire de loi et ça, tout le monde le sait au fond. Alors
Continuons, encore un effort !

Mouvement sans représentant.e.s, sans chef.fe.s, sans compromis !



Ajouter un complément d'information


copyLeft Indymedia (Independent Media Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.