Projection discussion. Le militantisme entre humanitaire et politique
envoyé le 24/01/11
vendredi 4 février 2011 19:30
-

résumé

Printemps 2005 : 9 familles de demandeurs d’asile, primo arrivantes en France, sont expulsées des foyers où elles ont passé la fin de l’hiver et se retrouvent sans solution de logement avec leurs enfants.
Un collectif de militants les prend en charge et les installent dans une salle de l’université de Tours en rappelant aux pouvoirs publics l’obligation légale qu’ils ont de les loger.
Contre toute attente, cette occupation, envisagée comme moyen de pression temporaire, va s’étirer dans le temps. En attente de solutions pour les familles, une vie s’installe dans la faculté au rythme des assemblées générales, des menaces d´évacuation policière, des négociations avec les différents représentants du pouvoir. Et ce, autour de réflexions sur le sens qu’on donne au mot « politique ».

Projection à 19h30, vendredi 4 février, au 56, rue du docteur Hermitte à Grenoble

cette soirée s’annonce comme le besoin de parler de nos pratiques militantes, entre travail social, travail politique et humanitaire.


envoyé le 24 janvier 2011 Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Compléments

Commentaires modérés à priori

Les compléments de cet article sont modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'aprè;s avoir été validée par un membre du collectif.

Saisissez votre compléments

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


copyleft Copyleft Indymedia (Independent Média Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.

RSS articlesRSS articles |  Site réalisé avec spip 3.2.3
Top