Ca chauffe à Berlin envoyé le 27/03/19 - Non locaux
EELV, réveille-toi pour les élections européennes ! envoyé le 26/03/19 - Non locaux - 3 compléments
Avis de tempêtes #15 envoyé le 20/03/19 - Non locaux

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 20

Réunion festival féministe Bad Astéroïdes envoyé le 27/03/19 - Ailleurs sur le web
Trois manifestations séparées à Grenoble ? envoyé le 24/03/19 - Ailleurs sur le web - 1 complément
Vérité et justice pour Adam et Fatih envoyé le 19/03/19 - Ailleurs sur le web
Journée de grève générale, de manifestation et d’actions envoyé le 19/03/19 - Ailleurs sur le web
Emission Radio Dégenré-e sur la Oi ! Féministe envoyé le 18/03/19 - Ailleurs sur le web

1 | 2 | 3 | 4 | 5

RAMENEZ VOUS EN VAL SUSA !!
envoyé le 25/07/11 Mots-clés  Révoltes / Luttes sociales 

L’opposition à la construction de la ligne à haute vitesse (TAV) Lyon-Turin, dans la Val Susa (Italie), a vingt ans d’histoire. Une lutte qui commence dans les années 90 et qui petit à petit s’est élargie jusqu’à atteindre un niveau massif qui est celui qui a permis en 2005 l’occupation et la destruction du chantier de Venaus.
Les derniers mois est apparue près de Chiomonte la Libera Reppublica della Maddalena, bloquant de fait les prémices du chantier prévu à cet endroit. Différents groupes et gens-tes de tous âges ont pu s’y croiser, sur les collines, entre les vignes et derrière les barricades.

La Maddalena a été assaillie par 2000 keufs le 27 juin à 4h du matin.
Pendant plusieurs heures ils ont fait tomber nos barricades à coups de bulldozer et gaz lacrymo contre lesquels nous nous sommes défendu-e-s à coups de pierres. Ils ont fait de la Maddalena leur campement de base.

Nous les avons alors assiégés à notre tour le 3 juillet avec 3 cortèges simultanés qui ont attaqué depuis différentes positions la cage dans laquelle ils ont enfermé la Maddalena.
Pierres contre lacrymogènes et canons à eau. Toute la journée, dans les bois et sur la route.
Ce jour-là il y avait plus de 50 000 personnes : familles, vieux-vieilles, enfants, anars, communistes, négristes, cathos, gandhiens, écolos... on est parti-e-s ensemble et on est revenu-e-s ensemble. Tout ce qui s’est passé ce jour-là a été assumé collectivement, y compris la solidarité avec les 4 emprisonné-es. Face aux tentatives des médias de diviser le mouvement et culpabiliser quelques méchants black bloc, voilà ce qu’a répondu l’assemblée post manif : « nous sommes tous et toutes des black bloc ».

Depuis le 15 juillet, la Libera Reppublica della Maddalena en exil s’est organisée en un nouveau campement pour continuer le siège du chantier. Parmi les différentes initiatives prévues, il y a l’organisation d’une manifestation le 30 juillet. Il faudra qu’elle soit massive et variée. Nous vous y invitons fortement. Il est important d’y être et de venir quelques jours avant afin de comprendre les enjeux de la situation.

Rappelez vous que nous sommes en montagne et que les nuages ici sont faits de lacrymogènes. Équipez vous en conséquences.

On part ensemble et on revient ensemble

Aujourd’hui et toujours NO TAV
Ora e sempre NO TAV

quelques francophones de la Maddalena


envoyé le 25 juillet 2011 Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Compléments
  • Aucun compléments d

Commentaires modérés à priori

Les compléments de cet article sont modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'aprè;s avoir été validée par un membre du collectif.

Saisissez votre compléments

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


copyleft Copyleft Indymedia (Independent Média Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.

RSS articlesRSS articles |  Site réalisé avec spip 3.2.3
Top