Ca chauffe à Berlin envoyé le 27/03/19 - Non locaux
EELV, réveille-toi pour les élections européennes ! envoyé le 26/03/19 - Non locaux - 3 compléments
Avis de tempêtes #15 envoyé le 20/03/19 - Non locaux

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 20

Réunion festival féministe Bad Astéroïdes envoyé le 27/03/19 - Ailleurs sur le web
Trois manifestations séparées à Grenoble ? envoyé le 24/03/19 - Ailleurs sur le web - 1 complément
Vérité et justice pour Adam et Fatih envoyé le 19/03/19 - Ailleurs sur le web
Journée de grève générale, de manifestation et d’actions envoyé le 19/03/19 - Ailleurs sur le web
Emission Radio Dégenré-e sur la Oi ! Féministe envoyé le 18/03/19 - Ailleurs sur le web

1 | 2 | 3 | 4 | 5

De la politique sur la voie publique - fait divers place Grenette
envoyé le 31/01/13 Mots-clés  Ville / Environnement 

Fait divers place Grenette, samedi 26 janvier

Une altercation entre de jeunes étudiants d’une école supérieure de commerce et les participants au grand jeu concours « projets d’or VINCI ».

Cela s’est passé samedi 26 janvier, place Grenette, en plein centre ville de Grenoble.

Un groupe de jeunes étudiants vêtus de sweat shirt verts et blancs, tous identiques, achetés pour l’occasion, vendaient des gâteaux « fait maison ». Un superbe panneau informait les passants de leurs actions de solidarité internationale au profit des « petits africains ».

Tout a dérapé avec l’arrivée d’un drôle de groupe . Une personne arborant une veste VINCI, munie d’un mégaphone, suivi de quatre « élus » et d’une assistante, mini jupe, hauts talons et de paillettes vêtue.

L’organisation d’un jeu concours au profit de VINCI allait s’organiser. Il était question de sélectionner le « projet d’or » parmi quelques projets défendus ce jour et dont VINCI récolterait les juteux bénéfices.

Tour à tour, les « élus » vantent leur projet sous les applaudissements et les bruits métalliques des « fricomètres ».

« Le Lyon-turin avec ses tunnels totalisant 120 kilomètres sous les Alpes, ses 12 pyramides de Khéops de déblais en maurienne, chartreuse et grésivaudan, soit 460 camions bennes par jour pendant 15 ans circulant dans les vallées Alpines chargés de poussières. Ses conflits d’intérêts côté français, ses profits pour la mafia côté italien, et son coût pharaonique qui approche actuellement les 30 milliards d’euros. »

« L’A51, deuxième autoroute du soleil, qui permettra de désengorger les bouchons estivaux de l’A7, de gagner 15 minutes pour se rendre à Marseille et de permettre aux pyrénéens de profiter des belles pistes de ski Alpines. Une autoroute du bonheur taxée 2€50 du kilomètre. »

« Le téléphérique Grenoble Vercors, l’un des plus grands d’Europe, 10km en suspension 100% écologique, 116 cabines se baladant de 5 heures du matin à une heure du matin entre Fontaine et Lans-en-Vercors. Un projet innovant qui répond à NOS vrais objectifs : agrandir l’agglomération grenobloise et créer la montagne-dortoir rêvée des ingénieurs ayant la bonne conscience de ne pas prendre leur voiture pour se rendre au boulot. Un projet qui sans répondre aux besoins fondamentaux, changera la face de toutes les cartes postales de Grenoble. »

Et enfin, Notre Dame des Landes, un projet d’intérêt général qui fera de Nantes une ville internationale jeune et dynamique au cœur trépidant. Un cocktail explosif ; 2000 hectares de terres agricoles supprimées, 1200 passagers, 3000 bagages en 10 minutes. »

Quelques porteurs de projets sont excusés par le personnage arborant la veste VINCI : Center parcs dans la forêt des Chambarrants, l’OL land, l’autoroute Moscou-Saint Petersbourg.

C’est à ce moment là, qu’une jeune étudiante pleine de courage vient arrêter la troupe pour leur demander leur autorisation de jouer sur la voie publique. Claudia, l’assistante, porteuse du trophée (un superbe piédestal doré surmonté d’un buldozer miniature) cesse de se trémousser, surprise, jette un oeil noir vers l’étudiante qui lui a fait perdre le fil de son jeu.
Un « élu » somme Claudia de continuer de jouer. L’étudiante déterminée, menace d’appeler la police : « faire de la politique sur la place publique est interdit et nuisible pour les profits de leur stand et de leur action humanitaire. »

La troupe continue de jouer. Le trophée ne sera décerné à personne. « VINCI » explique que tous les projets sont juteux et qu’il lui est impossible de les départager. Il part donc avec le trophée, sous les regards incrédules des étudiants de l’école de commerce.

Pour info :

Un comité de lutte contre l’aéroport de Notre Dame des Landes et son monde existe à Grenoble.
Il se réunit tous les mardis soir à 18h30, à Antigone (22 rue des violettes, Grenoble). C’est l’occasion de se renseigner sur les enjeux de cette lutte et de s’organiser pour la soutenir ici.


Pour en savoir plus :

- zad.nadir.org
- lutteaeroportnddl.com
- acipa.free.fr
- parolesdecampagne.blogspot.fr
- grenoble.indymedia.org


envoyé le 31 janvier 2013 Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Compléments
  • Aucun compléments d

Commentaires modérés à priori

Les compléments de cet article sont modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'aprè;s avoir été validée par un membre du collectif.

Saisissez votre compléments

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


copyleft Copyleft Indymedia (Independent Média Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.

RSS articlesRSS articles |  Site réalisé avec spip 3.2.3
Top