Ca chauffe à Berlin envoyé le 27/03/19 - Non locaux
EELV, réveille-toi pour les élections européennes ! envoyé le 26/03/19 - Non locaux - 3 compléments
Avis de tempêtes #15 envoyé le 20/03/19 - Non locaux

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 20

Réunion festival féministe Bad Astéroïdes envoyé le 27/03/19 - Ailleurs sur le web
Trois manifestations séparées à Grenoble ? envoyé le 24/03/19 - Ailleurs sur le web - 1 complément
Vérité et justice pour Adam et Fatih envoyé le 19/03/19 - Ailleurs sur le web
Journée de grève générale, de manifestation et d’actions envoyé le 19/03/19 - Ailleurs sur le web
Emission Radio Dégenré-e sur la Oi ! Féministe envoyé le 18/03/19 - Ailleurs sur le web

1 | 2 | 3 | 4 | 5

Un choix de société
envoyé le 10/09/14 Mots-clés  Sciences / Nécrotechnologies  Ville / Environnement 

Un nouveau texte collé sur les bornes à Échirolles de l’expérimentation « carrefour de la mobilité » :

UN CHOIX DE SOCIÉTÉ

Cette affiche est collée au bon endroit.

Certain.e.s diront qu’il s’agit de dégradation publique sur des œuvres en bois (les mêmes qui ne trouvent rien à redire au sujet des panneaux publicitaires de 4x3m. sur lesquelles les annonceurs affichent régulièrement des femmes et des hommes dénudé.e.s), d’autres diront qu’il s’agit d’une provocation interdisant tout dialogue*. Le problème c’est que pour qu’il puisse y avoir un, il aurait fallut que cette initiative « carrefour de la mobilité » ne nous ait pas été imposée, la ville d’Échirolles n’est pas un bac à sable pour technophiles.

Un dialogue n’est de toute façon pas souhaité par les initiateurs du projet, pourquoi écouter l’opinion de vraies personnes quand des sondages en ligne peuvent faire l’affaire ? Cependant il n’est pas inutile que toi, lecteur.trice, t’interroge sur certaines choses :

Ainsi la 1ére question est de savoir si les politiques d’urbanismes doivent être laissé à l’initiative d’organismes capitalistes pour leurs intérêts financiers (Transdev et Incubateur Explolab dans le cas présent) où à l’initiative de citoyen.ne.s dans l’intérêt collectif ? La mairie d’Échirolles à déjà fait sont choix en faisant la promotion de l’événement par internet et sur journal papier, se faisant l’auxiliaire d’une initiative au service du capitalisme (qu’elle maquille sous le terme de « développement durable »).

La 2nd question est de savoir si faut s’arrêter à l’aspect pratique de l’initiative (services internet, service de mobilité et bancs publics) sans interroger la dépendance qu’elle crée concernant les Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication (NTIC) ? Réseaux sociaux (facebook), puces RFID (carte Oura, passeport), téléphones portables,… autant de moyens pour ficher les individus et connaître leur comportements avec pour finalité (entre autres) de ne plus avoir à demander l’avis des individus mais simplement de se baser sur des statistiques pour répondre à leurs désirs de consommateurs et gérer leur vies par procuration.

Peut-être cela vous a-t-il échappé, mais ce genre de questions nous nous les posons de moins en moins, soit que nous soyons trop heureux de laisser des méga-structures ou des politicien.ne.s prendre en mains nos vies pour que nous ayons le temps de nous payer des loisirs, soit que nous soyons trop occupé à courir au travail (ou à en chercher) pour survivre dans l’illusion de liberté promise par la consommation de masse. Il s’agit pourtant de la société que nous participons à construire, une société de cobayes connectés mais isolés les un.e.s des autres.

La minorité qui trouve son intérêt au maintien et à la promotion de tout cela (celleux-la même qui arracheront cette affiche) ou les naïfs qui croient n’avoir « rien à ce reprocher ou à cacher » nous accuserons de vouloir retourner à l’âge de pierre. Nous faisons le choix d’aller vers l’âge de la raison, c’est à dire celui où l’on prend le temps de s’interroger sur la société dans laquelle nous voulons vivre.

* On exclura des dialogues possibles tout les pseudo-exercices de démocratie participative organisé par le pouvoir politique en place qui ne sont que des moyens de soumission et d’acceptation des politiques économiques et sociales actuelles.


envoyé le 10 septembre 2014 Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Compléments
  • 10 septembre 2014 10:47, par V13

    Heu - camarade antisexiste, l’argument marchand et publicitaire accolé à la figure « homme » et aux formes masculines est rarement dénudé, et pas sur le même ton que l’argument « féminin ». Merci de ne pas tenter la co-victimisation de la masculinité à travers une critique par ailleurs fondée.

  • 10 septembre 2014 20:57, par Un piéton à Echirolles

    Faut-il vraiment s’insurger contre du mobilier urbain en bois qui promeut le déplacement à pied dans la ville ? Le lien avec internet de « l’expérience » est effectivement devenu bien banal... on laisse un contact mail en bas d’une affiche (ou on la poste sur Indymedia), non ?

    Y aurait-il fallu s’interroger sur le fond de cette opération avec les habitants ? Sur le choix du prestataire ? Sur le fait qu’il en profite pour faire une opération de com’ ? Sur le lien avec internet ou la création d’une boite à idées (en bois !) ?

    Surement qu’il aurait fallu le faire dans un monde idéal où on pourrait s’interroger sur chaque chose. Là je ne m’ennuie pas assez pour m’interroger ou m’insurger contre du mobilier urbain en bois qui prône la marche à pieds...!


Commentaires modérés à priori

Les compléments de cet article sont modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'aprè;s avoir été validée par un membre du collectif.

Saisissez votre compléments

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


copyleft Copyleft Indymedia (Independent Média Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.

RSS articlesRSS articles |  Site réalisé avec spip 3.2.3
Top