Ca chauffe à Berlin envoyé le 27/03/19 - Non locaux
EELV, réveille-toi pour les élections européennes ! envoyé le 26/03/19 - Non locaux - 3 compléments
Avis de tempêtes #15 envoyé le 20/03/19 - Non locaux

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 20

Réunion festival féministe Bad Astéroïdes envoyé le 27/03/19 - Ailleurs sur le web
Trois manifestations séparées à Grenoble ? envoyé le 24/03/19 - Ailleurs sur le web - 1 complément
Vérité et justice pour Adam et Fatih envoyé le 19/03/19 - Ailleurs sur le web
Journée de grève générale, de manifestation et d’actions envoyé le 19/03/19 - Ailleurs sur le web
Emission Radio Dégenré-e sur la Oi ! Féministe envoyé le 18/03/19 - Ailleurs sur le web

1 | 2 | 3 | 4 | 5

27 février, les Jardins résistent toujours
envoyé le 27/01/16 Mots-clés  Non classé 

Hier, Mardi 26, nous étions une vingtaine sur les jardins dès l’aube.
Pas de tractopelle en vue même si des ouvriers trafiquottés quelques lampadaires par-ci par-là.
Vers 10h, nous sommes allé foutre un petit coup de pression à Science Po.
Dans le hall la direction vient nous parler après un quart d’heure de chahut.
Le président nous dit qu’il n’y aura, pour l’instant pas de destruction de la parcelle mais qu’il va bien falloir l’abandonnée car le projet est vieux de 12 ans et que c’est impossible de faire machine arrière. En effet ils veulent encore et encore bétonner la terre ultra-fertile du campus (la terre la plus riche de l’agglo, avant le campus, des jardins paysans et ouvriers y étaient implantés) pour agrandir science Po(1 750 m² supplémentaires !).

Une petite assemblée de lutte s’est réunit après et il a été décidé que la seule revendication que nous donnons à l’administration de science Po c’est « L’arrêt immédiat du chantier. »
Or aujourd’hui, Mercredi 27 février après que les lycéens aient déserté le campus (hier c’était la journée du Lycéen) les pelleteuses sont revenues de plus belle. Elles tournent autour de la parcelle et un ouvrier nous a dit qu’il faudrait (aujourd’hui ou demain ?) qu’il creuse une tranchée dans la parcelle pour mettre des canalisations, arrachant par là les arbustes à cassis en bourgeon.
Nous appelons dès maintenant et jusqu’à 17h à venir défendre la parcelle.

Ce n’est pas seulement des plants de cassis que nous défendons, c’est une autre vision du monde.
Cette lutte n’est que la cristallisation d’enjeux beaucoup plus vaste qui concernent autant les étudiant-e-s que l’ensemble des habitant-e-s de l’agglomération et au-delà.
Raser une parcelle des jardins d’utopie c’est s’attaquer de front aux luttes paysannes et estudiantines qui on permit d’acquérir des droits et de former une génération de personnes à la vie, à la politique, à la Critiques.(luttes anti-cpe et autres...)
Raser une parcelle des Jardins d’utopie c’est vouloir balayer d’un revers de main la pratique concrète de la critique contre ce monde productiviste et mortifère.
Raser une parcelle des jardins d’utopie c’est s’attaquer à la jeunesse en lutte dans les Zads de toutes la France et d’ailleurs.
Raser une parcelle des jardins d’utopie c’est vouloir en finir sur le campus avec les initiatives étudiantes à vocations politiques et émancipatrices.
Enfin raser une parcelle des Jardins d’Utopie c’est mépriser une partie de la jeunesse qui s’active, c’est vouloir en finir avec un espace des possibles, effacer l’histoire d’un campus en lutte.

On ne lâchera rien, par un centimètre !
Résistance pirate et potagère !


envoyé le 27 janvier 2016 Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Compléments
  • 27 janvier 2016 18:08

    Rdv jeudi 28/01 à 9h pour continuer la resistance face au tractopelle


Commentaires modérés à priori

Les compléments de cet article sont modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'aprè;s avoir été validée par un membre du collectif.

Saisissez votre compléments

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


copyleft Copyleft Indymedia (Independent Média Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.

RSS articlesRSS articles |  Site réalisé avec spip 3.2.3
Top