Ca chauffe à Berlin envoyé le 27/03/19 - Non locaux
EELV, réveille-toi pour les élections européennes ! envoyé le 26/03/19 - Non locaux - 3 compléments
Avis de tempêtes #15 envoyé le 20/03/19 - Non locaux

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 20

Réunion festival féministe Bad Astéroïdes envoyé le 27/03/19 - Ailleurs sur le web
Trois manifestations séparées à Grenoble ? envoyé le 24/03/19 - Ailleurs sur le web - 1 complément
Vérité et justice pour Adam et Fatih envoyé le 19/03/19 - Ailleurs sur le web
Journée de grève générale, de manifestation et d’actions envoyé le 19/03/19 - Ailleurs sur le web
Emission Radio Dégenré-e sur la Oi ! Féministe envoyé le 18/03/19 - Ailleurs sur le web

1 | 2 | 3 | 4 | 5

Jeudi 28 Janvier, la parcelle menacée est complètement rasée
envoyé le 28/01/16 Mots-clés  Mouvements lycéens / Etudiants 

Les Jardins d’utopie et des sympathisant-e-s on résistés toute la journée de Mercredi 27 janvier contre les pelleteuses de Science Po. Des banderoles ont été confectionnées, un balisage de la parcelle effectué, de l’ail et des radis ont été planté, les pieds de cassis encore en vie on été marqués pour être visible par les ouvriers du chantier. Ceux-ci nous on signalé qu’ils avaient comme projet de creuser une tranchée en travers de la parcelle pour mettre leurs canalisations. Mais tout le temps où nous étions sur le jardin, il n’on fait que creuser une tranchée à côté.
Notre surprise fût grande quand le soir venu une fois les ouvriers partis, leurs tranchée fût rebouchée par des individu-e-s armées de pioches et de pelles (sûrement sympathisant-e-s de la lutte pour la sauvegarde de la parcelle), retardant ainsi les travaux mortifère du lendemain.
Mais la joie fut de courte durée, aujourd’hui Jeudi 28 janvier, la parcelle des jardins d’utopie dite de « la pelle 18 juin » derrière sciences Po est entièrement rasée et des barrières Heras empêchent l’entrée sur la parcelle.

Une envie de vomir en voyant le carnage. Il n’y a que mensonge et hypocrisie dans les discours de l’administration de Science Po.
Après la poubelle d’Olivier Ihl (voir lien ici), après l’augmentation des frais d’inscription (qui sont passés à plus de 1000 euros), c’est encore une attaque contre les étudiant-e-s que Science Po mène sans représailles de notre part. Arrêtons de fuir !

Ils ont la loi, nous avons l’énergie et la force de dépasser les cadres, libre à nous d’imaginer la riposte et de continuer à faire vivre les lieux d’émancipation sur le campus. Et d’en créer d’autres !
Chaque coup porté contre les Jardins aura des conséquences, nous n’en resterons pas là !

Contre le béton et l’argent,
Riposte pirate et potagère !

pour plus d’info :

deux articles sur indymedia :
1
2

et le site des jardins ici.


envoyé le 28 janvier 2016 Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Compléments
  • Aucun compléments d

Commentaires modérés à priori

Les compléments de cet article sont modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'aprè;s avoir été validée par un membre du collectif.

Saisissez votre compléments

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


copyleft Copyleft Indymedia (Independent Média Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.

RSS articlesRSS articles |  Site réalisé avec spip 3.2.3
Top