Ca chauffe à Berlin envoyé le 27/03/19 - Non locaux
EELV, réveille-toi pour les élections européennes ! envoyé le 26/03/19 - Non locaux - 3 compléments
Avis de tempêtes #15 envoyé le 20/03/19 - Non locaux

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 20

Réunion festival féministe Bad Astéroïdes envoyé le 27/03/19 - Ailleurs sur le web
Trois manifestations séparées à Grenoble ? envoyé le 24/03/19 - Ailleurs sur le web - 1 complément
Vérité et justice pour Adam et Fatih envoyé le 19/03/19 - Ailleurs sur le web
Journée de grève générale, de manifestation et d’actions envoyé le 19/03/19 - Ailleurs sur le web
Emission Radio Dégenré-e sur la Oi ! Féministe envoyé le 18/03/19 - Ailleurs sur le web

1 | 2 | 3 | 4 | 5

Solidarité incendiaire (revendications de l’incendie de la Gendarmerie de Grenoble)
envoyé le 21/09/17 Mots-clés  Répression / Contrôle social  Actions directes 

Ce jeudi, à trois heures du matin, deuxième jour du procès de la voiture brulée.

Avons pénétré dans la caserne de gendarmerie Vigny-Musset. Avons incendié 6 fourgons d’intervention et deux camions de logistique. Le garage et l’entrepôt ont été ravagés sur plus de 1500 mètres carrés.

Cet acte s’inscrit dans une vague d’attaques de solidarité avec les personnes qui passent en procès ces jours-ci.

Forte accolade à Kara et Krem.

Une pensée pour Damien, récemment tabassé par les flics.

Quel que soit l’issue du procès, on continuera à s’en prendre à la police et à la justice.

Notre hostilité est un feu qui se propage.

Des nocturnes.


envoyé le 21 septembre 2017 Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Liste des documents liés à la contribution
unnamed-3.jpg

Compléments
  • 22 septembre 2017 22:04

    Des hypcrites, des hypocrites... ce sont des tartuffes à s’acharner sur Indymedia-Grenoble et Indymedia-Nantes quand le communiqué est reproduit à l’identique en intégralité sur le site du Dauphiné ! Foutage de gueule, non ? Et la liberté d’expression, alors ? On le sait, l’armée française peut communiquer librement sur ses opérations militaires, ses bombardements et ses dommages collatéraux, mais toute initiative rebelle est sommée de se taire.

    Le communiqué grenoblois semble toutefois a voir été repris sur d’autres sites militants, tandis que d’autres articles de la presse mainstream le citent assez largement également. Il est aussi présent en .onion ici (uniquement avec tor, donc).

  • 23 septembre 2017 18:12, par tout de même

    ... les députés de l’Isère Emilie Chalas, Jean-Charles Colas-Roy et Olivier Veran se sont rendus sur les lieux [l’entrepôt cramé de la gendarmerie] :

    « Nous avons pu constater des dégâts considérables, évalués à plus de 2 millions d’euros »

    (Lien France 3)

  • 24 septembre 2017 15:56, par tout de même

    ... ce ne sont pas deux millions d’euros de dégats, mais 20 millions !

    « Au total 40 véhicules ont été incendiés dont huit fourgons de gendarmes mobiles qui valent 120 000 € pièce, et qui contenaient du matériel d’intervention coûteux. Le feu s’est ensuite propagé aux locaux techniques, dont le laboratoire. Le préjudice sera colossal, il a été évalué à 20 M€. »
    extrait de l’article « Le dossier Maëlys a failli partir en fumée » publié le 23 sept. 2017 dans Le Parisien.


Commentaires modérés à priori

Les compléments de cet article sont modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'aprè;s avoir été validée par un membre du collectif.

Saisissez votre compléments

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


copyleft Copyleft Indymedia (Independent Média Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.

RSS articlesRSS articles |  Site réalisé avec spip 3.2.3
Top