Ca chauffe à Berlin envoyé le 27/03/19 - Non locaux
EELV, réveille-toi pour les élections européennes ! envoyé le 26/03/19 - Non locaux - 3 compléments
Avis de tempêtes #15 envoyé le 20/03/19 - Non locaux

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 20

Réunion festival féministe Bad Astéroïdes envoyé le 27/03/19 - Ailleurs sur le web
Trois manifestations séparées à Grenoble ? envoyé le 24/03/19 - Ailleurs sur le web - 1 complément
Vérité et justice pour Adam et Fatih envoyé le 19/03/19 - Ailleurs sur le web
Journée de grève générale, de manifestation et d’actions envoyé le 19/03/19 - Ailleurs sur le web
Emission Radio Dégenré-e sur la Oi ! Féministe envoyé le 18/03/19 - Ailleurs sur le web

1 | 2 | 3 | 4 | 5

Paris le Hanul se relève un jour anniversaire
envoyé le 03/08/10 Mots-clés  Logement / Squats  Répression / Contrôle social  Antifascisme 

Paris le Hanul se relève un jour anniversaire

COMMUNIQUE

Le 2 août 1944, après des décennies de politique criminelle de stigmatisation, d’isolement, de contrôle, et de persécution, les officiers SS du camp de Birkenau exterminent 2897 Rroms, Gitans et Manouches d’Europe, au cours d’une nuit dont l’Histoire doit se souvenir sous le nom de Zigeunernacht.

Le 2 Août 2010, pendant que l’Etat français stigmatise, contrôle, isole et persécute les Rroms, Gitans et Manouches, les Rroms du quartier dit du « Hanul » ( établi depuis dix ans à Saint-Denis), traqués depuis presque un mois suite à leur expulsion le 6 juillet par la police nationale prennent le risque d’occuper quatre terrains appartenant à la ville de Saint-Denis.

A l’arrivée des hommes en uniforme, le Groupe d’Intervention Bidonville sollicite la protection du propriétaire et de Patrick Braouezec, député de Seine-Saint-Denis, qui renvoient les forces de police et rencontrent, à cette occasion, les occupants. Suite à cette rencontre, il a été convenu par les forces en présence solidarisées, de protéger les hommes, femmes et enfants persécutés, en s’engageant à les mettre à l’abri du harcèlement policier, et au-delà, d’inventer un relogement digne et alternatif. Cette initiative tient d’une part, à riposter à l’entreprise violente de répression menée par les responsables de l’Etat français, mais aussi d’autre part à prendre le contrepied des dispositifs dits « villages d’insertion », présentés à tort comme des alternatives à la politique de l’Etat, et qui sont en fait des dispositifs de semi-réclusion.

GIB 93200

Contact : gib93200 gmail.com


envoyé le 3 août 2010 Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Compléments
  • Aucun compléments d

Commentaires modérés à priori

Les compléments de cet article sont modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'aprè;s avoir été validée par un membre du collectif.

Saisissez votre compléments

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


copyleft Copyleft Indymedia (Independent Média Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.

RSS articlesRSS articles |  Site réalisé avec spip 3.2.3
Top