Ca chauffe à Berlin envoyé le 27/03/19 - Non locaux
EELV, réveille-toi pour les élections européennes ! envoyé le 26/03/19 - Non locaux - 3 compléments
Avis de tempêtes #15 envoyé le 20/03/19 - Non locaux

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 20

Réunion festival féministe Bad Astéroïdes envoyé le 27/03/19 - Ailleurs sur le web
Trois manifestations séparées à Grenoble ? envoyé le 24/03/19 - Ailleurs sur le web - 1 complément
Vérité et justice pour Adam et Fatih envoyé le 19/03/19 - Ailleurs sur le web
Journée de grève générale, de manifestation et d’actions envoyé le 19/03/19 - Ailleurs sur le web
Emission Radio Dégenré-e sur la Oi ! Féministe envoyé le 18/03/19 - Ailleurs sur le web

1 | 2 | 3 | 4 | 5

Article refusé par les modérateurs
Raison du refus :
Ceci n’est pas une femme (à propos des tordus "queer")
envoyé le 03/11/14 Mots-clés  Féminisme / Genres / Sexualités 

Comme nous le savons tous, il n’existe pas de « prétendue théorie du genre », mais seulement des « études de genre ». C’est du moins ce que nous répètent les spécialistes universitaires, les responsables politiques et les journalistes des groupes Le Monde (Télérama, l’Obs, Courrier international, etc.), Radio France (France Inter, France Culture, France Info), parmi d’autres medias. Nous aussi, nous sommes studieux et nous nous sommes livrés à 6 (+ 1) études de genre. Six études graphiques dues à Black Star (s)éditions et un livret de Pièces et main d’œuvre. Soit un texte illustré ou des images légendées comme on voudra.

Ce livret traite donc de « la prétendue théorie du genre » et de la bien réelle théorie queer (dont nul ne conteste l’existence pour le moment) ; du sexe des anges ; de ce qui fait un homme, une femme, un humain ; des seuils critiques et des passages à la limite ; de la nature et du matérialisme ; des simulacres sexués ; des Maîtresses-dames et chevaliers-servants ; des partisans de l’homonormalité et de la séparation des sexes : guerriers machistes, fanatiques religieux, suprématistes gays et lesbiennes ; de la convergence des théoriciens queer, de la Nouvelle Droite et du transhumanisme ; de la race supérieure des cybernanthropes ; du post-modernisme et de la décomposition ; de l’idéalisme et du solipsisme queer ; du langage et des normes ; des noms et des stigmates ; des régularités (normes) et des irrégularités (anomalies) ; des forts et des faibles, les vraies catégories hiérarchiques. En réponse aux interrogatoires d’identité, on avouera enfin d’où l’on parle.

« Ceci n’est pas une femme (à propos des tordus queer) », à lire ici : http://www.piecesetmaind&oelig ;uvre.com/spip.php?page=resume&id_article=539

Pièces et main d’œuvre


envoyé le 3 novembre 2014 Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Compléments
  • 4 novembre 2014 09:20

    la lutte contre le capitalisme industriel, c’est ça la lutte prioritaire ! le reste (anti-racisme, lgbt, féminisme, etc...) ne sont que des déviances petites bourgeoises !
    en plus d’être mauvais (c’est le moins qu’on puisse dire...) sur la forme, sur le fond, PMO n’ont apparemment plus rien à dire qui n’ait déjà été dit par les groupes marxistes-léninistes, maoïstes, ou autres « communistes » non-libertaires, dont ils sont issus d’ailleurs, depuis 50 ans...
    Pathétique !

  • 4 novembre 2014 10:20

    Ramassis de propos homophobes/transphobes/intersexophobes à la limite de l’incohérence et complètement déconnectés de nos réalités, celle de celles et ceux qui vivent et portent ces identités de queer. Quand les patrons seront légitimes à se gausser des luttes de ouvriers, et à oser les publier sur indymedia qui plus est, PMO le sera à se gausser des notres. Un seul conseil,à eux : plutot que de perdre leur temps à pondre des ramassis de conneries pareils, ils devraient essayer de ne passer qu’une seule journée dans une de nos peaux de trans, de gouines, d’intersexes. Sinon,chers gens de pmo, y a google qui propose de congeler les ovocytes de ses employées, ça pourrait fournir une base de réflexion peut etre plus interessante et plus à votre portée. Fut un temps vous ecriviez des textes interessants. Mais là, serieusement, PMO ça part en couilles.
    Une tordue (précaire, fille d’immigrés)

  • Je trouve assez frappant qu’au-delà de ce qui a été déjà été dit (ce texte est pour l’essentiel un ramassis de sornettes), la seule mention (d’ailleurs implicite, ce qui en dit long sur l’ignorance crasse de celleux qui écrivent ces âneries) des violences de masse subies par les minorités que ces sous-Heidegger de la révolution conservatrice en cours entendent désigner comme l’avant-garde du libéralisme-technolâtre-et-apatride, à savoir le court passage qui cause d’étoile jaune et de triangle rose, ne soit utilisé que pour accuser les déviantes honnies par les auteurRICEs d’avoir pour projet d’infliger ces mêmes violences aux majoritaires. Que cette question des violences de masse contre les minorités sexuelles / de genre (annihilation desdites minorités en Allemagne par le nazisme, épidémie de sida dans les années 1980-1990, les violences quotidiennes que nous subissons aujourd’hui et ce qui viendra peut-être ensuite) soit importante pour certaines d’entre nous serait la preuve ou de notre sottise ou de notre infâmie (puisque ça ne peut plus arriver qu’ielles nous disent !). Il ne reste plus qu’à ces prétenduEs critiques que de parler de détail de l’histoire pour que la boucle soit bouclée.
    Et je ne parle même pas de l’hypothèse délirante de disparition du patriarcat dans nos sociétés.
    Cela n’empêche en rien de discuter sérieusement des formes de pseudo-émancipation proposées par la social-démocratie aux minorités sexuelles / de genre. Mais discutons en au moins sur des bases sensées, c’est-à-dire en parlant de ce qu’elles nous font à nous, et ce qu’elles nous permettent ou pas de faire face aux violences qui se multiplient, et pas en supposant qu’elles nous constituent comme l’avant-garde du progrès (hypothèse délirante aussi bien des réaques de plus en plus assuméEs de PMO que, malheureusement, de certaines parmi nous).

    Une tordue de plus.

    PS : il faudrait quand même qu’on s’organise sérieusement un jour pour que les diverses plateformes libertaires / d’extrême-gauche que nous utilisons arrêtent de servir de caution critique et libertaire aux réaques naturalistes les plus pathétiques qui soient...


copyleft Copyleft Indymedia (Independent Média Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.

RSS articlesRSS articles |  Site réalisé avec spip 3.2.3
Top