MACRON DÉGAGE, Oui mais après ? envoyé le 07/12/18 - Non locaux
No TAP : un an et demi de lutte contre le gazoduc transadriatique envoyé le 09/11/18 - Non locaux - 1 complément
ÉTErnel recommencement ? envoyé le 05/07/18 - Non locaux
Faire couler vos navires dans un océan de rage envoyé le 04/07/18 - Non locaux - 1 complément
Besançon : Action contre les Center Parcs envoyé le 30/06/18 - Non locaux

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 20

Réunion festival féministe Bad Astéroïdes envoyé le 27/03/19 - Ailleurs sur le web
Trois manifestations séparées à Grenoble ? envoyé le 24/03/19 - Ailleurs sur le web - 1 complément
Vérité et justice pour Adam et Fatih envoyé le 19/03/19 - Ailleurs sur le web
Journée de grève générale, de manifestation et d’actions envoyé le 19/03/19 - Ailleurs sur le web
Emission Radio Dégenré-e sur la Oi ! Féministe envoyé le 18/03/19 - Ailleurs sur le web

1 | 2 | 3 | 4 | 5

L’offensive réactionnaire dans les milieux alternatifs
envoyé le 06/11/14 Mots-clés  Féminisme / Genres / Sexualités 

Après avoir subi une période violente d’agressions, de propagande destructrice et de manifestations orchestrées par l’extrême-droite, la communauté LGBT doit actuellement faire face au développement des idées réactionnaires dans les milieux alternatifs.

En effet, ce n’est pas nouveau, mais ça s’accélère depuis quelques semaines, voire quelques mois, on assiste à un étalage de propagande transphobe, lesbophobe et homophobe sur des médias alternatifs. Des essentialistes, des primitivistes, des anti-techs, des naturalistes, chacun y va de son petit couplet et trouve apparemment légitime de donner son avis sur ce que peuvent faire ou pas faire des personnes LGBT de leurs vies.

Il est, au passage atterrant des constater à quel point ces personnes ne connaissent pas les sujets dont elles parlent ( pour ne donner qu’un exemple, dans un article actuellement en attente de modération sur indymédia grenoble, on nous explique qu’il y aurait plus de femmes trans que d’hommes trans, ce qui est faux et inévaluable).

Le sentiment de légitimité dont font preuve des personnes (au demeurant hétérosexuelles et cissexuelles) pour s’exprimer sur ce qu’elles ne vivent pas en dit long sur ce en quoi consiste l’oppression des personnes trans et/ou lesbiennes/gayes. Parce qu’il s’agit bien d’intrusion violente dans la vie des personnes concernées.

Dans tous ces textes, on essaie de nous faire croire que les personnes qui transitionnent le font par caprice ou pour le fun, comme si dans la société actuelle, c’était simple, on occulte tout l’aspect "parcours du/ de la combattantE semé d’embûches institutionnelles, judiciaires ou médicales.
On nous explique aussi que certaines démarches médicales ne doivent pas être utilisées, même si elles sont choisies par la personne concernée, comme si qui que ce soit avait son avis à donner sur ce qu’une personne fait de son corps ou de sa vie. Là, on en revient à l’aspect intrusif.

On a droit aussi au vieil argument dégueulasse qui dit ou sous-entend que les personnes trans seraient des collabos qui renforceraient les genres (ici, on ne nous épargne pas les clichés dégueulasses et misogynes de ceux qui s’imaginent que des femmes auraient transitionné par fantasmes, alors que les fantasmes exotisant sur la féminité sont plutôt l’apanage des hommes cis hétéros), comme si les personnes cis étaient tellement révolutionnaires qu’elles ne renforçaient pas les rôles sociaux de genre (par exemple, des hommes virilistes ou pseudo-intellectuels donneurs de leçon sûrs d’eux).

La question de la PMA n’échappe pas aux attaques non plus. Toutes les théories les plus fumeuses et primitivistes sont bonnes pour empêcher les couples lesbiens ou hétérosexuels comprenant un homme trans d’avoir des enfants. On remet même en cause l’utilisation de la médecine en tant que telle, comme s’il fallait revenir au Moyen-âge, laisser crever les meufs qui accouchent seules, ne plus proposer de traitements aux séropos, achever les tuberculeux... Ben oui, si on trouve qu’il ne faut pas utiliser la médecine pour améliorer la vie sous-prétexte qu’elle est corrompue par le grand capital, allons-y gaiement...

Face à ce déversoir de propagande Transphobe, Lesbophobe, Homophobe et Misogyne, il serait de bon ton que les médias alternatifs réagissent massivement, se forment, se donnent des outils pour rejeter franchement ce genre de texte (par exemple en ne laissant pas visibles des articles non modérés ou refusés), coupent les liens avec les collectifs ou groupes qui tiennent des positions gravement réactionnaires. Tout n’est pas discutable. Tout n’est pas diffusable.
La communauté LGBT se remet à peine des attaques de l’extrême-droite, nous n’avons pas besoin en plus de lire ou d’entendre le mépris, les jugements, les préjugés et les incitations aux agressions dans les médias alternatifs. Jusqu’à présent, les réactions de la communauté ont été posées, pédagogiques et verbales ou écrites, il se pourrait que ça ne reste pas le cas longtemps si ces attaques se poursuivent et que nous constatons une ambiance complaisant.

Pour une autodéfense LGBT face aux réacs !

Et puisque c’est à la mode... Ni oubli, ni pardon !


envoyé le 6 novembre 2014 Alerter le collectif de modération à propos de la publication de cet article. Imprimer l'article
Compléments
  • 6 novembre 2014 20:03, par martin

    Appels à la censure, menaces, insultes, revoilà les maoïstes du genre. A réécouter Hélène Hazera, elle nous raconte son histoire, son parcours de militante dans quelques groupes politiques depuis les années 1970, du FHAR à Act Up-Paris.
    Ici : http://blogs.radiocanut.org/onestpasdescadeaux/files/2012/02/emissionHeleneHazera-320kbps.mp3
    A lire aussi : Adieu les rebelles de Marie-Josèphe Bonnet
    ainsi que : Rapports à la nature : sexe, genre et capitalisme de Jacques Wajnsztejn
    et La post-modernité, une controverse des temps modernes de Eduardo Colombo

  • 17 décembre 2014 12:37, par April

    « Les queers sont les maoïstes du genre ». Juste une assertion ex nihilo. Une vérité parachutée.
    Je pourrais réclamer, vu le poids d’une telle sentence, une argumentation de cette idée pas franchement anodine.
    Mais ce qui me paraît important, c’est de pointer la légitimité que certain.E.s - personnes privilégiées par leur hétérosexualité et/ou leur cisidentité - se sentent posséder de porter un jugement de valeur sur les luttes des individuEs ne possédant pas leurs privilèges et cherchant à mettre fin aux violences, aux discriminations et aux inégalités.

    Les queers sont les maoïstes du genre.
    Les Black Panthers sont des terroristes.
    Les féministes sont des nazies.

    La guerre c’est la paix.

    Toujours la même réthorique, une inversion de la réalité « posée » comme vérité par celleux occupant la place du pouvoir pour justifier, conserver ou agrandir leurs privilèges. Disqualifier. Mentir. Il en restera toujours quelque chose.

    Mais d’où illes sortent, celleux là : journalistes, politicien.ne.s, flics, blanc.he.s expert.e.s du racisme et cishétérxs expert.e.s de l’oppression sexuelle et de l’oppression de genre ?
    Que connaissent-ils au vécu queer, à ce que c’est que d’être trans dans une société cissexiste au point de considérer la transidentité comme un trouble psychiatrique, à ce que c’est que d’être pédé dans une société ou les remarques homophobes s’entendent à chaque coin de rue, à chaque terrasse, à chaque repas, dans chaque famille, à ce que c’est que d’être seul.e, jeté.e à la rue et détesté.e par la société entière, pour invalider la légitimité de nos luttes ?

    Comment leur position sur nous privilégiée peut-elle leur donner le droit au jugement de nos ressentis, de nos désirs, de nos actions et de nos luttes ?
    Comment peuvent-ils avoir si peur de perdre leurs privilèges qu’ils nous attaquent au sein de notre propre camp, nous qui mourront déjà, qui nous cachons déjà, qui vivons dans la peur constamment avec la bénédiction de leur silence, quand ce n’est pas avec la légitimité incontestable de leur violence ?

    Camarades cis et/ou hétérx, n’ayez pas peur !
    Nous ne voulons pas vous faire transitionner contre votre volonté. Nous ne voulons pas changer vos désirs en désirs homosexuels (quoique... ça vous détendrait sans-doute un peu :) ).
    Nous ne voulons pas renforcer l’état, le capitalisme et cette civilisation qui pue la mort.
    Nous aimons les êtres libres, et nous nous aimons libres. Ce qui veut dire aussi, égaux dans la liberté, libres de désirer et d’aimer, libres de mettre à bas les carcans de la pensée qui nous enferment dans la douleur, la solitude, la honte et la haine de nous-même. Libres de dénoncer vos paroles lorsque vous perdez la tête en vous rangeant du côté du vieux monde et de sa pensée dominante, écrasante, qui nous méprise, nous écrase et autorise tant l’état, le capitalisme que les individus à exercer une violence constante sur nous en raison de qui nous sommes et de qui nous désirons. Libres enfin de mettre à bas les systèmes de domination qui nous oppressent, nous tuent et qui vous assurent privilèges et sentiment de puissance.

    Le feu de la justice ne s’accommode pas de la glace des privilèges.

    Anarchist Full Love and Hugs

  • 15 janvier 2015 14:29, par David

    Merci pour ce rappel utile.
    Mais ce serait cool de donner des références/exemples des positions dénoncées. Sinon, la dénonciation risque de tourner à la crainte d’un complot généralisé plutôt que de rassembler les forces critiques en présence. J’imagine que la publication de PMO « Ceci n’est pas une femme » est dans le viseur, à juste titre.


Commentaires modérés à priori

Les compléments de cet article sont modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'aprè;s avoir été validée par un membre du collectif.

Saisissez votre compléments

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


copyleft Copyleft Indymedia (Independent Média Center). Sauf au cas où un auteur ait formulé un avis contraire, les documents du site sont libres de droits pour la copie, l'impression, l'édition, etc, pour toute publication sur le net ou sur tout autre support, à condition que cette utilisation soit NON COMMERCIALE.

RSS articlesRSS articles |  Site réalisé avec spip 3.2.3
Top